Belgiantri Bikes

Project "Peugeot Monaco"

Troisième projet, remise à neuf d'un Peugeot Monaco, état d'origine assez clean, j'ai démonté roues, potence, cintre, freins, gardes-boues, dérailleur arrière et entièrement nettoyé et remonté.

Remise à neuf d'un Peugeot Monaco datant de la collection de 1988.
Il s'agit d'un vélo "Semi-Course", randonneur avec double manette de freins, dynamo, gardes-boues chromés, cadenas intégré, rangement de matériel et 10vitesses.

Taille 56-56 C, cintre 40, poids 14.5kg

  • Cadre made in France "HLE" MangAlloy
  • Equipé en Shimano Positron 2x5 vitesses
  • Pédalier Stronglight 52-42, manivelles 170
  • Dérailleur arrière Shimano Positron FH400, 24-21-19-17-14
  • Pédales Lyotard
  • Potence Atax
  • Boitier pédalier FAG made in Germany
  • Freins Weinmann Type 730
  • Selle GT7 Professional made in France
  • Boitier matériel Emmepi
  • Cadenas sur la roue arrière Renner made in Holland
  • Roue arrière Weinmann 1/6 Alloy made in Belgium
  • Roue avant Manal 700C
  • Pneus Michelin Select
  • Guidoline Ritchey

Project "Splendor"

Second projet, nettement plus light: restauration de l'ensemble des pièces de ce vélo "Splendor".

Pas de peinture au programme mais remise en l'état de ce modèle femme.

Différentes étapes du démontage, nettoyage et remontage des pièces!

Infos techniques:
  • Pédalier 46 dents
  • Manivelle 172.5
  • Taille Hauteur 52
  • Taille Longueur 50
  • Pignon mono vitesse 18 dents, fabriqué en Tchécoslovaquie (1986)
  • Roues Schurmann, fabriquées en Allemagne de l'Ouest (1986)
  • Pneus Michelin
  • Poids sans les roues: 9.4kg
  • Poids roue Ar: 2.5kg
  • Poids roue Av: 2.3kg

  • Poids total: 14.2kg

Project "Oléron"

Premier projet de restauration d'un vélo ancien dont voici son histoire:

Lors de vacances sur l'ile d'Oléron, manquant de place dans la voiture, nous n'avons pas pu prendre des vélos pour toute la famille. Après quelques jours sur place, j'ai remarqué un vélo à vendre le long d'une façade. Etant donné que nous nous déplacions souvent à vélo (moi en courant…), nous avons été nous renseigner auprès du vendeur et avons décidé de le prendre (pour quelques dizaines d'euros me semble-t-il. Cela a facilité les déplacements durant les vacances (pour aller à la plage, les courses, les visites etc.).
Pour le retour, nous avions un peu plus de place et, un peu démonté, il est rentré dans la voiture sans soucis !

Phase 1 : Démontage

J'ai commencé à le démonter un peu après le retour mais sans vraies connaissances ni outillage spécifique. Pour la base, ça allait, mais pour le pédalier, les manivelles à clavettes, le jeu de direction de la fourche, c'était plus compliqué. J'ai donc laissé tomber… et je pense que cela fait 4ans qu'il est resté dans une cave, à moitié démonter, les pièces un peu partout.
J'ai retrouvé le cadre et les pièces il y a quelques mois et j'ai aménagé une petite pièce où faire un peu de mécanique vélo. Une petite analyse des problèmes que j'avais rencontrés et un peu de lecture sur la mécanique des vélos anciens m'ont permis de savoir l'outillage qu'il me fallait et des techniques requises.
J'ai donc commencé par le pédalier à clavettes, celles-ci étaient tellement rouillées et quasi solidarisées avec les manivelles que j'ai commencé par la technique primaire : taper à fond sur la clavette avec un marteau… Résultat : clavettes 1 – François 0 ! Ensuite, j'ai fait l'achat d'un chalumeau pour chauffer les manivelles afin de dilater l'acier et pouvoir enlever la clavette plus facilement. Entre temps, j'ai appris qu'un extracteur de rotule de direction voiture, pouvait également être utilisé pour extraire des clavettes de vélo. Résultat : 2 bons « CLAC », elles sont sorties ! En mauvais état, je ne pourrai pas les réutiliser mais je connais leur épaisseur et leur hauteur, elles sont en ventes sur des sites de vélo vintage donc pas de soucis, enfin j'espère !
Ensuite, le jeu de direction ! Au départ, je pensais que ma potence était bloquée dans la fourche tellement il m'était impossible de la faire bouger. Après l'avoir arrosée de WD40, j'ai réussi avec un petit coup de marteau sur l'expandeur de la potence, à l'extraire de la fourche. Ensuite j'ai pu démonter le jeu de direction et retirer la fourche sans soucis.

Phase 2 : Nettoyage et inventaire des pièces

Une fois le cadre à nu, j'ai compilé l'ensemble des pièces de chaque partie du vélo, les ai nettoyées et mises par famille dans des petites boites afin de pouvoir m'y retrouver lors du re-montage. J'ai également pris des notes sur l'ordre de montage des petites pièces et leur emplacement sur le vélo car j'ai tout un tas de petites pièces et je ne veux pas me retrouver avec des pièces mal placées ou non-placées.

Phase 3: Ponçage et peinture

Avant de passer les couches de peinture, place au travail méticuleux du ponçage du cadre !
Avec un décapeur thermique, j'ai chauffé le cadre et ensuite gratter fortement l'ancienne peinture. Les détails ont été poncés avec différents grains de papier de verre.
Place à 2 couches de primer et ensuite place à la peinture:
  • Noir pour a fourche et pour la douille de direction du cadre
  • Jaune pour les tubes horizontal et vertical
  • Rouge pour la fourche et les haubans arrières
Ce fut assez compliqué pour bien isoler les parties les unes des autres afin de passer les couches des différentes couleurs sans dépasser :)
Avec quelques bouts de scotch et de papier journal, l'affaire fut conclue!
Une fois peint, j'ai collé les stickers, que je floque d'habitude sur mes textiles sportifs, cette fois-ci sur le cadre du vélo fraîchement peint. Avec un décapeur thermique, j'ai fait "fondre les stickers" avant de les aplatir sur le cadre et les laisser sécher et coller.
Après cela, 2 couches de vernis afin de boucler la boucle!

Phase 4: Re-montage

Après la peinture et le vernis, place au remontage.
Ce fut assez compliqué, premier stress: le filetage de la fourche était abîmé, j'ai du donc scier une partie et du enlever une rondelle mais au moins j'ai su mettre l'écrou et le contre-écrou!
Ensuite deuxième stress: les clavettes, j'ai eu un petit peu de mal à les remettre à leurs places respectives, en forçant, j'ai su pousser un max mais la clavette gauche n'est pas rentrée a fond, j'ai adapté le boulon et tout tient très correctement même si cela pouvait être mieux!
Enfin, on replace la potence, la tige de selle, la selle, le cintre, les pédales, les gardes-boues en chrome, le porte bagage, les étriers de freins, le dérailleur arrière, les manettes de freins, la manette de vitesse au cadre et on place également les câbles et gaines!

Phase 5: Les roues

Dernière étape: retaper les roues d'origine, des Rigida superchromix. De belles roues vintage mais assez bien abîmées à certains endroits. J'ai donc démonter les moyeux, passer au papier de verre les jantes et l'intérieur des jantes afin de leurs rendre une belle allure.
Remonter les moyeux après avoir nettoyé les roulements à billes et passer au papier de verre les rayons.
Les voici remises sur pied, ensuite pose des nouveaux fonds de jante, chambres à air et de nouveaux pneus 25mm résistants!
Une fois sur le vélo, il restait les derniers détails.

Phase 6: Derniers détails et photo finish

Afin de cloturer ce premier projet, j'ai remis la chaine, régler le dérailleur arrière, mis les embouts aux cables, les protections de gaine, la guidoline etc.
Et finir sur une belle photo qui met en avant ce beau "nouveau" vélo!

Tailles:
56cm tube vertical (boitier pédalier-collier tige de selle)
56cm tube horizontale (collier tige de selle-direction de la fourche)
Pédalier mono-plateau: 46 dents
Cassette 4 pignons: 16-18-21-24 dents
Longueur des manivelles: 172.5
Cintre: 40cm
Potence: 12cm

Informations techniques:
Cadre: 2.48 kg
Fourche: 780 gr
Potence: 220 gr
Cintre: 545 gr
Jeu de direction fourche: 251 gr
Garde boue Av: 150 gr
Garde boue Ar: 230 gr
Porte-bagage: 565 gr
Pédalier et manivelle: 934 gr
Boitier de pédalier et clavettes: 412 gr
Etriers de freins (2): 224 gr
Manettes de freins (2): 128 gr
Pédales (2): 425 gr
Chaine: 315 gr
Dérailleur Ar: 200 gr
Roue Av complète: 1.86 kg
Roue Ar complète: 2.17 kg
Phare Ar: 47 gr
Portes patin frein (4): 34 gr
Patins de frein (4): 28 gr

Pour un total tout monté de +- 13.15 kg



Copyright © 2017. WinD's Webmaster
 
vendredi 10 novembre 2017 Contactez l'auteur à humbletf@gmail.com