News

Champion de Belgique Ekiden en Club

vendredi 10 novembre 2017, 17:36

Champion de Belgique d'Ekiden avec la Blue Army de l'Excelsior!
C'est la cerise sur le gâteau!

Une saison terminée officiellement avec un nouveau titre national, par équipe cette fois!

Merci Bruno Schroeven pour cette belle opportunité de porter à nouveau les couleurs de l'Excelsior, sur la plus haute marche du podium cette fois! Et merci à Kim, Mehdi, Simon, Pierre-Antoine et Jeroen!

Ça fait chaud au cœur et ça fait plaisir en cette période de remaniements socio-professionnels :)

Laissons faire le destin et voyons ce qu'il me réserve!

Merci à tous pour votre soutien tout au long de cette saison estivale riche en compétitions et en émotions!

Coupe de France Triathlon & Duathlon

vendredi 10 novembre 2017, 17:35

Clap de fin de saison "multi-sport"!

Et fin des plus sympathique, avec la famille des Tritons Meldois à la Coupe de France.

Ce qui était à priori fou à peine 7jours après l'ironman d'Italie, fut devenu réalité après un vendredi sur les routes (10h pour aller en Vendée).

Les jambes ayant très (trop?) vite récupéré de l'IM, j'ai accepté de doubler duathlon (départ 11h) et triathlon (départ 15h).

Sur format sprint (5-20-2.5 et 750-20-5), les 2 disciplines furent enchainées avec beaucoup de plaisir et d'esprit d'équipe.

Coté duathlon, départ à 5, on gère la 1ere cap, on perd un pote (Aurelien Bailly) au début du vélo, on roule à bloc et lors de la 2eme transition, on perd un second pote (Hugo Del Din), on finit à bloc avec Romain Vogt et Jan Petralia, qui finit dans le dur. Au final une belle allure à vélo et une bonne seconde à pied nous permet de finir 8ème. OK!

Coté triathlon, également départ à 5 (quoi que, avec Jan qui nage comme une pierre, nous n'étions que 2 avec Aurélien à nager, Jan essayait de survivre et Fabien le Colleter et Paul Pasquet, eux, encadraient le duathlète de l'équipe afin qu'il sorte sain et sauf de l'eau).

Nous faisons le boulot à vélo et posons à 5 mais perdons cependant Fabien qui revient de blessure et qui finira 1' derrière.

On pousse Paul à bloc afin de l'amener vers la ligne et célébrer l'arrivée à 4 avec une bonne càp solidaire :)

Ensuite, petit restau avec toute la famille et petite soirée détente... :D c'est la fin de la saison Triathlon/Duathlon!!!

Quelques photos de ce beau week-end et arrivent les stats globales de cette saison 2016-2017!

Ironman Italy

vendredi 10 novembre 2017, 17:35

Plus longue est la course, plus longue est la réflexion d'après-course...
Je pense que ma plume est prête à être posée sur une page blanche et écrire un "petit" résumé...
Avant tout, j'aimerais remercier du fond du cœur: toi.
Oui !
TOI !
Le petit chat blanc qui, dans un éclair de lucidité, en traversant la route alors que je descendais du Mont Bertinoro à fond de balle, m'a regardé, t'es arrêté puis a repris ta belle foulée afin de rejoindre l'autre côté de la route sain et sauf.
J'ai lu dans tes yeux la nécessité de ne pas te figer au milieu de la route trop longtemps, sans quoi, je finissais au sol et rentrait au parc à vélo, au mieux en ambulance, au pire déjà en boite...
J'ai évité le pire durant la course, alors voici le reste du récit de mon aventure, tellement plus "safe":
Arrivé bien à temps à Cervia, sympathique cité balnéaire, quasi déserte le mardi mais pleine de vie le jeudi et re-déserte le mardi d'après!
Reconnaissance (enfin à moitié, on empreintait une autoroute le jour de la course, alors avec trafic, on a évité!) le mercredi ainsi que le check-in. Lors de ce dernier, je récupère dossard, tatouage, sac ainsi qu'un bracelet vert, que tous les "first timer" (débutants sur la distance) recevaient, je décide plein de confiance, de ne pas le mettre car mentalement, j'ai l'impression de déjà en avoir fait (il s'avérera que non... :D)
Jeudi et vendredi, place à la récup, on laisse les jambes au repos, juste une petite nat dans la mer adriatique, similaire à notre mer du nord, peu profonde, pas claire et avec des petites méduses toutes mignonnes ainsi qu'une petite càp souple!
Samedi, Jour-J, jour tant attendu depuis le 1er juillet, date à laquelle je me suis consacré à la préparation de cette course.
Réveil à 5h, petit gato-sport qui passe bien, ensuite on prend les affaires et on se dirige vers l'aire de transition qui telle une fourmilière, est déjà en pleine activité, tout le monde y trouvant sa place et ses affaires à faire...
Je me faufile à mes sacs, j'y dépose la nourriture, ensuite je file vers le vélo, pose les chaussures, le casque, les gels et les gourdes. Tout est en place!
Logeant à 150m du départ, j'ai le luxe de retourner dans la chambre me mettre à l'abri de cette activité bruyante et stressante. J'en profite pour refaire un check mental de la course. Tout ira bien!
J'enfile la combi et, dans ma bulle, me dirige vers le départ.
Je décide de laisser 3' entre les premiers partants et mon départ. En espérant avoir tout de même des compagnons de route sur le vélo.
La natation est top, 100m de course-à-pied dans l'eau peu profonde, quelques sauts de dauphin et hop on rentre dans le rythme. 2200m puis sortie à l'australienne et rebelotte, 100m de càp dans la petite profondeur. Dernière bouée puis go vers l'arrivée, je boucle les 3800m en 50', très content de ce début de journée!
Première transition longue d'un bon kilomètre, avalée à bloc, comme sur les grand prix de duathlon :)
Place au vélo et à ses deux boucles de 92kms, 350m de dénivelé par boucle en une difficulté, le reste c'est plat de chez plat avec une portion de 15kms d'autoroute au revêtement digne de nos routes belges!
Les sensations sont bonnes mais je suis assez esseulé. A mi-chemin, on rentre dans la ville, on se fait encourager avant de repartir pour un tour.
Mentalement c'est dur, ayant l'habitude d'être content de voir 90kms au compteur, significatif de fin de vélo sur la distance demi-ironman, là je ne suis qu'à la moitié. Mais ça tient, l'allure est bonne mais le vent se lève et toujours peu de participants à l'horizon. Entre le km 120 et 160, c'est dur, la vitesse baisse et sur la portion autoroute, je regarde au loin: personne!, derrière: personne! Seul au monde!
Bientôt fini, la ville approche et je suis content de poser le vélo en un peu moins de 5heures.
La seconde transition est assez rapide malgré la difficulté à mettre les chaussettes et chaussures, le bas du dos est douloureux et tout raide.
Le début de la càp est top, j'ai l'impression de voler! Mais je repense aux conseils reçus: se caler au plus vite sur l'allure ironman, soit 14km/h pour moi. Je m'y tiens malgré la frustration de ne pas pouvoir aller plus vite.
La première heure se déroule top, les passages sont pils poils dans les chronos. Passage en 1h30 au semi-marathon, c'est le pied!
Malheureusement, le reste de la càp va se compliquer, sans vraiment le sentir, la cadence diminue et la vitesse chute, je commence à marcher aux ravitos sans que j'ai un réel besoin d'énergie, comme si je m'étais déconnecté de la course et que le pilote automatique d'urgence s'est enclenché afin de me ramener en vie jusqu'à la ligne d'arrivée.
Alors qu'au début, j'avais conscience des encouragements, je remerciais les signaleurs, les bénévoles etc entre le 23 et 37ème kilomètre, je ne suis plus aux commandes.
Je reprend la place du commandant de bord sur les 5 derniers kilomètres durant lesquels, conscient que l'arrivée approche, j'accélère et skip tous les ravitos car niveau énergie, les batteries sont toujours chargées!
Je franchis la ligne d'arrivée, pour être totalement honnête, déçu mais content d'en avoir fini.
Déçu car j'avais envie de passer sous les 9h au total, or je fais 9h15 et surtout j'avais l'impression qu'un marathon en 3h était faisable, or je le finis en 3h20.
Mais content car ce fut une longue et dure journée, alors quand ça s'arrête, on peut souffler et en se dire que c'est fait, premier ironman terminé!
Maintenant que j'ai eu le temps de réfléchir sur la course, de la refaire encore et encore dans ma tête, je suis plus que satisfait de cette expérience.
Avant la course, j'ai demandé autour de moi: "J'ai l'impression que cela va être facile, à l'entrainement, j'enchaîne tout convenablement et les allures sont bien tenues mais alors: quand est-ce que cela va être difficile?"
Tous m'ont confirmé que cela allait l'être, je n'avais plus qu'à le terminé pour comprendre... ce que j'ai fait...
et j'ai compris :-)
Merci pour votre lecture et le soutien reçu par vous tous avant, pendant et après la course!
Merci à Dandois Fabian et Elodie Fally de m'avoir mis dans les meilleures dispositions physiques et musculaires pour affronter cette distance!
Merci Nicolas d'Harveng pour le suivi, We did it!
Merci Celine Havard de m'avoir amené à ce niveau en nat, c'était mal parti et c'est la que je signe ma meilleure perf du jour!
Merci aux triathlètes de LLN pour les entraînements, les conseils et les discussions autour de cet effort qui m'était inconnu!
Merci aux sponsors sans qui cette aventure n'aurait pas eu lieu
Purasana Belgium
TraKKs
TRIGT - Arena Fuji Triathlon Team - Triathlon Club du Grand Tournaisis
arena Water Instinct
Fuji Bikes
infinitri
Start-Today
Royal Excelsior Sports Club
Les tritons meldois

Prépa Ironman - Entrainement

vendredi 10 novembre 2017, 17:34

A quelques heures du départ, je ressors une petite photo prise après une journée d'entrainement assez intense, j'avais simulé un 2/3 d'ironman, 2.5 de nat, 120 de vélo et 25 à pied. A l'arrivée, j'avais également anticipé mon arrivée, avec joie
Demain c'est pour de vrai!

3.8kms de nat,
1.5kms à pied en transition, (interminable!)
185kms de vélo, (la blague!)
1kms à pied en transition, (tant qu'on y est!)
42kms à pied!

Je me sens en forme et prêt à en découdre mais cela fait longtemps que je n'ai pas ressenti le fait d'etre un "débutant". Or je le suis sur cette distance. Je n'ai pas trop d'idée de ce qui m'attend si ce n'est que c'est le double de ce que j'ai eu l'habitude de faire ces dernières années.
Du coup go tenter le coup, bien gérer et voir ce qu'il en ressortira! Tant que je franchis la ligne, ça sera l'accomplissement d'une belle aventure et une boucle de bouclée!
Rappel: début sur tri sprint en 2006, passage au tri quart en 2008 puis sur demi en 2013.
Même en duathlon, j'ai presque fait toutes les distances, du sprint au powerman en passant par le format grand prix et le quart, me manque plus que Zofingen...
A suivre?! oupas!
Allé, à demain soir pour les nouvelles!

Triathlon DO La Gileppe

vendredi 10 novembre 2017, 17:33

Dimanche dernier, sous le soleil, se déroulait le triathlon de La Gileppe.
Une natation dans un cadre magnifique, une belle eau à une bonne température et un départ rapide afin de se mettre à l'abri en tête du groupe.
Je prend les devants à mi-parcours de la nat mais dois laisser filer un nageur qui accélère sur la fin de la boucle.
Je sors 2ème de l'eau à 30".

Une bonne transition et un début de vélo à bloc me permet de prendre la tête de la course, je continue avec un bon rythme mais je sens que derrière ça va revenir, les jambes tournent mais pas assez bien, toujours un petit manque de jus et de force. Après 20kms sur les 47 du parcours, Quentin Dalaiden me rattrape et à ce moment je sais que si j'accroche, je peux encore espérer gagner la course, malheureusement, dans la longue partie descendante, une voiture s'intercale entre nous, une vieille voiture avec à son bord, un vieil allemand qui commence à freiner et à rouler bizarrement, avant l'entrée dans la ville, il y a des rétrécissements et priorité aux voitures venant en face, évidemment, la voiture laisse passer... je me retrouver quasi à l'arrêt lors des 3 rétrécissements... et pour clore toute possibilité de revoir Quentin, à un moment il freine fort, je tente le dépassement par la gauche et d'un coup il veut prendre une route à gauche, bloquée par des bénévoles, je lui gueule dessus, les bénévoles lui font signe et je dois quasi mettre pied à terre faute de quoi je finissais dans sa portière...

Durant ces péripéties, je sors de ma course, j'ai perdu le visuel et surement 2 bonnes minutes. Mentalement, je m'y remet et espère rallier le parc à vélo sans accro et en-déans les 2 minutes grand max.
Je finis tout de même fort et arrive à bloc pour la T2, en début de càp, on m'apprend que j'ai 3minutes de retard.

Ayant déjà pensé à ma stratégie la veille, je sais que finir 2ème est tout aussi bien pour les points du Challenge Triathlon Francophone, du coup, c'est la place qui compte par rapport au temps de la course (et donc par rapport à la "perf").

Alors je passe en mode jogging, 4 min/km durant les premiers kilomètres. Je préfère etre 2ème à 7minutes mais frais pour repartir à l'entrainement le lundi que 2ème à 30" en étant explosé par une càp à bloc et les jambes défoncées :)

J'ai dû juste ne pas me faire avoir par le 3ème qui me reprend à 2kms de l'arrivée et dont je prend la foulée, avant de mettre une accélération sur les 500 derniers mètres.
Je finis donc 2ème, comme prévu à 7minutes de Quentin qui a fait une super course!

Objectif atteint puisque j'ai le maximum de point au Challenge qui devrait me revenir cette saison.
Maintenant place à la préparation pour l'ironman Italy fin septembre

Beach Run La Panne

vendredi 10 novembre 2017, 17:33

En pleine semaine post Eupen donc plutôt "calme", je suis allé prendre l'air de la Mer du Nord, en footing lundi, je passe par La Panne et je vois des panneaux informant de la tenue d'une "Beach Run", course de plage de 8kms.
Ni une ni deux, je décide de la faire, elle a lieu le mercredi soir!

Logeant à 2 pas, je décide d'y aller en footing, la faire et rentrer en footing histoire de faire des kms.
La météo s'est gâtée en allant vers La Panne et le déluge est vite arrivé, on s'abrite tous où l'on peut et le départ est même décalé à cause des éclairs.
Après 1 kms, je vois que je peux accélérer et faire la course en solitaire, ce fut chose faite, allant chercher un demi-tour au loin vers la France puis le retour à bloc vers La Panne.
Je finis donc premier pour cette première expérience d'une course sur la plage, ce fut un chouette moment car le soleil est revenu durant la course, réchauffant tout les concurrents.
Anecdote: organisation de la commune, 4€ l'inscription, pas de mentions de podiums sur la page ni autre et surprise: podium effectué 10' après l'arrivée et superbe lot: j'ai remporté une tablette Asus à 130€... vraiment inattendu et venu de nul part :)

Bon investissement :) fun, soleil et beau cadeau!

Triathlon MD Eupen

    
vendredi 10 novembre 2017, 17:33

Le mois d'Aout débute sur les chapeaux de roues:
  • 6aout: Triathlon Eupen
Championnat Belgique distance 1.9-90-21
En 2013 alors que je débutais sur la distance, j'étais venu loger le samedi afin d'être relax le dimanche matin, faire un footing de réveil, préparer calmement les zones de transitions et bien déjeuner. Cette édition là, j'avais fait une course correcte, 12eme malgré une càp dans le dur. Mes souvenirs de cette courses étaient donc mitigés vu l'objectif qui était un top6.
Cette fois-ci, Eupen 2017 c'était une course "test" ou bien encore "de préparation" en vue de mon Ironman en Italie dans 6semaines.
Du coup, départ depuis Ottignies le dimanche matin, encore fatigué, petite sieste dans la voiture, arrivée sur place un peu à la bourre, vite checker le dossard, déposer les affaires en T2 et T1, enfiler en vitesse la combi, sauter à l'eau, nager 3' puis se placer pour le départ!

Un peu plus speed mais au moins l'adrénaline était déjà présente lors du top départ.
La nat se passe comme espéré, le groupe de tête se forme mais démarre sur un tempo trop dur pour moi alors je nage avec d'autres et nous formons le 2ème groupe. Sorti de l'eau dans les 25premiers, je fais une bonne transition et part pour les 87kilomètres sur 4tours, le premier est mauvais, virages "safe" sur route encore humide de la veille, le 2ème est mieux, le 3eme encore mieux et le 4eme est bon. Cela me permet de poser 14ème et de partir à la chasse aux moins bons coureurs.

A nouveau, 21kms en 3 tours, le premier est mitigé, pas très motivé car peu de concurrents à l'horizon mais dans les lignes droites, j'en aperçois tout de même, alors je fonce et fait un super 2eme tour où je passe 10ème et enfin un dernier tour ok qui me permet de revenir à la 9ème place, les autres étant nettement devant.
En bref, j'ai perdu 7minutes à vélo et donc malgré une bonne càp, le groupe de tête était intouchable. Top 10 c'est bien :)
Go pour la suite!

Triathlon Sprint D3 Angers

vendredi 10 novembre 2017, 17:32

Vendredi départ direction Angers pour le triathlon faisant office de demi-finale de D3 avec les Tritons Meldois!
Objectif: finir dans les 7 premières équipes afin de se qualifier pour la finale nationale en septembre et pourquoi pas passer en D2 l'an prochain...
Eau à 24°, je me souviens du dernier triathlon sprint sans combi, un désastre! Mais bon, on va tout donner!
Départ baston, j'arrive à trouver mon tempo après 300m et pose ma nage mais la tête est déjà loin.
Je sors en 53ème position et monte sur le vélo boosté, il va falloir aller chercher le 2ème groupe!

20kms en 5x4kms, je fais le premier tour à bloc, je rattrape des duo ou des trios éparpillés sur le circuit mais ne prend pas la peine d'organiser un groupe, je continue et rattrape un groupe plus conséquent, duquel il ne me sera pas possible de m'extirper. On s'organise donc pour les relais et nous reprenons des secondes sur la tête formée d'un grand groupe de 20gars.
A la transition, je sors premier de notre groupe et 29ème au total, 24 places reprises!

La càp, enfin! 2 tours de 2.5kms, le premier vraiment à bloc, histoire de récupérer les nageurs-rouleurs et les plus jeunes, je reprend encore du monde et bloque à la 4ème place après les 3premiers kms, le 3ème restant à même distance. Je finis donc tranquille à une belle 4ème place.

Encore 25 places reprises! Une belle remontée!
En équipe, nous faisons 7ème et donc qualifiés pour la finale nationale de septembre! A voir si je la fais en pleine prépa ironman du 23septembre :)
Merci à toute l'équipe pour le super week-end et maintenant on repart sur du long!

T³ Series Grammont

vendredi 10 novembre 2017, 17:32

Retour sur un triathlon en demi-teinte:
Avant propos: je déteste appréhender une course sous météo incertaine et je n'aime pas recevoir l'info d'une natation sans combinaison néoprène :)
A Grammont vendredi dernier, le ciel était couvert et la combi interdite... parfait!
Etant une manche du Triathlon Team Series, l'important était que 4 gars du club terminent bien, 2 parmi nous 6 étant là pour couvrir les arrières.
Ce fut mon role du début à la fin!

Ma natation fut désastreuse, je sors 56ème, à 2' de la tête. Sur 750m.. no comment!
Je démarre le vélo sur une route détrempée, histoire de ne vraiment pas être en confiance.
Cependant, le parcours comprenait 4 montées du Mur de Grammont, alors mes chances de reprendre des concurrents étaient grandes et la route a commencé à sécher!

De plus, après mon premier passage, on me confirme que les 5 gars du club (Erwin, Peter, Edouard, Maxime et Pierre) sont en bonnes positions, du coup je fais ma course tout en prenant de leurs nouvelles. Mes passages dans le Mur de Grammont se font à bloc et je remonte pas mal de gars!

Je passe de 56ème à 41ème et enfin une top càp (6eme temps) me permet de revenir à la 33ème place!
Sur la partie càp, je vois Erwin et un gars qui le colle (ils ont 1 tour d'avance sur moi), je reste donc en retrait derrière le concurrent qui craque afin de ne pas l'aider à revenir sur Erwin et lui assurer une belle 2ème place! J'apprends des TriGTistes que devant les gars ont belle allure alors mission accomplie, tout le monde est arrivé à bon port et nous finissons 3ème équipe et restons de facto en lice pour le podium final!

Triathlon DO Couvin

vendredi 10 novembre 2017, 17:31

Clap! Première partie de saison terminée... sur les chapeaux de roues!
victoire au triathlon DO à Seneffe,
6ème place au triathlon DO à l'Eau d'Heure,
victoire au jogging d'Ottignies,
victoire au jogging de Baisy-Thy
victoire au triathlon DO de Couvin

Ce dimanche, je participais au triathlon distance olympique des Sharks à Couvin.
Nous avons nagé dans la réserve d'eau potable du Ry de Rome, une eau à 23° claire et limpide. Le pied!
Cependant, les bras ont du mal à tourner et je reste dans le petit groupe de tête qui pointe à 1' du leader.
Nous sortons à plusieurs de l'eau et prenons la direction du parc-à-vélo, toujours à 1' du premier.
C'est parti pour 44 kms de vélo autour de Couvin, en 2 boucles bien vallonnées, j'avais fait le pari du vélo de route, mauvaise idée car quelques passages plats/descendants dans lesquels ma position n'était pas adéquate et limite douloureuse dans le bas du dos.
Je gère cette partie et pose avec un concurrent le vélo à 1'15" du premier.
Nous partons ensemble pour les 10 kms en 2 boucles autour du point d'eau. Je pars rapidement afin de revenir le plus vite possible sur la tête de course.
Ce fut chose faite après 2,5 kms, le reste de la càp fut fait en gestion afin de ne pas y laisser toutes mes forces mais en assurant tout de même la victoire.
Résultat total: 2h14'50"
19'55" en nat, 1h17' en vélo et 35'15" en càp.

Triathlon DO Eau d'Heure

vendredi 10 novembre 2017, 17:30

Samedi fin d'après midi, direction les lacs de l'Eau d'Heure pour mon second triathlon distance olympique comptant pour le challenge francophone.
Au menu: 1500m dans une eau plutôt froide mais plaisante compte-tendu des chaleurs de ces derniers jours! Je nage à mon niveau actuel, soit pas extra-ordinaire mais ça passe: sortie en 20'21" et en 11ème place.

Ensuite 3 tours de 14kms autour des barrages, quelques belles côtes et descentes, je fais un parcours honorable en 1h08, soit le 7ème meilleur temps.
Enfin, je pose le vélo en 6ème position et me rend compte après le premier demi-tour, que mes concurrents sont assez loin. Un brin résigné après les 5premiers kilomètres, je controle afin de finir 6ème au général et 1er francophone en 35'41", loin de mes meilleures prestations mais ça passe aussi :)
J'empoche donc les points pour le challenge et porte une nouvelle fois les couleurs du TriGT sur le haut de la scène!
Mission accomplie!

Place à 3 semaines plus calmes avant la 3ème manche au triathlon des Sharks fin juin!
Merci comme d'habitude à tout ceux qui me supportent et me soutiennent dans cette belle aventure!

Powerman Almere

vendredi 10 novembre 2017, 17:30

Récap de ces Championnats de Belgique de Duathlon Longue Distance en 5photos:
Contexte: samedi avaient lieu les CB de duathlon distance 10-60-10, à Almere, aux Pays-Bas... (le duathlon se meurt en Belgique et s'exporte chez nos voisins). Parmi le peu d'inscrits, j'avais noté 5 gars qui se battraient pour la victoire.

  • Photo 1: première càp de 10kms durant lesquels, nous cherchons de l'ombre et ne menons pas une allure folle par peur de surchauffer. Nous nous retrouvons après 5kms à 5, les 5 auxquels j'avais pensé pour le titre. (bouclés en 34'50")
  • Photo 2: c'est parti pour les 60kms de vélo durant lesquels, sorti du parc en 2ème position, je perdrais une bonne dizaine de places. Par manque de préparation sur la distance, par manque de puissance dans les cuisses et par manque de plaisir sur ce parcours de 3x20kms en aller-retour de 10kms, le long de la mer avec du vent à décorner les boeufs. (bouclés en 1h33')
  • Photo 3: la deuxième càp de 10kms sous 30°, c'est de la survie! Nombreux sont ceux qui souffriront plus que moi, alors j'en profite pour remonter mes adversaires, et ce même avec un rythme loin de mon niveau sur mes 2ème course-à-pied. Je franchis la(bouclés en 37'45").
  • Photo 4: les podiums, la presque meilleure partie de la journée :)
Je finis 4ème de ces Championnats de Belgique et 3ème Senior. Je ramène donc une médaille en chocolat qui a fondue sur la route du retour et une médaille de bronze.
Je rêvais de boucler la boucle duathlétique. Après avoir remporté le titre sur format Sprint en 2015, sur format Standard Distance en 2013 et 2014, cela aurait été un vrai sacre de venir chercher le maillot tricolore sur la Longue Distance mais voila, beaucoup d'enseignements à tirer et malgré tout content de ma course.
  • Photo 5: le meilleur moment de la journée :) de retour chez K&Y qui m'ont hébergés vendredi soir et avec qui j'ai fait le trajet, petit plongeon de "récupération" dans une eau à 32°, histoire de se laisser aller et fêter notre place commune, Kim faisant également 4ème femme.
Milles mercis à eux pour l'accueil et le soutien tout au long de la journée.
Merci également aux sponsors sans qui l'aventure n'aurait pas pu se poursuivre en 2017!

Triathlon DO Seneffe

    
vendredi 10 novembre 2017, 17:29

Race-Recap: Triathlon Distance Olympique de Seneffe
Petit dézoom temporel:
  • 2010, 16ème.
  • 2011, 10ème.
  • 2012, 7ème.
  • 2013, 2ème.

Cette fois, il n'y avait pas d'alternatives :)
Cependant, c'était mal embarqué:
Le coup de klaxon annonçant le départ est donné à l'improviste alors que je m'apprêtais à lancer mon chrono, pris de surprise, je m'élance tête la première dans la rubalise faisant office de ligne de départ, elle s'enroule au niveau de mon cou, m'obligeant à l'enlever.

A ce moment, je plonge dessous, relève la tête et m'aperçois que 3 lignes de nageurs me sont passées dessus, c'est parti pour la machine à laver. Les 400 premiers mètres sont donc compliqué mais j'arrive à m'extirper de la masse. Le cœur à bloc, je prend donc mon rythme et la pression retombe.

Je sors de l'eau avec Michael, aux alentours de la 18ème place, que j'aurai en ligne de mire durant toute la course, sorte de "guide" vers la première place!
Dès l'entame du vélo, il pousse fort et je le suis à distance, on reprend quelques places et on remonte sur la tête de course. Finalement après les 40kms de vélo, j'entre 5ème dans le parc à vélo, avec les potes de Louv Maxime et Guillaume qui ont fait un gros vélo, avec leurs encouragements, je m'élance à la poursuite des 2 seuls participants encore devant.

Après 3kms, je reviens sur leurs talons, je reste un peu derrière mais je vois qu'il ne faut pas traîner car d'autres concurrents courent vite, je pars donc en solitaire au 4ème kilomètres, je gère ensuite mon avance et finit la course avec une belle avance, super content de ce retour sur la distance olympique après quelques années de sprints et de demis.

Cérémonie tumultueuse, podium au général (1er), podium en catégorie (1er), podium universitaire et encore tout à la fin un podium pour le "championnat francophone" (1er), cerise sur le gâteau, un beau pull brodé d'un "Champion LBFTD"

Merci à tous pour les encouragements, toujours chouette d'entendre un "Allez François" de l'autre coté du canal, impossible de savoir de qui cela venait mais très motivant!
Merci aux sponsors et à toute l'équipe unif pour ces mois d'entrainement

GP D1 Liévin

vendredi 10 novembre 2017, 17:29

Retour sur les dernières courses:
  • Dimanche dernier, Grand Prix de duathlon à Liévin, dans le nord de la France, format spécial, 3 relayeurs font un mini duathlon ensuite 2 partent faire leur mini duathlon et l'un des deux part avec deux des trois premiers relayeurs faire une boucle de 1250m.
La tactique voulait que je fasse le second relais afin de tirer à vélo un coéquipier meilleur à pied pour qu'il fasse la dernière boucle avec les deux premiers relayeurs!
Mais la course ne s'est pas déroulée comme espérée, avec le premier relais passé en 8ème position, je joue le coup à vélo et saute de groupe en groupe accompagné par un super rouleur! Nous revenons sur la tête et je pars en 3ème position pour ma seconde càp. Déjà à bloc, je sais qu'il faut que je tienne car après j'ai encore 1250m à courir. Le podium est jouable, alors je fonce!
La dernière boucle, accompagné par mes 2 coéquipiers passe difficilement, à bloc comme jaja (lisez "comme jamais"), l'un me pousse pendant que l'autre se place devant moi afin de créer une aspiration et bloquer le vent. En lutte pour le podium avec 2 autres équipes, je parviens à aller chercher mes dernières ressources à l'entrée de la piste indoor et nous finissons à une belle 3ème place par équipe! Et l'équipe est vraiment au top cette saison, ça décuple les forces!

Petite anecdote:
Tu sais que tu as fait une belle course quand ton coéquipier te balance: "Tu nous as fait rêver", "Tu es le héros du week-end".
De fait, passer de 8ème à 3ème équipe grâce à un beau numéro en vélo et sur ma 2ème càp, ça fait plaisir à la présidente, au coach et aux coéquipiers. Et du coup je suis content et boosté!

10kms Uccle

vendredi 10 novembre 2017, 17:28

C'est sans champagne mais non sans émotions que je remporte la course de ma commune natale: les 10kms d'Uccle, avec tous des concurrents bien connus Sergio, Aurélien, Rachid, Dorian, Abdessamad, Taha, Ced, et tous les autres, histoire de courir dans la bonne ambiance.

L'objectif était de me faire ce plaisir et surtout de faire plaisir à la famille venue m'encourager. Présent un peu partout, ils m'ont porté vers la victoire.
Samedi, c'était tour de Namur avec les vieux potos de la Vermarc, résultat, bonne ambiance et 160kms sous le soleil!
Bref, super week-end en bonne compagnie, histoire de faire le plein de bonnes ondes avant les prochaines échéances!

Stage Paques

vendredi 10 novembre 2017, 17:28

Week-end de Pâques oblige, on part à la chasse aux œufs...à vélo et à pied!
Tout ce que j'ai trouvé, c'est un Cool Kid de Tielt, du bon pain, un bon café, un peu de pluie, un brin de vent, tout de même du soleil, du sable et une perte de jambe dans le Westhoek.
A cette heure, elles sont revenues et prêtes à reprendre l'entrainement ce lundi!

Bon Lundi de Pâques à tous! Stay safe et attention à l'overdose d'œufs en chocolat!

GP D1 Parthenay

vendredi 10 novembre 2017, 17:27

Premier Grand Prix de Duathlon de la saison - à Parthenay, dans les îles Caraibes (enfin, vu la température...).
Le week-end dernier était placé sous le signe du Triton, Meldois dans ce cas, mon club Français pour lequel je participe à quelques duathlons mais pas des moindres, les Grand Prix!
A Parthenay, quelques minutes avant la course, la chaleur s'est imposée à tous les athlètes, on frole les 30° au soleil!
Au programme: 5kms de càp, dur dur sous la chaleur et avec un beau mur bien casse-patte mais derrière cela relance sur du plat et une descente. Course gérée pour pas me griller (comme une saucisse) et prendre le vélo avec l'envie de revenir sur la tete.

Ce fut chose faite après 1 tour sur les 5 (5x4kms), ensuite repos dans le pack avant de tenter successivement 2 attaques, toutes deux infructueuses, alors j'ai sagement attendu la deuxième course-à-pied pour finir le mieux possible.

Et ce fut le cas, sorti du parc-à-vélo proche de la 20ème place, j'en reprend 5 pour terminer 15ème, un top15 toujours appréciable et avec un curseur que je peux placer sur "forme: OK".
La prochaine fois, j'espère déplacer ce curseur sur "forme: TOP" et me rapprocher du top10!
A noter, la bonne opération du week-end, nous prenons la 3ème place par équipe! Un team bien soudé, où la bonne ambiance règne et où on se tire vers le haut mutuellement! Good Job guys!
A suivre!
Merci

BW Beauvechain

vendredi 10 novembre 2017, 17:27

Samedi dernier, reprise de la compétition après avoir traîné une petite gène au genou ces 2 dernières semaines.
Au programme: Jogging du Challenge du Brabant Wallon de Beauvechain, celui-la même que j'ai gagné en 2014, 1 semaine avant ma 2ème place au Champ. Europe de duathlon sprint.
Cette fois-ci, ce fut également la victoire au bout des 11.5 kms de course. Non pas sous un beau soleil comme ces derniers temps mais sous une pluie battante et un fort vent balayant les grandes plaines de Beauvechain.

J'espère que cela augure de bonnes choses pour la suite de la saison.
En commençant par un Grand Prix de duathlon à Parthenay en France dimanche prochain et ensuite le début des triathlons début mai!

CAPS - Hypoxie

vendredi 10 novembre 2017, 17:26

Afin de gommer le retard de forme dû à un hiver des plus déplorable, je me lance dans un programme de 4 semaines d'entrainement en hypoxie, au labo de l'UCL.
Encadré par le Centre d'Aide à la Performance Sportive, j'effectue 2 séances par semaine dans un cube où l'air est appauvri en oxygène afin de simuler une altitude élevée. Cela amène une adaptation physiologique bénéfique pour ma forme en vue des premiers objectifs de fin avril-début mai!

En bref, je roule à 3.000 mètres d'altitude, ce qui est nettement plus dur pour l'organisme car l'oxygène est plus rare et donc l'effort en est plus intense!
Et pour la petite anecdote, Erwin Vanderplancke, mon coéquipier au TRIGT - Arena Fuji Triathlon Team - Triathlon Club du Grand Tournaisis, effectue, dans le cube d'à coté, un cycle d'adaptation à la chaleur et l'humidité en vue de sa course en Australie!
Je suis en hauteur dans la fraicheur, lui est au niveau de la mer sous 32° et 80% d'humidité et on souffre pour devenir plus performant en vue des courses à venir ;)
Good luck Erwin!

Duathlon Sprint de Meaux

vendredi 10 novembre 2017, 17:26

News du week-end:
Je deviens Champion de France de Belgique de Duathlon!
Etant le seul belge francophone de mon club français, avec un nom qui sonne plutôt français, la presse locale pensait que je faisais partie des concurrents Français... en a découlé une blague comme quoi je pourrais remporter un titre de Champion de France... chose réalisée au duathlon de Meaux ce dimanche :-)

Plus sérieusement, ils n'ont eu qu'à regarder ma licence pour savoir que j'étais bien belge et donc aucun maillot supplémentaire sur mon mur mais beaucoup d'amusement!
Concrètement, première càp pas extra, manque de rythme, vélo correct avec le peu de bornes réalisées cet hiver et seconde càp à bloc pour reprendre quelques places et finir 4ème! Test satisfaisant!

BW La Hulpe

vendredi 10 novembre 2017, 17:25

Dommage que ça soit parti trop vite, j'aurais bien aimé avoir une photo de groupe avec les potes triathlètes (Pierre, Quentin) et Mehdi de l'Excelsior :)

Sinon, très belle et très chouette course, météo au top, concurrents au top, chrono au top, sensations reviennent proche du top! Mention spéciale à Christophe pour les derniers kilomètres à bloc :)

BW Nivelles

vendredi 10 novembre 2017, 17:25

C'est reparti! Here we go again!
Je pense pouvoir dire officiellement, que je repars pour une saison "full spead ahead"! Triathlons, Duathlons, Joggings, le multisport fera partie intégrante de mon année 2017!
Alors, pour fêter cela, après une semaine de reprise plus constante de l'entrainement, un retour chez le kiné pour la prévention des blessures, je me rends à Nivelles pour la manche d'ouverture du challenge du Brabant Wallon!

Je ne suis pas au même niveau par rapport à l'an dernier, j'ai décalé ma reprise de l'entrainement et celui-ci ne fut pas extra en décembre-janvier.
Du coup cette course était un test de forme grandeur nature!
Les résultats sont flagrants: j'ai tenu le rythme des 2 premiers durant 2.5 kms et ma fréquence cardiaque par rapport à l'effort/vitesse de l'an dernier, a explosée.
L'an dernier je suis monté à 176 de fréquence max et hier je suis monté rapidement à 182 pulses.
A ce niveau d'intensité, je ne tiens pas 10 kms, j'ai donc laissé filer devant, impuissant!

Je fais donc 7 kms en solitaire, dans la belle campagne nivelloise, cheveux au vent, contrôlant mes arrières pour finir à nouveau 3ème!
Content du résultat et surtout conscient du boulot à effectuer dans les semaines/mois à venir afin de revenir à mon meilleur niveau voire aller chercher encore plus haut!
Bon dimanche à tous et bonne récup à tous ceux qui ont couru hier!
Merci à Fabienne Nicolas pour la belle photo personnalisée aux couleurs des sponsors/partenaires de ma belle aventure!

Relais Givrés

vendredi 10 novembre 2017, 17:25

Retour sur la dernière compétition en date du samedi 21 janvier: Les Relais Givrés!
Météo clémente, sol gelé, rien de comparable à l'édition précédente où la boue était omniprésente et le parcours une véritable patinoire pour un gars avec des chaussures de route toutes plates!
Du coup, j'ai réussi une excellent chrono en solitaire et nous prenons une belle 5ème place en équipe avec la TraKKs Team!
Je réalise le 6ème chrono individuel malgré des entraînements plutôt clairsemés ces derniers temps!

Par contre, si la forme ne diminue pas trop avec le peu d'entrainements, les jambes étaient très douloureuses le dimanche et encore le lundi qui suivirent. Cela signifie qu'il faut que je refasse des bornes!
Sur ce, j'y vais... borner!
Cet après midi: premier challenge du BW!

Cross Cup Bruxelles

vendredi 10 novembre 2017, 17:23

Retour en compétition = retour à la réalité :)
Ce dimanche, j'ai pris part à la cross cup de Bruxelles version cross court (3kms).
Muni de mon beau maillot du Royal Excelsior Sports Club, ainsi que de mes belles spikes pour le x-cross, j'ai fait un bon départ et me place aux avant-postes dès les premières foulées.
Malheureusement, la réalité est que je manque de vitesse et que j'ai eu le souffle coupé après le 1er kilomètres, devant ainsi réduire drastiquement l'allure et l'effort. Je termine donc dans la douleur et ai perdu une trentaine de place sur la fin du parcours.

J'ai eu du mal à retrouver mon souffle et ai fait une belle crise d'asthme avec des bronches HS. Une fois rentré, j'ai checké la qualité de l'air en région bruxelloise, comme je l'imaginais, elle était médiocre et sans chercher d'excuse, cela m'a rendu la course compliquée car en gros manque de souffle après ce départ rapide!
Bref, condition physique pas top, condition météo médiocre.. dur retour à la compétition mais vous me connaissez... Never give up ;)
Bonnes fêtes à tous même si je reviens vers vous très prochainement!

Analyse 2015-2016 (2):

    
dimanche 13 novembre 2016, 18:11


On continue l'analyse de la saison écoulée, cette fois-ci en toute objectivité, les chiffres ne mentent pas!
Les graphes ci-dessous reprennent les données consolidées de mes entraînements depuis la reprise en octobre 2015 jusqu'à la coupure en octobre 2016.
  • En natation, j'ai effectué un travail hivernal de qualité qui m'a permis de descendre mes meilleurs chronos sur 400m et 1500m.
Mais durant l'été, la qualité et la quantité n'ont plus été trop présents et mon niveau a légèrement baissé.
  • En vélo, le mois de décembre fut extra, avec une météo clémente, me permettant d'entamer la saison en forme, de plus, le stage en Espagne à Pâques fut super bénéfique sur les courses de début de saison, la forme a diminué au fil des courses estivales avant un deuxième boost en juillet-août avec l'objectif de la saison en Australie!
  • A pied, la constance fut le maître mot de la saison avec deux périodes de décharge: en juin et lors de la coupure en septembre-octobre.
  • Le graphe mensuel des heures d'entraînements met bien en exergue le travail hivernal, la première partie de la saison, et la période difficile de juin avec l'enchaînement des courses, la forme en baisse, le moral également en berne, avant la reprise du plaisir et de la motivation en juillet-août et la clôture cool de la saison!
  • Les deux derniers, reprennent la répartition des heures et des kilomètres effectués durant l'année:
216 heures de natation pour 659 kilomètres
391 heures de vélo pour 11.641 kilomètres
155 heures de càp pour 2.023 kilomètres
et 56 heures de muscu/ppg.
Le tout pour un total de 819 heures et 14.325 kilomètres parcourus.
Vous savez comment sont les triathlètes, toujours en train de comptabiliser les heures et kilomètres fait durant la saison, cette fois-ci, j'avais envie d'aller plus loin de de montrer clairement ma charge de travail, afin également de donner envie aux jeunes de se lancer dans la belle aventure du sport de haut niveau!
A bientôt, reprise des entraînements lundi après ces 3 semaines "RELAX" :) et cela a fait du bien!

Analyse 2015-2016 (1):

dimanche 6 novembre 2016, 15:10


Le rituel de fin de saison: l'analyse chiffrée! Et pour cette belle saison, j'y ajoute une analyse graphique!
Je me suis donné des notes de 1 à 5 pour chaque course de la saison et ce, sur 5 critères d'analyse.
J'ai compilé les données et j'en ai tiré un beau graphique qui illustre bien mes performances et contre-performances!
Points positifs:
  • le premier triathlon de la saison à Herderen où j'effectue une belle course avec une forme déjà bien présente!
  • le premier duathlon en Grand Prix français, lors duquel, je signe ma plus belle performance pour mon club français et confirme ma forme de début de saison.
  • le premier gros objectif de la saison: la qualif ironman 70.3 à Barcelone, j'y effectue une belle course malgré une càp difficile. J'y décroche le billet pour les Championnats du Monde, objectif accompli!
  • mon seul triathlon distance olympique, à l'Eau d'Heure, j'y prend la 3eme place et signe une belle performance.
  • et enfin, LA plus belle course de ma courte carrière: les championnats du monde en Australie sur ironman 70.3 où j'y décroche le titre de Vice-Champion du Monde de ma catégorie d'age.
Points négatifs:
  • la mauvaise course à Zwevegem sur un format super-sprint, après mon demi-ironman, le format ne correspondait pas à mon entrainement et j'y effectue une course vraiment moyenne!
  • au duathlon par équipe de Noyon, lors duquel je chute et pénalise l'équipe vu que nous n'étions que 3.
  • a nouveau, sur un format sprint, à Vilvoorde, j'effectue une natation désastreuse et n'arriverait pas à revenir en vélo et càp.
  • après avoir connu une super course en Grand Prix en début de saison, le mois de juillet me met à l'épreuve et j'enchaîne a nouveau une mauvaise course sur format sprint duathlon.
  • et pour confirmer qu'il est délicat d'enchaîner des triathlons longs et courts, je clôture la saison triathlon sur une mauvaise course à Lille.
Pour le reste, un hiver de feu avec de belles corridas, le début des Brabant Wallon en pleine forme et quelques autres courses honnêtes et plaisantes!
Merci à tous de m'avoir soutenu tout au long de cette saison 2015-2016!
Merci à tous les sponsors et bientôt l'analyse chiffrée numéro 2!

Coupe de France - Duathlon La Roche sur Yon

mercredi 12 octobre 2016, 16:15

Du coup je me rattrape sur un terrain plus favorable: un duathlon par équipe avec les Tritons Meldois, 5-20-2.5!
Nous finissons 2ème de la Coupe de France avec de bonnes sensations à vélo et dans le dur à pied 

T³ Series: Lille

mercredi 5 octobre 2016, 12:11

Fin septembre, la dernière manche du T³ Series!
Un triathlon sprint, pas ma spécialité mais sur un malentendu, une belle performance est toujours jouable. A la condition de faire une bonne natation!
Malheureusement, ce ne fut pas le cas, ma natation fut catastrophique et du coup je sors loin de la tête de course.
Devant ça roule fort, le contraire du mien, du coup début de la course-à-pied en mode "on se bat pour le top40"...
Je finis 42ème en signant le 11ème temps à pied malgré une pénalité.
Cependant, l'équipe fait du bon travail devant et nous finissons 4ème de l'étape.
Personnellement, je suis déçu mais réaliste: mon niveau natation ne sera jamais comme celui des meilleurs et je ne jouerai jamais la gagne sur des formats comme ceux-ci. Même avec un hiver où j'ai travaillé la natation à fond, je n'aurai jamais l'aisance d'un bébé nageur :)

Retour imminent...

jeudi 29 septembre 2016, 19:04

Tout comme ma carte de 10 entrées à la piscine, mon aventure australienne touche à sa fin, départ mercredi matin pour un retour sur le sol belge jeudi début d'après midi.
Ce fut une expérience extra ordinaire et cela me donne envie d'y revenir afin de visiter un peu plus cette gigantesque île !
À bientôt et merci pour les très nombreuses félicitations, mots d'encouragement et de soutien quant à mon choix de vie.
En espérant montrer que se lancer dans une aventure sportive comme celle-ci est faisable, enrichissante et pleine de moments de bonheur, de partages et de découvertes !


Course imminente...

jeudi 22 septembre 2016, 09:04

Let's go pour le compte-rendu de ces Championnats du Monde ironman 70.3 à Mooloolaba en Australie
(un petit livre mais en format "poche"; ce qui ne vous prendra pas trop de temps à lire)
Après l'enchainement des courses en avril-mai-juin, la reprise de l'entrainement en juillet, l'annulation des dernières compétitions belges en aout, je suis parti le 21 aout dernier pour l'Australie avec un certain mélange de peur, de stress et d'excitation.

Partir quasi 1 mois si loin et en solitaire, tout ça pour participer à une "banale" course en apparence mais en même temps tellement importante, ca vous fait vous poser quelques questions: sur l'impact de votre sport sur vous même, sur la raison de tout ces sacrifices mais également sur l'équilibre voire le déséquilibre que cela peut apporter, bref des questions de sportifs dits de "haut niveau" qui survivent grâce à leur sport...

Alors les jours d'acclimatations passent et les questions se résolvent naturellement, je me retrouve dans un petit coin de paradis à faire ce que j'aime et ce à quoi je semble être doué, ce à quoi j ai consacré des milliers d'heures mais qui m'a apporté énormément de joie en retour.
Ces jours-là ont passé à une vitesse folle, les journées commençant au lever du soleil vers 6.00 AM et finissant au coucher du soleil vers 5.30 PM. Entre les deux, j'ai vécu la vie à l'Australienne, du sport le matin, un bon petit lunch le midi, un peu de plage, du sport l'après midi, un petit apéro et un sommeil réparateur dès la tombée de la nuit !
La piscine est extra, j'ai trouvé un groupe de cyclistes avec lesquels j'ai discuté longtemps et qui me font découvrir les coins sympas de la région, pour courir, j'ai un sentier qui m'offre une vue sur l'océan d'un coté et une vue sur la marina de l'autre, un paradis pour multi-sportifs !
En plus de cela, ma mamy australienne chez qui j'habite est une « beauty », une mère Theresa mexicaine hyperactive de (j'estime) 75ans qui à la main sur le cœur, qui enseigne l'espagnol, le piano, prend des cours de français, de yoga et de danse, fait de la marche à tout heure de la journée et qui entre tout cela, me donne des infos et me conduit un peu découvrir sa ville d'adoption.
Habite chez elle, un homme de 63ans, originaire d'Afrique du Sud qui a pratiqué tous les sports et qui a participé à l'ironman d'Afrique du Sud en 1988 à l'époque où tout était permis, l'épreuve consistait même en un enchainement de canoë, de vélo et de course-à-pied, cette même épreuve faisait partie d'un autre événement : l'Ultraman composé de l'ironman ainsi que plusieurs marathons, des courses cyclistes, des courses de natation et de canoë, le tout réparti sur un an. On a rien inventé ces dernières années, l'homme à toujours eu l'esprit tourné vers le dépassement de soi voire vers la folie !

Bref, je me sens bien et les doutes et questionnements s'évaporent. Je me recentre sur mon objectif de la saison, voire de ces 4 dernières saisons ! Vous vous rappelez surement qu'après l'obtention de mon Master en Sciences Eco, je m'étais donné 4ans pour atteindre mon potentiel maximal, aujourd'hui, cela fera 4ans, 4années de progression constante, d'entrainements réguliers, de belles, voire très belles, victoires, parsemées par quelques périodes creuses mais qui m'ont fait grandir !

Alors j'ai abordé ces championnats du monde comme une sorte de « test » après 4années d'étude en « pratique du sport de haut niveau » et dans tous les cas, l'issue allait être intéressante : soit j'échoue au test et « ok », je vais de l'avant sans regrets, me tourner vers de nouveaux horizons, soit je réussis et s'ouvre alors devant moi la possibilité de continuer la progression et d'aller toucher de nouveaux sommets dans un sport que j'adore et qui me correspond bien.

Avec tout cela en tête, c'est parti :
  • 3h30 du matin, après une nuit agitée durant laquelle j'ai fait, refait et encore refait ma course, je déjeune méthodiquement mes 4 tartines au miel et mes 100gr de sportdej.
  • 4h15, petit footing (10') de digestion et de mise en route.
  • 5h15, direction la zone de transition pour déposer les gels, les gourdes et accrocher les chaussures sur le vélo.
  • 6h15, la vague des pros est partie, l'heure pour moi d'enfiler la combinaison et de me mettre à l'eau pour prendre la température et faire tourner les bras.
  • 6h40, ma vague est appelée dans l'enclos à bestiaux avant le coup de sifflet.
  • 6h50, coup de sifflet, c'est parti, démarrage à bloc pour s'extraire du groupe, mais championnats du monde oblige, il n'y a pas de « mauvais nageurs » tous sont affutés et pas là pour plaisanter, la bagarre s'éternise un peu et je dois laisser filer un groupe de 10-15 concurrents.
  • 7h15, après 25' dans l'eau, je sors de l'eau en ayant doublé des gars partis 10' avant, ce fut un peu le chaos sur la fin de la natation, chacun devant éviter les lents des vagues précédentes !
  • Après une longue transition, c'est parti pour la partie cycliste, au menu 45kilomètres tout plats d'autoroute en aller-retour suivi de deux boucles vallonnées de 17kilomètres et enfin 10kilomètres pour retourner vers la zone de transition.
  • L'autoroute a été propice à la formation de « groupes », comme l'année dernière en Autriche, je savais que cela allait se produire et donc mentalement j'étais prêt à gérer cela, sans s'énerver ni perdre le fil de la course. Il faut être le plus réglo possible tout en sachant que nous avons tous un niveau quasi similaire et que donc faire la différence seul n'est pas bénéfique car la troupe reviendra toujours quand les parcours sont plats. Alors j'attends la difficulté majeure et attaque au train afin de pouvoir enfin profiter d'une route moins encombrée, jusqu'au retour sur la nationale où les groupes se reforment. Tant pis, direction la zone de transition pour la dernière partie de l'examen !
  • Après 2h12 de vélo, je dépose celui-ci et part enfiler mes chaussures, mettre la casquette et tenter une belle remontée, me sachant relativement loin des premiers de ma catégorie.
  • Dès les premiers mètres, je prends le rythme travaillé à l'entrainement (rythme que j'ai eu du mal à tenir lors des 2 autres ironman 70.3 que j'ai fait cette saison), sans forcer je passe le premier demi tour, au kilomètre 5, en ayant repris quelques places. Retour vers l'arrivée mais seulement pour repartir pour 10 nouveaux kilomètres. Je regarde la montre et vois 36', impeccable, objectif tenir ce rythme et accélérer si possible dans les 3derniers kms !
Je dépasse le concurrent qui avait le numéro au dessus du mien, je le savais bien classé après le vélo et lui demande sa place, il me répond 2ème et m'informe que le premier n'est pas loin avant de me lancer, « hold me a beer at the finish line », je lui réponds « ok, faisons ça » et repart bien convaincu de rattraper le premier !
Passage au 15ème kilomètre sans savoir si j'ai dépassé ou non le premier car il y a les concurrents qui en sont à leur premier tour, il y a également les concurrents dont le numéro de dossard n'est pas visible et ceux dont le tatouage au bras est couvert par leur trifonction longue manche.
Vu que je tiens une bonne allure, j'estime avoir du le passer et continue sur ma lancée, arrivé aux 3 derniers kms, je me sens toujours au top et j'accélère afin de soit sceller la première place, soit le dépasser en toute fin.
  • Malheureusement, sur le tapis rouge des 100 derniers mètres, j'aperçois le panneau indiquant les arrivées et observe avec déception le nom du concurrent s'afficher avec un petit « WC » signifiant « World Champion » de notre catégorie.
Je franchis à mon tour la ligne…à 6 petites secondes de lui !
Dommage, il était australien et sur ses terres, j'imagine que le destin l'a récompensé !
  • Voila, après 1h15 de course-à-pied pour le semi-marathon, je viens échouer à 6secondes du titre de Champion du Monde mais je suis extrêmement heureux d'avoir fait une course pleine, du début à la fin, battant mes records personnels sur les 3 disciplines !

Les conditions étaient parfaites, océan très calme, température idéale, belles routes, public extra, tracé à pied très sympathique et ravitos au top !
Cela m'a permis de faire une course en 3h59', ce qui est relativement honorable et dont je suis assez fier !
Pour la petite histoire, lors de la remise des prix, le champion de la catégorie m'a avoué avoir été informé de ma belle foulée et s'est donc donné à 1000% pour que je ne puisse pas le rattraper, il m'a dit avoir eu chaud en me voyant revenir sur la fin, malheureusement je n'ai pas eu ces infos là durant la course !

Bref, belle course, content de l'avoir terminée afin de consacrer du temps à la découverte des lieux touristiques et naturels ! De prendre du temps pour faire autre chose, comme du surf, aller voir les baleines, aller manger un burger ou deux, visiter l'arrière pays, aller faire coucou aux koalas et aux kangourous et visiter la plus grande ile de sable au monde : Fraser Island (où la chance de survie diminue à 5% une fois passé 30' dans l'eau…)

Concernant la correction du test, c'est en cours mais les rumeurs racontent que l'évaluateur hésiterait entre « 12/20, ce qui est bien mais pas top » ou « Continuez dans cette voie Mr Humblet, vous serez un jour amené à faire de grandes choses ici bas ».
A suivre…

Merci d'avoir pris le temps de lire ce compte-rendu un peu spécial, faisant office en même temps de rapport de course mais aussi de bulletin psychanalytique !
Merci à toutes les personnes qui ont rendu ce rêve possible, vous êtes tellement nombreux et nombreuses que vous citer prendrait encore une bonne page, sachez juste que du plus profond de mon cœur, je vous suis énormément reconnaissant,
« you're all amazing » !
Merci !

Départ imminent...

lundi 15 août 2016, 12:52


Décollage dimanche 21aout, atterissage mardi 23aout
Bruxelles --> Sunshine Coast
Ensuite 12jours de préparation avant le départ des Championnats du Monde, dimanche 4septembre pour 1.9km nat - 90km vélo - 21km à pied!

Alors ces 4 dernières semaines, on se donne à fond afin d'être au top pour le Jour-J, ça donne 58kms de nat, 1750kms de vélo et 211kms de càp, le tout pour quasi 100h d'entrainement!

Hier, journée "transition": 4h30 de vélo avec de l'intensité enchainé par 9kms de càp dont 3kms allure 3'15/km, 3kms allure 3'30/km et 3kms souple smile emoticon:)
La forme arrive petit à petit après une fin de mois de juillet plutot compliquée avec des mauvaises courses et une motivation en berne!

Je vous donnerai des nouvelles dès mon arrivée là bas au bout du monde!
Merci pour votre soutien, tant mes sponsors que toutes les personnes ayant contribué à la campagne RisingTrack!

Défi Mont Ventoux: Malaucene - Bédoin - Sault

dimanche 14 août 2016, 12:51


Je vous présente la vidéo de mon aventure au Mont Ventoux, ce défi que j'ai accepté de relever si notre campagne de crowdfunding "RisingTrack" atteignait 75+%!

Et comme grace à vous nous avons atteint 77%, je me suis lancé à la chasse aux sommets, enfin au sommet au singulier mais par 3 fois!

Celui du Ventoux, par Malaucène en premier, ensuite par Bédoin et enfin par Sault avant de rencontrer mon fréro Baptiste Humblet dans la descente de Sault, du coup demi-tour et on a fait les derniers kms vers Chalet Reynart et tenté les 6derniers kms vers le sommet mais étant en fixie (single speed) il a du renoncé avec un développement pas idéal smile emoticon:)! Cela a rallongé la sortie et m'a permis de cloturer la journée avec plus de 200kms et plus de 4800 de dénivelé positif!

Et surtout mentalement, le retour est passé en un clin d'oeil, le voir faire la descente à 45km/h en fixie m'a impressionné, un vrai artiste de talent avec son bike!

Encore un mois avant les championnats en Australie, décollage le 21aout! Merci pour le soutien et les encouragements tout au long de cette saison, gogogo!

Reportage TVcom - World Championship

    
samedi 13 août 2016, 12:49

Après une bonne semaine de repos, rien de plus motivant que voir le résultat du reportage de TV Com, Votre télévision en Brabant wallon sur Ti Bo Do et moi même lors duquel nous expliquons nos objectifs respectifs:

  • Thibaut à Hawaii pour les champ monde d'ironman

  • Moi en Australie pour les champ monde d'ironman 70.3

Ainsi que sur le projet de financement de ces aventures au bout du monde! Aventure c'est clair mais au delà c'est également pour y vivre nos rêves!

Ironman 70.3 Luxembourg

vendredi 12 août 2016, 12:42


Me voila de retour du Luxembourg où j'ai pris part au "duathlon" ironman 70.3 (le courant de la Moselle était bien trop fort pour pouvoir nager en toute sécurité).

Les points clés:
  • Depuis le 16avril, début de ma saison estivale, j'ai enchainé 12 courses en 10semaines, l'ambition était présente et les différents challenges avaient tous lieu d'être! Pour le Trigt en Belgique, pour Meaux en France mais également le fil rouge de ma saison sur ironman 70.3 et les joggings dans le BW, toutes les courses ont une importance mais cela me fatigue physiquement et mentalement et de surcroit, cela m'empeche de continuer une préparation constante, ma charge d'entrainement s'est réduite petit à petit. Pour ainsi dire, depuis barcelone je n'ai plus fait une longue sortie vélo ni même à pied...
  • Ma chute de dimanche dernier m'a cloué au chaud chez moi toute la semaine, le coude, genou et hanche bien amochés, je n'ai su que nager une fois mardi, rouler 15' vendredi matin et couru 15' jeudi... pas idéal et la météo n'a pas aidé!

Alors se présenter sur une épreuve "longue distance" alors que les charges d'entrainements se sont réduites, c'est une contre-perf assurée mais assumée, Luxembourg faisait office de course "back-up" et seconde chance en cas de non-qualification à Barcelone.
J'y suis allé car j'ai payé mon inscription et car c'est toujours une expérience en plus, se familiariser avec les transitions avec sacs, les parcs à vélos bondés, être attentifs à tous les détails de course, l'hydratation, la nutrition et la gestion de l'effort.

Bref, je savais que ca ne serait pas la course de ma vie et dès l'annonce du format 6km càp-90km vélo-21km à pied, je me suis dit "on fonce" sur la première càp pour se faire plaisir, on tente un gros vélo et on finit comme on peut!

Et de fait, voici les résultats:
  • 6km en 18'46, je me suis fait plaisir et j'ai le meilleur chrono tout athlètes confondus, je met quasi 1' aux meilleurs pro...

  • 90km en 2h23, j'ai mené en solitaire la course des "age groupers" sur les 55 premiers kms excepté un allemand qui m'a dépassé au km 40. Ensuite, dans les descentes "humides", j'ai pris 0risque après la chute, l'appréhension était bien présente et j'ai loupé le train qui me dépasse. Je termine dans le dur les 10derniers kms...

  • 21km en 1h23, dur dur, je démarre de nouveau sur les bonnes bases puis je m'éteins a nouveau petit à petit, avec des passages en 4'30" au kilomètre, dur dur sachant que je sais courir tellement plus vite en temps normal. Je reprends juste du poil de la bête sur les 2derniers kms et je limite la casse avec une 26ème place au général et 5eme de ma catégorie!

C'est loin de mon niveau mais voila, j'assume cette mauvaise course et je sais pourquoi je l'ai faite, rien à regretter!
Place à une bonne récup, refaire les batteries et retrouver un bon niveau de motivation!

Ete - Clap deuxième

    
jeudi 9 juin 2016, 00:05

Brabant Wallon Wavre:

Samedi après-midi, excellent moment aux Sentiers du Macas de Wavre! Jogging de 12kms comptant pour le Challenge du Brabant Wallon!
Ce fût plus un trail qu'un jogging, plein de boue, quelques belles flaques, des montées glissantes, des descentes glissantes mais également plein de bonne humeur et d'amusement (merci à mes chaussures de Trails :)).
J'ai couru quasi l'entièreté du parcours avec Renaud van Wetter avant de prendre la poudre des scampis et passer la ligne en première position!
Par contre, si la course fut géniale, l'après course le fut encore plus!
Les Gentils Organisateurs ont mis à ma disposition une table où déposer mes Beer Boxs afin de les vendre aux joggeurs.
Outre le fait que toutes mes Boxs ont trouvé preneurs, j'ai surtout partagé de merveilleux moments avec vous!
Vous voir tous venir me poser quelques questions sur mon parcours, sur mon sport et sur ma vie, me soutenir en achetant un box, me féliciter de choisir de vivre mes rêves, c'était vraiment un moment extra!
Merci à tous pour cela et merci aux organisateurs pour leur immense aide!
L'Australie se rapproche à grands pas!

Triathlon DO Eau d'Heure:

Dimanche matin, les jambes un peu raides, je prépare mes affaires pour le deuxième "Round" du week-end: le triathlon Distance Olympique des Barrages de l'Eau d'Heure!
Au menu, 1km de natation dans une belle eau à 13.5° (même pas peur), ensuite 3tours de 14km à vélo avec de belles cotes et enfin courir 10kms le long du lac.
Il y a quelques années, je vous aurais dit, "natation moyenne, bon vélo et très bonne course-à-pied".
Aujourd'hui, je peux dire que j'ai homogénéisé mon niveau sur les 3 disciplines.
Preuve par les chiffres:
  • 4ème temps pour la natation (bonnes sensations, dans les pieds du bon groupe).
  • 7ème temps pour le vélo (pas pris le vélo de CLM car la météo s'annonçait orageuse, du coup j'ai joué la sécurité avec mes pneus 25mm sur le vélo de route).
  • 3ème temps pour la càp (dur dur mais ça l'est toujours à l'Eau d'Heure, donc pas inquiétant).
Au classement final de l'épreuve, je suis 3ème, ce qui me permet de remonter à la 2eme place du Challenge Urban3Series organisé par Sport-Events.
Merci aux frères d'Harveng pour leurs encouragements ainsi que toutes les personnes présentes au bord du lac et sur le parcours vélo, ca fait toujours chaud au coeur d'entendre de nombreux encouragements!

Ironman 70.3 Barcelona

jeudi 26 mai 2016, 15:52

4h, réveil, 4 tartines de miel, 20' de footing, 80gr de sportdej, petite douche et go au parc à vélo pour placer les gourdes, placer les gels et mettre les chaussures dans les sacs de transition, car oui, nous n'avons pas pu laisser nos chaussures vélo sur le vélo, du jamais vu sur un … triathlon !

6h30, on met la combinaison néoprène et hop, 10' d'échauffement dans l'eau froide de la Méditerranée avec un beau soleil levant qui annonce une belle journée !

7h05, c'est parti pour le moins de temps possible dans l'eau. Cette année la course tombe un jour de pleine lune et les vagues sont importantes mais pas grave, on se concentre sur sa nage, sur la trajectoire et sur les concurrents. Nous sommes 4 à former le groupe de tête et nous sortons +- en 26'. La transition est difficile, j'ai donc du mettre mes chaussures vélo dans la zone de transition et dû courir avec jusqu'à mon vélo…introuvable, j'ai cherché pendant 1minute où il était, hors il était sous mon nez, évidemment !
26' pour la nat soit 1' de mieux que l'an passé malgré les conditions plus houleuses.

7h35, on tourne les jambes, on rattrape des concurrents de la vague « pro », le tempo est correct et les premières difficultés passent bien. Les 3 cols au programme se montent facilement et les descentes sont rapides ! Bientôt déjà de retour en ville pour les 4derniers kilomètres avant de s'élancer pour la càp et les 21kms tout plat le long de la plage !
2h32 pour le vélo soit 2' de mieux que l'an passé.

10h10, place à la course-à-pied, exercice de prédilection ! La veille je racontais à mon frère que j'étais impatient de commencer à courir et que le reste se soit bien passé. Jusqu'ici le programme est réussi, bonne nat, bon vélo, plus qu'à bien courir.
Malheureusement, après les 7premiers kilomètres couru à l'allure voulue (ce qui m'aurait valu un semi-marathon en 1h15), je m'éteins doucement, l'allure diminue et passe progressivement de 3'30/km à 4'/km. Cependant, personne ne me dépasse, je connais ma place et suis au courant de la qualification pour les Champ Monde, il faut juste franchir la ligne. Petit regain de vitesse pour le dernier kilomètre et la ligne est franchie en toute modestie avec un brin de déception.
1h21 pour la càp, soit 3' de moins bien que l'an passé, d'où la petite déception.

11h30, on déjeune au buffet des athlètes, on passe au massage et hop on rentre à l'hôtel pour le buffet du midi après une petite douche. Après midi, c'est sieste, repos et récupération avant la cérémonie des podiums. Je suis appelé pour le podium de ma catégorie 25-29ans où je termine premier et gagne ainsi le droit de payer mon inscription pour la course faisant office de Championnats du Monde Ironman 70.3, à la Sunshine Coast en Australie, le 4septembre prochain !

Merci à tous pour votre soutien et vos encouragements, c'était la première bataille, la prochaine se déroulera au Luxembourg le 18juin avant la guerre lors des CM en Australie, que j'espère remporter !

Ete - Clap première

mercredi 18 mai 2016, 20:44

Stage de triathlon à Paques:

Je suis actuellement en Espagne, du coté de Playa d'Aro pour 2semaines d'entraînement dans un cadre vraiment top avec des conditions parfaites pour continuer la préparation afin d'être paré pourles premiers objectifs de 2016!
La première semaine se finit sur un bon bilan et la seconde commence demain matin!
Petit récap:
85km de càp - 600km de vélo - 14.5km de natation, le tout pour quasi 32h d'entraînement!
Les jambes répondent présent et la motivation reste au top, notamment grace aux autres sportifs du stage!

Duathlon GP D1 Parthenay:

Après le stage en Espagne, j'ai eu 2 semaines pour récupérer d'une charge musculaire importante. Mes mollets notamment, s'en souviennent encore.
Pour la reprise, ce fût un Grand Prix de Duathlon avec mon club Français, les Tritons Meldois. Nous sommes donc partis pour Parthenay près de Poitiers pour ce duathlon format sprint (5-20-2.5).
Coté individuel, je fais une très belle course, profitant de ma forme en vélo pour récupérer le premier groupe qui m'a distancé lors des premiers 5kms à pied.
Après ce gros travail à vélo, je pose le vélo premier du group et 4ème au général (oui, un petit groupe de 3 s'était échappé dès le début de la partie vélo).
Sur la seconde course-à-pied, je faiblis un peu avant de retrouver un second souffle afin de maintenir un top10.
Je finis 8ème au général avec 15'09 pour les 5kms, 29' pour les 20kms et 7'30 pour les 2.5kms, de supers chronos et un beau classement final pour cette reprise sur duathlon.
Ca promet pour la suite de la saison!
Coté club, nous finissons 6ème (classement des 3 premiers de l'équipe) mais avec un effectif réduit suite à des blessures et maladies. Ce n'est que le début de ce championnat qui compte 5manches de Grand Prix.

Brabant Wallon Wauthier-Braine:

Ce dimanche, mon challenge "Jogging du Brabant Wallon" a avancé d'une case! Me voici à 6 courses sur les 9 de prévues.
Ce fut une très chouette course après une semaine assez compliquée (mauvaise météo et contracture au mollet).
J'ai pris la foulée de Younes Darrazi qui a directement dynamité la course. Je l'ai suivi jusqu'au 10ème km avant de partir dans la dernière descente et remporter ma 5ème victoire au Challenge du BW.
Au delà de la course, l'ambiance était top avec, après l'arrivée, de belles rencontres et quelques bonnes discussions avec les autres concurrents en attendant la remise des prix ainsi qu'un petit décrassage avec Younes qui m'a permis de faire plus ample connaissance avec lui. Je lui souhaite bonne chance pour ses prochains objectifs!

Brabant Wallon Bierges et CB Triathlon par équipe:

Jeudi 5mai, j'ai terminé 1er au Challenge du BW, celui de Bierges, j'avance vers la fin de ce Challenge avec 7 sur 9 épreuves complétées!
Particularité du jogging: le Col du Buchet, une montée à du 30% qui a fait bien mal aux jambes :) pour le reste, j'ai tenté au maximum de me préserver.

Car le dimanche 8mai, j'ai participé aux Championnats de Belgique de Triathlon par équipe avec le TRIGT
Nous terminons 2ème de cette épreuve avec une belle équipe homogène! On pourra viser la gagne dans les années à venir!

Relais pour la Vie et 111 Bilzen:

Ce week-end se déroulait le Relais pour la Vie de Braine, 24heures de mobilisation contre le Cancer, 24heures de levée de fonds pour la recherche, de moments de partage, de découvertes et de dégustation de délicieux plats, soupes, desserts et boissons!
Je n'ai su y aller qu'une partie du samedi et quitter le stage Gaston Reiff fut triste tant il y régnait une belle ambiance et tant les personnes présentes sont magnifiques et généreuses!

En effet, le dimanche j'ai pris part au triathlon 111 (1km natation - 100km vélo - 10km pied) de Bilzen, comptant pour mon Challenge "Urban Triathlon Series"!
J'y effectue une course correcte, les points positifs sont la natation et la course-à-pied où j'effectue le 10ème et 3ème meilleur temps.
Pour la partie vélo ce fut dur, on est parti pour 100km en 3 boucles d'un parcours très plat le long d'un canal avec un fort vent tantot de face, tantot de dos.
Avant le départ, nous avons reçu une belle douche d'une pluie soutenue et d'un vent froid, j'ai pensé une seconde à renoncer à démarrer mais cela ne me ressemble pas donc j'ai vite sauté dans l'eau pour ne plus avoir le choix.
Du coup c'est vrai qu'en vélo, j'ai eu dur de me mettre dans le rythme et de tourner convenablement les jambes. J'ai là encore hésité à abandonner après m'être fait dépassé et déposé par bon nombre de concurrents. Mais vous me connaissez: "Never Give Up" est mon moto alors j'ai repris du poil de la bête et ai repris un bon tempo, sachant que derrière, ma course-à-pied allait me faire reprendre des places.
Et de fait, surement 30ème après le vélo, je réalise une remontée jusqu'à la 13ème place.

Hiver - Clap seconde

lundi 11 avril 2016, 13:50

-Cross de Bruxelles:

Après 1 semaine à Val Thorens, pour le ski et pour la détente après un bon bloc d'entraînement en novembre-décembre, j'ai pris part aux Championnats de Cross de la région Bruxelloise.
J'ai fait le cross court de 3kms à coté du stade Fallon et je finis 2ème d'une course en 3 tours relativement plats avec quelques zigs-zags dans le bois et troncs d'arbre à enjamber.
L'evenement spécial du jour c'est que j'ai battu mon record de FCmax, après avoir atteint 183 lors de la cross cup de Bruxelles, j'ai fait un pic à 186 hier. Cela peut paraître peu élevé mais personnellement, mon coeur ne côtoie jamais ce niveau de Fréquence Cardiaque!
Le cross, une discipline vraiment complémentaire en hiver et qui permet de faire tourner le moteur à plein régime!

-Brabant Wallon Nivelles:

Retour à la compétition ce week end pour la première manche du Challenge du Brabant Wallon, à Nivelles, sous un temps plutot froid, venteux et humide tout ce qu'on aime!
Un parcours casse patte avec des belles descentes (on aime) et des belles bosses (on aime pas).
D'ailleurs au 7ème, un beau mur m'a fait craquer après avoir animé le début de course et mis quelques accélérations dans les descentes. Nous nous sommes vite retrouvé à 3 devant et malheureusement, le tempo sur la fin était trop élevé!
Je finis donc 3ème de cette manche mais je suis prêt à prendre ma revanche lors des prochaines!

-Brabant Wallon La Hulpe:

Samedi 15h, départ de la 2ème manche du Challenge du Brabant Wallon, à La Hulpe.
15.5km pour un parcours mixte route-bois, avec de beaux passages boueux dans la Foret de Soignes, un bref bonjour au Château de La Hulpe et à la Fondation Folon!
Concernant la course, départ dans les pieds afin de respecter le programme du jour: 8.5km tempo et finir les 5 derniers à bloc!
Tout s'est bien déroulé, nous sommes un petit trio a l'entame du 7ème kilomètre et je leur avoue mon plan de partir au 9ème km afin de simuler une fin de course à bloc pour préparer les triathlons/duathlons sprint de mars-avril.
Ce fût chose faite et je finis à la première place.
Cette course était vraiment chouette, notre groupe s'est bien entendu et ils ont été très fair-play quand une anecdote marrante s'est produite:
dans un tronçon boueux, mon pied droit s'enfonce et en ressort uniquement ma chaussette. Merde, je cours 4mètres avec ma chaussette, je fais quand même demi-tour et récupère ma chaussure. Je repars en mettant un bon appui sur mon pied gauche et rebelote, ma chaussure gauche reste enfoncée dans la boue. Sérieusement, je vais devoir finir en chaussette ou quoi?
Je refais demi-tour et récupère pour la seconde fois ma chaussure.
La sensation n'est pas très agréable, de la boue partout dans les chaussures, les chaussettes trempées et froides, du coup plus de complexe, on court dans les flaques, on se dégueulasse bien comme il faut et on finit tout boueux!
Bref, super ambiance, course chaleureuse et pleine de bonnes vibes! Merci à Sergio, Christian et Younes de m'avoir attendu après ma perte de chaussures et à la semaine prochaine?! Lillois!

-Brabant Wallon Lillois:

Qu'est-ce que c'est chouette de retrouver un sol sec, du soleil et un ciel bleu!
Après la manche froide de Nivelles, la manche boueuse à La Hulpe, place au soleil à Lillois!
3ème manche du Challenge du BW et 3ème podium.
Au dela de la très belle et agréable course, j'adore l'ambiance qu'il y règne et j'adore l'affluence de joggeurs, ce qui démontre le bien-être physique et social qu'apporte la pratique de ce sport à un maximum de gens!
La remise des prix était également fort sympathique et on y ressent la convivialité et l'esprit familial de ce challenge.
Je me sens petit-à-petit un vrai challenger du Brabant Wallon avec mon vrai dossard depuis cette année!
J'ai envie de connaître tous les parcours, toutes les personnes présentes et j'espère motiver bon nombre à se dépasser tout en continuant à préserver les valeurs de la course-à-pied et du Sport en règle générale.

-Brabant Wallon Chaumont:

L'objectif était de prendre du plaisir et en garder un peu afin de tout donner pour le triathlon du dimanche.
Ce fut chose faite car j'ai partagé cette victoire avec mon pote de natation (et + :)) qui me tire vers le haut en piscine depuis le début de l'année, c'était donc avec grand plaisir et bcp de fierté que je l'ai tiré vers le haut à mon tour et petit +, je l'ai bien fait souffrir!
Il se donne à 100% pour son prochain objectif, un ironman à Lanzarote et ses entraînements en càp le font bien progresser, la preuve ce samedi! GOGOGO TIBODO!
Le parcours assez dur était cependant magnifique et la météo aidant, ce fût un très agréable samedi!
J'aimerais aussi souligner le fait que le challenge du Brabant est une belle réussite tant cela rassemble et à l'air de rendre les gens heureux!
La convivialité et l'esprit familial qui y règne en font un lieu et une expérience fort appréciable!
En bref, chaque participant est à sa façon un grand champion!

-Triathlon Sprint Herderen:

Nous avons donc nagé 500m en piscine par vagues successives à la suite desquelles, un classement a été établi du meilleur chrono au moins bon.
Ce classement a fait office de liste de départ pour la seconde partie de la course, les 20kms de vélo et les 5kms de course-à-pied.
Il fallait donc tout donner en natation afin d'avoir un chrono et partir avec les premiers et accrocher le bon groupe à vélo.
C'était d'autant plus important que le parcours vélo était fort venteux et étroit, une bonne entente avec quelques coureurs pouvait donner un avantage conséquent.
Ma natation fut correcte en 6'00 pour les 500m, c'est top pour moi mais ces dernières semaines, je me sens de mieux en mieux et j'espérais 5'50".
Avec ce chrono, je suis 21ème et je pars avec 35" de retard sur la tête. Mais une bonne "transition" me permet de sortir vite du parc-à-vélo et trouver un petit groupe avec lequel nous allons reprendre le groupe de devant. L'entente est bonne mais le vent fait décrocher quelques concurrents, je ferais l'essentiel du parcours avec un autre triathlète qui avec lequel la collaboration était bonne et grace à cela nous reprenons encore des concurrents sur la fin du parcours.
Cependant, la tête de la course était composée d'un groupe de 4 avec une meilleure collaboration et j'ai ainsi perdu quasi 1' après le vélo.
Je rentre 8ème au parc et reprend dans les 300 premiers mètres 3 concurrents, on m'annonce donc 5ème après le premier tour des 4 mais à plus de 30" du 4ème. Je continue donc à bien courir mais la motivation d'aller encore plus vite n'est pas vraiment présente. 5ème c'est déjà très bien pour un triathlon sprint très tot dans la saison!
C'est donc satisfait et plein de motivation que je vais entamer ces quelques semaines avant le prochain objectif multi-sport.

-10 Miles de Louvain-la-Neuve:

Avant mon départ en stage pour Paques, j'ai participé aux 10miles de Louvain-la-Neuve.
Je finis 3ème et content de ma course, après avoir enchainé de nombreuses courses, mes jambes sont toujours au top :)
Allé, voici venu le temps de récupérer et de partir en Espagne pour 2 semaines de stage!



Hiver - Clap première

lundi 11 Janvier 2016, 16:41

-Championnat de Belgique de Run&Bike à Grez-Doiceau:

Avec Yves d'Harveng, nous y allons avec l'envie de gagner cette course.
Le run&bike c'est alterner course-à-pied et VTT en duo. A intervalle régulier, nous nous passons le VTT, l'un court, l'autre roule.
Selon le parcours, l'un se fatigue, l'autre récupère avant de repartir courir et donner le VTT. Mais parfois cest l'inverse.
Bref, nous partons vite car les 2premiers kilomètres sont sur macadam en montée, il s'agissait de prendre de l'avance avant d'attaquer les parties "techniques" où il devenait aussi dur de courir que de rouler.
Toutes les 30secondes, la montre BIP afin de nous donner le rythme, nous enchaînons bien les 7premiers kilomètres et prenons ensuite le temps de bien récupérer sur le VTT pendant que le coureur à pied prend le relais.
Vers le 10ème kilomètres, une belle montée sinueuse nous oblige de mettre pied à terre sur le sable, les feuilles et les branches, en VTT impossible de continuer à avancer. Nous poussons donc le VTT et terminons la montée à pied. Dur dur de retrouver un rythme cardiaque "tenable", heureusement, nous retrouvons le macadam et une dernière descente où la vitesse atteint les 24km/h.
Nous terminons donc à fond pour rallier l'arrivée en première place et ainsi ajouter un maillot tricolore à ma belle collection!

-Duathlon des châteaux à Ecaussinnes:

En cours de route, la pluie a commencé à devenir flocons, puis flocons sont devenus neige et la neige a commencé à recouvrir les routes.
Le décor était planté: ça allait être une course d'enfer.
Pour les 5premiers km de càp, je savais qu'il me fallait engranger un maximum d'avance avant d'entamer les 20km de VTT.
Et je suis donc parti à bloc et n'ai pas pu me laisser aller à contempler les magnifiques châteaux que nous avons contournés. Les sensations étaient bonnes et je rentre au parc à vélo avec moins d'avance que prévu (petit problème de signaleur sur la fin, rien de grave :)).
La transition fut longue, les mains froides, enfiler les chaussures de VTT avec scratch, fermetures BOA et re-scratch, c'est moins facile qu'en vélo de route, chaussures "prêtes à partir"!
Nous partons donc à 4 et je me fais assez vite distancer dès les premières parties "techniques" (de toute façon tout était technique pour moi :)).
Après 15km, regroupement général après avoir tous loupé un panneau de signalisation. Avec la boue dans les yeux et les lentilles, je n'ai pas vu grand chose de toute façon et quand je faisais attention, mon regard était plus à 1m au sol devant moi pour admirer les ornières, racines, feuilles et branches de bois...
Du coup nous rentrons relativement proche les uns des autres au parc-à-vélo et avec ce petit accros, j'empoche la victoire après une seconde course-à-pied rondement menée!

-Corrida de Namur:

Première corrida de cet hiver samedi soir, à Namur pour 6.95km en 2 boucles dans le centre ville animé et chaleureux!
Pour un 5décembre, j'étais habillé de la même façon que pour une course en plein été!
Avec les 2500 partants, il fallait bien se placer pour éviter les ennuis. Mais tout se passe bien pendant les 4premiers kms, nous avons les rues pour nous et l'allure est élevée.
Une fois arrivé dans la foule, c'est zig-zag en évitant un maximum de monde tout en conservant le tempo.
J'ai malheureusement perdu contact avec les 2 hommes de tête, je ne les reverrai qu'à l'arrivée.
La bataille pour la 3ème place s'annonce rude car le 4ème me rattrape après un rétrécissement dans une rue qui me bloque un chouillat.
C'est donc au sprint final que cela s'est joué et je finis bien 3ème, synonyme de podium!
Un beau résultat et un temps estimé aux 5kms de 15'36".

-Corrida de Wavre:

Je finis une nouvelle fois 3ème, place logique vu que j'ai la même allure (3'11 au km) qu'à Namur samedi passé!
Donc content de la course et bonnes sensations quand même!

-Corrida de Gerpinnes et Cross Cup de Bruxelles:

La corrida de Gerpinnes samedi, 10km au programme, quasi tous fait en compagnie de Philippe Jérome, on s'est donc battu pour la 4ème place, les 3 premières s'étant adjugées très tôt dans la course. Je finis par lacher mon compagnon de course et finis 4ème. Très content et toujours dans la même allure de 3'10" au kilomètres, comme à Namur et Wavre.
Le cross court de la Cross Cup de Bruxelles. Après avoir remporté le 5km et le 10km Gaston Roelants, il y a quelques années, il était temps de passer sur le cross. C'est chose faite aujourd'hui sous mes nouvelles couleurs bleues en athlé (le RESC, excelsior). Première expérience en cross et premières spikes enfilées...pour une belle bataille de 9'20" et pour finir à une honorable 22ème place! Cela me donne envie de recommencer dès que possible!

-Corrida de Leuven:

Dernier compte-rendu de l'année...
Je me suis aligné sur le 8km de cette corrida souvent relevée et avec un beau paquet de triathlètes!
Une course vraiment merveilleuse, une météo clémente, un parcours qui m'a fait découvrir cette belle ville et une victoire au final après 5kilomètres d'échappée!
Départ dans le groupe pour jauger les forces en présence puis après 2.5km, je prend la tête malgré moi, vent de face je décide d'accélérer afin de ne pas prendre tout le groupe sur mon porte-bagage. Je
creuse un petit écart qui n'arrêtera pas d'augmenter!
De supers sensations et un chrono sympa! Une allure enfin sous les 3'10"/km. 24'48" pour les 8km soit 3'07" au km.


Débriefing de la saison 2015

mercredi 14 octobre 2015, 23:47

Souvenez-vous, l'an passé à cette époque je faisais le bilan de 2014, une année mouvementée et je suis reparti à l'entrainement motivé et prêt à en découdre en 2015.

Alors en cette période de coupure, il est temps pour moi de vous donner mon débriefing sur cette saison marquée par deux choses :

  • L'aide reçue de mes sponsors après un travail de recherche et de prise de contact assez laborieux. Avec dans un premier temps un partenariat avec Purasana (www.purasana.be) puis une super proposition de devenir parrain du Relais pour la Vie (www.relaispourlavie.be) avant de m'entourer de matériel sportif de qualité chez Trakks (www.trakks.be) et Compressport (www.compressport.com) et d'enfin une aide précieuse de mi-saison auprès de Belfius Etterbeek.

Ce fut une véritable expérience et j'ai adoré ce " rôle " d'ambassadeur. Mettre en avant ces partenaires lors des courses, lors des relais pour la vie ou lors d'événements spéciaux cette année était une mission qui me tenait à cœur. J'ai hâte de continuer sur cette lancée et d'essayer d'en débaucher de nouveaux afin de faire de 2016 une saison encore plus extra !

  • De super résultats dans des disciplines différentes et sur tous les formats !
Après mon périple au Canada, où j'ai continué à m'entrainer, j'ai eu quelques semaines de préparation avant mes premières courses.

J'ai lancé la saison par deux courses par équipe avec le TriGT : le Championnat de Belgique de duathlon par équipe où nous faisons 2èmes, ainsi qu'un triathlon par équipe que nous remportons.
Ensuite deux triathlons sprint sous les couleurs du TriGT, le premier à tournai en individuel où je me classe 13ème et le second par équipe où nous faisons 6èmes, avant le premier objectif de la saison, l'ironman 70.3 de Barcelone où j'ai décroché la qualification pour les Championnats du Monde en gagnant ma catégorie et finissant 15ème au général.
La suite se compose d'un triathlon sprint en relais (750-20-5), un triathlon distance olympique (1500-40-10), une course-à-pied (15km), un triathlon distance olympique, un triathlon moyenne distance (2-60-15) et deux duathlons sprint (5-20-2.5). Bref, toutes les disciplines et tous les formats !

La fin de saison est marquée par les Championnats du Monde à Zell-am-See en Autriche où je termine 38ème et 4ème de ma catégorie. Par un titre de Champion de Belgique de duathlon sprint, une 3ème place au semi-marathon de Bruxelles et une 2ème place à la Coupe de France de duathlon par équipe.

Bref, une saison pleine, 21 courses, 5 en course-à-pied, 6 duathlons et 10 triathlons.

Parmi ces courses, 17 fois un top10, 14 fois un top5, 12 fois un top3 et 5 victoires.

Merci à tous pour votre soutien, je repars vers 2016 encore plus motivé et avec toujours cette envie de progresser dans mon/mes sport(s) !

L'objectif ultime que je m'étais fixé fin 2012 était de me donner 4ans pour atteindre mon plein potentiel. Après 3années de progression constante, je me sens prêt à me donner à 110% pour cette 4ème année. Cependant, si je veux pouvoir réaliser pleinement cette ambition, il me faut trouver de l'aide, surtout financière.

Ainsi, dans un premier temps je vous transfère mon dossier de sponsoring ainsi qu'une lettre de " motivation " que vous pouvez envoyer à vos contacts qui selon vous pourraient être partants pour m'aider.

Deuxième possibilité, j'ai toujours mon association de fait " Fan Club Belgiantri François Humblet " où tout don est bienvenu et remercié au numéro de compte BE12 0882 6382 0692

Merci beaucoup à tous et je continuerai ma newsletter tout au long de l'hiver pour vous informer de la préparation et de l'avancée de ma recherche de sponsoring ainsi que tout au long de la saison 2016 !

Semi-Marathon de Bruxelles

dimanche 4 octobre 2015, 21:46

Ma fin de saison est décidément riche en courses (4ème en 4semaines) et riche en belles performances:

Après ma 7ème place au grand prix de Duathlon en France, le titre de Champion de Belgique de Duathlon, me voila 3ème au Semi-Marathon de Bruxelles en 1h12'.

Pourtant la course était mal partie, arrivé tout juste pour un petit échauffement avant le départ (routes bloquées donc dur d'accéder au Cinquentenaire).
Je me place dans les premiers pour partir "tranquille", c'était sans compter sur un gars qui marche sur mon talon et enlève un peu ma chaussure droite, j'essaie de la remettre en courant, pas moyen, je m'arrête donc pour la remettre convenablement.
Pour reprendre mon retard, j'essaie de me faufiller dans la foule qui m'a dépassée et me glisse entre deux personnes, malheureusement, je fais trébucher l'un d'eux et chute à mon tour, résultat, roulé-boulé mais avec la vitesse, je me retrouve de suite sur mes pieds et repart comme si de rien n'était. Je n'ai pas vu si mon compagnon d'infortune s'est relevé (désolé pour lui).

Ensuite c'est plus "cool", les kilomètres défilent dans le tempo voulu (3'20" +- avec les tunnels), je reprend position en tête de course et me retrouve au kilomètre 6 dans un petit groupe dont l'allure est un peu trop lente mais au moins je suis protégé du vent et entouré. Cela dure jusqu'au kilomètre 12 où Martin et Simon, tout deux vétus de la même façon, passent le groupe à une belle allure, ni une ni deux, je fais le saut et me calle dans leurs pieds (avec leur consentement).
C'était énorme, je me serais cru sur un char romain avec deux chevaux de course, il manquait que le fouet pour les faire aller plus vite smile emoticon cela a duré du km 12 au km 18, super rythme sur la fin du boulevard du Souverain et tout au long de la montée de Tervuren. On reprend le 4ème et revenons sur le 3 et 2ème en haut de la montée, vers le Cinquentenaire.
Une fois de retour sur la rue de la Loi, le tempo accélère et les écarts se font, Martin prend une bonne option pour la 2ème place et moi je donne tout (alles geven, full gaz) pour assurer une belle 3ème place avec une super fin de parcours.

Merci à Martin et Simon, énorme boulot!

Merci également à Belfius pour l'inscription, la tente VIP d'avant course, la chambre au Plaza pour une douche, le massage d'après course ainsi que le buffet copieux!
Merci sinon à tout mes sponsors pour leur soutien tout au long de la saison, vivement 2016. Je fais le plein de confiance et cela me donne vraiment envie de repartir pour un an à 100%, si les sponsors suivent et que le soutien financier suit!

Pour les puristes, voici les temps de passage (vous remarquerez les différences entre l'avant et l'après Martin et Simon) smile emoticon
1 1,0km 3:21 3:21/km 167 bpm
2 1,0km 3:17 3:17/km 177 bpm
3 1,0km 3:24 3:24/km 175 bpm
4 1,0km 3:41 3:41/km 175 bpm
5 1,0km 3:49 3:49/km 172 bpm
6 1,0km 3:39 3:39/km 171 bpm
7 1,0km 3:36 3:36/km 167 bpm
8 1,0km 3:29 3:29/km 165 bpm
9 1,0km 3:37 3:37/km 166 bpm
10 1,0km 3:21 3:21/km 165 bpm
11 1,0km 3:24 3:24/km 167 bpm
12 1,0km 3:19 3:19/km 170 bpm
13 1,0km 3:11 3:11/km 171 bpm
14 1,0km 3:19 3:19/km 172 bpm
15 1,0km 3:17 3:17/km 173 bpm
16 1,0km 3:35 3:35/km 179 bpm
17 1,0km 3:11 3:11/km 177 bpm
18 1,0km 3:11 3:11/km 176 bpm
19 1,0km 3:13 3:13/km 174 bpm
20 1,0km 3:13 3:13/km 178 bpm
21 1,0km 3:03 3:03/km 178 bpm
22 0,1km 42s 3:32/km 179 bpm

Champion de Belgique de Duathlon

jeudi 24 septembre 2015, 14:35

Championnat de Belgique de Duathlon Sprint:
Après les Mondiaux de triathlon ironman 70.3, je suis retourné vers la discipline qui ne m'a apporté jusqu'à présent que de supers moments, tant en individuel qu'en équipe!
Après mon premier titre en 2013 sur courte distance, je n'aurais jamais pensé en gagner d'autres. Pourtant, en 2014, le rêve continue sur la même distance et cette année, l'envie de gagner un troisième titre m'a prise. Et cela s'est réalisé

Pourtant ce ne fût pas chose facile:
La première course-à-pied (4kms) fut assez rapide et j'ai mis du temps à me mettre dans le rythme, au milieu du groupe, je subissais plus qu'autre chose, dans les 800derniers mètres, j'ai mis une petite accélération
pour venir en tête de peloton avant la transition.

Nous sommes une dizaine à se regrouper assez vite, il y a beaucoup de "bleus" (membres du TriGT) et on essaie un peu chacun son tour de partir, 1fois Erwin démarre mais est repis, ensuite j'en profite pour accélérer, je prend un brin d'avance et le garde quelques kilomètres, malheureusement, le train emmené par ETZ est régulier et élevé, je suis donc repris, encore 1accélération d'Erwin, puis moi qui contre mais rien n'y fait. Du coup le groupe reste tranquille en file durant les 5derniers kilomètres avant la deuxième transition.

Nous sommes 5 à partir assez vite et groupé pour la dernière partie course-à-pied (3.1kms), le tempo accélère sous l'impulsion d'Erwin et Angelo. Glen et Thomas lachent un peu de terrain et je fais le bond pour retrouver et le plus lâcher les pieds d'Angelo et Erwin. Après les 2premies kms en souffrance, je reprend une course plus "technique", j'allonge la foulée, fais aller les bras, monte bien les genoux et essaie d'être le plus "grand" possible.
Cela me rassure et je quitte les pieds d'Erwin dans les 200derniers mètres.

Nous voici donc avec Angelo, parti pour un sprint d'anthologie, que je remporte deux petits mètres d'avance. Jamais je n'avais fait un tel sprint en course pour la gagne, c'était vraiment "fou"!
A la montre, la pointe de vitesse a atteint 27km/h...
Une fois la ligne franchie, je réalise que c'est gagné mais il me faut quelques minutes pour retrouver mon souffle.

Peu après, le président du TriGT vient me féliciter, ainsi que tous les autres athlètes du TriGT qui font 3ème, 5ème, 10ème etc. Pour en classer 7parmi les 20premiers! Une super ambiance et un bloc qui m'a permis de me sentir soutenu et entouré, tant avant, pendant qu'après la course! Cela rajoute beaucoup de joie à une victoire comme celle-ci!

Pour les puristes, quelques chiffres:
  • Première càp de 4km en 12'30"
  • Vélo de 18km en 26'40" à 40km/h de moyenne
  • Deuxième càp de 3.1km en 9'07"

Et pour finir, les remerciements car cette victoire est celle de tout ceux qui m'entourent et qui m'aident depuis des années à être l'athlète que je suis aujourd'hui!
Ils se reconnaîtront tous, les plus anciens comme les plus "récents".
Merci aux sponsors qui m'accompagnent depuis le début de l'année, d'ici peu je referai un appel aux sponsors donc si jamais vous lisez ceci, je cherche des partenariats pour 2016

Championnats du Monde ironman 70.3 - Austria

mercredi 2 septembre 2015, 11:38

C'était l'objectif de la saison, suite à ma bonne performance à Barcelone en mai dernier (voir News "Début de saison 2015"), j'ai obtenu mon ticket pour les Championnats du Monde distance Ironman 70.3.

Ils se déroulaient à Zell-am-See en Autriche ce 30 aout 2015 sur le format demi-distance (1.9km nat - 90km vélo - 21km à pied).


Voici mon compte-rendu plutôt complet et à la hauteur de l'événement:


D'abord quelques chiffres pour les plus pressés: 25'01-2h16'-1h27'; 4h15 au total, une 4ème place en caté et une 38ème au général.

J'ai fait les derniers entraînements, puis patienté jusqu'au dimanche, 8h, heure du réveil et du petit déjeuner des grands jours, tartine-confiture et du sport-dej' (une crème gout caramel).

Ensuite direction le parc-à-vélo pour vérifier la pression des boyaux, placer les gels et les gourdes.
Enfin se rendre au départ, mettre la combi de natation et aller s'échauffer (enfin plutôt se refroidir, à 11h10 il faisait déjà chaud).
Let's go pour l'objectif de la saison que sont ces championnats du monde ironman 70.3. Course également "découverte" car à priori seront présents les meilleurs de chaque catégories. Et donc un niveau nettement plus dense que sur les ironman 70.3 partout dans le monde.

Bref, c'est parti, 1900m de natation très corrects, parti vite comme prévu, puis j'ai été de pieds en pieds jusqu'à trouver mon rythme de croisière afin de sortir de l'eau en 25'01 (comparé à 26'29 l'an passé).

Ensuite c'est parti pour le parcours vélo de 90km avec un col de 13km et le reste très très roulant. Ca roule en groupe, le niveau étant assez similaire entre les concurrents, il est difficile de partir seul dans les portions roulantes. Du coup je ne me sens pas très à l'aise parmi tous ces athlètes, il y en a à gauche, à droite, devant, derrière, je n'avais jamais véçu cela.
Dans la montée du col, j'en profite pour mettre un peu d'intensité afin de prendre le large et de quitter le groupe. C'est chose faite et je passe le col avec une mince avance sur le reste. Ayant fait la reconnaissance de la descente, je la fais à bloc et enchaîne encore 10km à très bonne allure. Cependant, je me fais reprendre par ce "peloton" à la mi-parcours.
Le reste du vélo sera mentalement épuisant, les arbitres n'étant jamais loin, c'est une incessante bataille de positionnement afin d'etre dans les distances réglementaires.
J'ai du apercevoir 3 ou 4 pénalités octroyées à des athlètes. Du coup ça frotte, ça s'énerve, ça s'envoie des noms d'oiseaux et dans la dernière partie de course, assez étroite, il y a une chute en sortie de virage, 2 gars au sol, je me faufile et le groupe se sépare avant d'arriver finalement à la transition.
Avec un temps total de 2h16'54" contre 2h32'22" l'an passé.

Enfin, la dernière partie du programme, les 21km de course-à-pied, partie où j'ai souvent le plus d'aisance comparé à mes concurrents.
Enfin c'est ce que je pensais...
Je sors du parc-à-vélo en 1ere position de mon groupe d'age et donc virtuel champion du monde de ma catégorie. YEAHH, avec ma forme en càp, c'est parti pour le titre.
Enfin c'est ce que je pensais...
Car oui, après 4kilomètres en compagnie d'un autre belge de ma catégorie, je commence à avoir du mal à le suivre, au 7ème kilomètre, l'écart est fait et le mental commence à vriller, abandonner? ca ferait du bien au jambes qui sont dans le dur et au corps en surchauffe (la température à encore augmentée au fil des heures). Mais alors je repense à mes chefs scouts qui m'ont attribué (quelle lucidité) le qualificatif de "Never Give Up" il y a bien longtemps. Il me va tellement bien et dans ces conditions il m'aide à surpasser la souffrance et l'envie d'arrêter.
Quoi qu'il arrive, je termine et même si je ne me bats plus pour le titre, je serai super content d'un top10. 1 concurrent me dépasse puis 1 autre, à ce moment il reste 2km et je suis donc hors du podium mais je sens la ligne approchée et j'y arrive tout sourire, frappant les mains tendues et savourant les derniers mètres...Sauf qu'un concurrent arrive à toute vitesse, c'est donc un sprint final et non une fin de promenade "à la cool". Je le gagne et conserve ma 4ème place.
Petite anecdote, avec la vitesse du sprint, je n'ai su décélérer qu'après les photographes et j'ai échoué directement dans la tente de la croix rouge où j'ai été reçu comme un roi, eau, coca, lits de camps, un confort rêvé après une course comme celle-là.
Résultat 1h27'13 de souffrance contre 1h19'41 l'an passé.

Pour ceux qui auraient raté l'un ou l'autre paragraphe de ce "petit mais complet" compte-rendu, voici quelques photos de ma semaine, de l'avant, pendant et après course. Car une image vaut mieux que milles mots.

Merci à tous pour vos encouragements et un merci tout spécial à Thomas, Jente, Jonas, Anouk et Elena pour leur soutien durant toute cette semaine.

Merci aussi à tous ceux qui ont rendu cette expérience possible, mon coach général, ma coach de natation, mon club et son président, mon ami et aide sponsoring, mon kiné, mon médecin et tous ceux qui me soutiennent!

J'espère pouvoir rapporter le titre dans les années à venir

Retour sur quelques duathlons: Embrun et Halle

dimanche 23 aout 2015, 10:38


Le premier à Embrun avec Meaux, mon club français, mercredi, je termine 19ème sur le format 5-20-2.5.

Le second à Halle avec le TriGT, mon club belge, vendredi, je termine 3ème sur le format 3.2-32-2.


A Embrun, 5kms à pied difficile à cause d'un problème de respiration, jamais eu cette sensation d'étouffer. C'était horrible, mais sur le vélo c'est passé et j'ai repris pas mal de places avant de finir sur un bon tempo la dernière course-à-pied afin de sécuriser une belle 19ème place. Un brin déçu car j'avais les jambes pour un top10. A suivre!

A Halle, mes coéquipiers du mercredi sont devenus mes adversaires. La course était donc assez tactique et l'équipe ETZ a bien géré la sienne! Elle a placé Victor en échappée mais je n'ai pas su faire tous les efforts pour le contrer et sa 4ème tentative fut la bonne. C'était parti pour se battre pour la 2ème place, à ce petit jeu, Gert l'a emporté. Je finis 3ème entouré par mes 3 potes de Meaux (Victor 1er, Gert 2ème, moi 3ème et Julien 5ème)... Une belle brochette de duathlètes!

A présent, repos dimanche et départ pour l'Autriche lundi matin pour une semaine d'affutage avant les Championnats du Monde ironman 70.3. Rendez-vous durant la semaine pour les dernières nouvelles et sensations d'avant course!
En tout cas, mon vélo est prêt et les boyaux sont rodés.

Triathlon Aarschot

lundi 20 juillet 2015, 18:41


Toujours en vue de mettre des courses dans ma préparation pour les Championnats du Monde ironman 70.3, j'ai pris part au Triathlon 1/3 d'Aarschot qui offre un format de 2km de natation, 60km à vélo et 15km à pied.
Idéal donc pour faire une course plus "longue" sans faire les distances d'un demi-ironman qui demande plus de récupération.

Samedi soir, j'ai appris que la natation se ferait sans combinaison car l'eau était a + de 23°. Pas idéal pour moi qui préfère avec combi.

Mais bon, j'ai pris le départ confiant et j'ai su poser ma nage pendant les 2premiers laps, avec chaque fois une sortie à l'australienne (passage sur la plage avant de resauter dans le plan d'eau). Dans le dernier lap de natation, mon chip s'enlevait, j'ai donc pris 5secondes pour la rattacher et j'ai perdu le second groupe.

Lors de la transition, je vois que je suis 7ème avec 5secondes de retard sur le 6ème. Mais surtout, je vois la pluie et cela me fait directement "peur", pendant les 20premiers km du parcours vélo, je fais super attention, dans les virages et dans les parties techniques.

Dans la première montée, je relance mais ma roue arrière dérape à cause de la route "grasse", cela ne me met pas en confiance.
La route sèche et je retrouve un rythme digne de ce nom, après avoir perdu 4' sur les meilleurs pendant le premier tour, j'en reprend 1' lors du dernier tour.
J'attendais avec impatience le début de la course-à-pied, discipline où je peux récupérer du temps. Et j'en aurai récupéré: 1'30 sur le premier, 6' sur le second et 40" sur le troisième.

Au final: je finis 4ème en 2h58,
7ème temps natation 30'31",
9ème temps vélo 1h35',
1er temps à pied 52'04".

Conclusion: un bon entraînement avec des conditions que je n'apprécie pas trop, un bon travail du mental sous la pluie et appliquer mon "leitmotiv" NEVER GIVE UP

Merci encore aux sponsors BELFIUS, PURASANA, TRAKKS, COMPRESSPORT et LES RELAIS POUR LA VIE

Triathlou Oudenaarde

mercredi 15 juillet 2015, 14:20


Après le Namuraid, la course Fun de dimanche dernier, retour hier en mode "triathlon" à Oudenaarde pour le Triathlon van Vlaanderen (1.2km - 45km - 10km).

Quelques commentaires sur la course:
  • 3ème à l'arrivée en 2h10, super content de franchir la ligne d'arrivée à cette position!

  • Ciel plutôt sombre, j'avais sorti, pour l'échauffement, le K-way (Merci TraKKs) au cas où...

  • Natation top, je voulais retrouver mes sensations d'entrainement que j'ai du mal à transférer en eau libre. Je suis donc parti à fond les 300premiers mètres, j'ai ensuite suivi un groupe de 2 et j'ai accélérer dans les 200derniers mètres pour sortir 3ème de l'eau (sur la photo j'étais à bloc et à bout de souffle).

  • Vélo correct, un super parcours (météo sèche heureusement!), en 2tours, le premiers en mode "reprise du souffle" et découverte des endroits piégeux et second tour à bloc après avoir trouvé mon second souffle.

  • Je pose le vélo 5ème et donc motivé pour aller chercher une meilleure place. Je cours bien les 5premiers mais toujours personne en vue, au 6ème, ca y est, j'ai un visuel, je met le turbo et le reprend au 8ème. Je termine en roue libre car on m'annonce 3ème (le 4ème s'étant trompé de chemin à pied) et trop loin du second.

  • Super content donc de cette place sur le podium où il y avait du beau monde et une bonne ambiance.

Merci à mes sponsors
Purasana,
Belfius Etterbeek,
Trakks,
Compressport
Relais pour la Vie

Namuraid

mercredi 08 juillet 2015, 10:18

Course super FUN dimanche dernier à la citadelle de Namur!

Namuraid soit 4km càp de descente de la citadelle vers les bords de Meuse puis 4km de kayak avant de remonter à pied la citadelle par les petits chemins pendant 4km avant de prendre son VTT et parcourir les 27km du circuit mixte asphalte, foret, chemin de campagne.

Avec mon coéquipier, on est parti bien, on rentre dans le kayak en 2ème place mais on galère à mort pour avancer sur la Meuse, on sort 20ème du kayak mais on reprend un peu sur la remontée, malheureusement, dur dur en vtt pour mon vttiste qui a du cravaché à pied du coup on finit en roue libre en discutant et en rigolant, petite pointe d'honneur sur la route merveilleuse où on reprend 3équipes pour se classer au final 12ème.

L'an prochain, on va s'entraîner en kayak pour rentrer dans le top3!


Merci aux sponsors que j'essaie de représenter aux mieux sur les courses:
TRAKKS, COMPRESSPORT, PURASANA, BELFIUS et LES RELAIS POUR LA VIE!

Début de saison 2015

mercredi 3 juin 2015, 22:06

Voici un petit débrief de mon début de saison, vous pouvez lire ci-dessous ce que je comptais faire de 2015 (post "de quoi sera fait 2015"):

Participation à 3manches du T³ Series:


Il s'agit d'un circuit de Triathlon belge composé de 4manches: 1 tri sprint à Tournai (750-20-5), 1 tri sprint par équipe à Izegem (750-20-5), 1 multi-sprint en relais par 4 à Zwevegem (250-5-1.5) et 1 tri sprint à Lille (750-20-5).
J'ai fait 13ème à Tournai après une natation délicate, un bon vélo mais j'étais dans le 3ème groupe et enfin une càp top (2ème meilleur temps), qui me permet de reprendre 15places.
Notre équipe TriGT fait 6ème avec une compo pas optimale mais niveau ambiance c'était super sympa, début mai il y avait d'autres courses donc tout le monde était un peu occupé.
Pour le multi-sprint en relais, nous avons fini 2ème après nos 4relayeurs. Personnellement j'ai fait une bonne course mais c'est tellement court... :-) Après le demi de Barcelone, c'était bref comme course!
Et fin septembre il y aura la dernière manche.

J'ai été à Barcelone pour l'ironman 70.3 dont voici mon compte-rendu:


Natation mitigée en 27', je n'ai pas eu de super sensations dans les bras, j'avais dur à pousser et à accélérer, la mer était pourtant calme et ce n'était pas la guerre pour trouver sa place. Seul problème, le soleil s'est levé et il était dans l'alignement des bouées donc parfois dur de repérer les trajectoires à prendre.

1ère transition rapide (3ème expérience avec les "sacs", je commence à gérer) puis c'est parti pour 90km de vélo composé de 3 "cols", des descentes (heureusement que j'ai fait la reco du parcours, ça m'a fortement aidé), un peu de plat et des paysages magnifiques! Un vrai bonheur de pouvoir rouler dans ce paradis et de pouvoir s'exprimer dans les bosses! Vélo bouclé en 2h34 (je visais sub 2h40 donc super content!) pour 1300m de dénivelé avec une puissance normalisée de 283watts (encore de quoi progresser).

2ème transition très rapide, habitué des formats "courte distance", pas de chaussettes, juste les chaussures, une casquette et 3gels! C'est donc parti pour le semi-marathon, je lance un lap pour suivre ma progression km par km. Le chrono indique que je suis dans le bon, peut etre même trop rapide, 3'15 pour les 3premiers km, passage en 16'20 aux 5km, en 25' au 7ème, si je conserve le tempo je finis en 1h15. Au 15ème, je suis en 49'15" et je commence à avoir dur à rester dans le tempo, je craque un peu mais dès le 18ème, l'arrivée m'appelle et j'essaie d'accélérer! Finish en 1h18. Là aussi, encore quelques minutes à grappiller

Résultat final 4h22, 15ème au général, 1er "25-29", je suis donc qualifié pour les Championnats du Monde d'ironman 70.3 qui se tiendront à Zell-am-See fin aout. Objectif atteint, super motivé et une nouvelle expérience réussie qui m'en apprend encore davantage sur cette distance qui me convient de mieux en mieux!

Merci également pour la nutrition en course à Purasana qui me permet d'avoir des barres, gels et de l'hydratation de qualité!

Relais pour la Vie

    
Lundi 1 juin 2015, 20:28

Le week-end des 23 et 24mai, j'ai eu les relais pour la vie de Braine.
Etant parrain de ce Relais, j'ai participé à quelques réunions et j'ai créé mon équipe également.
J'ai pu faire passer mon message lors de la cérémonie d'ouverture et j'ai participé activement à la récolte de fond pour la Fondation contre le Cancer.

Le résultat du week-end:
  • Passage de plus de 20personnes au stand Belgiantri, une équipe motivée et présente!
  • Une récolte de +-800€ avec les inscriptions des membres de l'équipe ainsi que la vente de gâteaux, pâtisseries et boissons diverses!
  • Un paquet de tour de piste du Stade Gaston Reiff, dont 4km durant la nuit!
  • Des rencontres avec les autres équipes, passage dans tous les stands pour acheter de quoi se ravitailler!
  • Prise d'informations sur le cancer et discussions avec des battants plein de vie et d'enthousiasme!

Bref, une super expérience! Merci à la Fondation et au Relais de Braine de m'avoir permis de vivre cela!
Ca me tenait à coeur de m'impliquer dans une noble cause et j'espère pouvoir réitérer l'expérience en septembre lors du Relais de Bruxelles.

L'album photo de cette aventure est disponible sur ma page facebook: https://www.facebook.com/belgiantri

Ce week-end était aussi l'occasion de mettre en avant mes sponsors: Purasana, Belfius, Trakks et Compressport! Merci à eux!

De quoi sera fait 2015?

dimanche 1 février 2015, 15:16


En septembre, j'ai enchaîné quelques duathlons en France mais les performances n'étaient pas au rendez-vous, j'avais plutôt la tête à la récup, la remise en question et la préparation pour 2015!
J'ai donc fait ma coupure sportive pendant tout le mois d'octobre, 4 semaines pour réfléchir, faire le point, dresser un premier bilan de mon année et me tourner résolument vers la saison prochaine...

2015!

Encore au mois de novembre et déjà la plupart des triathlètes pensent à 2015, la prochaine saison qui débutera vers mars-avril. En attendant, tous partent en période de travail de fond, travail hivernal sur lequel le travail d'intensité se greffera en mars-avril afin d'attaquer les compétitions estivales à 100%!

Je vais donc dans les semaines à venir, dresser le bilan de 2014 et vous exposer la mini-série "de quoi sera fait 2015" qui vous expliquera ... de quoi sera fait mon année 2015!

Premier épisode

2015 sera fait de:

La première pierre est un investissement dans un nouveau vélo de Contre-la-Montre, un Cervélo P5.
Il sera ma machine de guerre pour les compétitions prévues la saison prochaine!
Il est arrivé d'Allemagne dans un beau carton, que j'ai été déposer chez Baik à Nossegem car les vélos Cervélo sont assez délicats à monter et Stefan, le mécano connaît très bien les problèmes souvent liés aux CLM de chez Cervélo. Il a donc monté le vélo de manière à ce que je n'ai aucun problème à l'entrainement et en compétition avec celui-ci.
Merci donc à Stefan et à Baik.be
Malheureusement, l'hiver arrive et je vais avoir un peu peur de le sortir (ça serait dommage de glisser sur une feuille morte) mais en mars-avril prochain, il parcourera les routes belges avec beaucoup de plaisir et d'ardeur!
Voici donc la première infos de "de quoi sera fait 2015", au moins un vélo CLM digne de ce nom!
D'autres infos sur les changements en cours suivront très bientôt!

Second épisode

2015 sera fait de:

La seconde pierre est un changement dans la structure et dans le soutien

Bilan de la saison :

  • Plan Sportif du 1er octobre 2013 au 1er octobre 2014 :

200h de natation pour 580kilomètres
312h de vélo pour 9400kilomètres
136h de course-à-pied pour 1700kilomètres
40h passés en compétitions et parcouru 1000kilomètres lors des compétitions
52h de préparation physique générale (muscu/kiné)

  • Plan extra-sportif de cette expérience " Pro " :

Cette expérience m'a permis d'en apprendre plus sur moi-même, comme l'on dit " c'est lorsque l'on sort de sa zone de confort que l'on en apprend le plus ". Et je suis souvent sorti de cette zone, notamment en partant en stage 3 semaines à Lanzarote en janvier dernier, quasi seul puis en partant au Panama faire ma première course demi-ironman mi février. J'ai également été me frotter aux meilleurs duathlètes lors de championnats d'Europe et du Monde, une expérience inoubliable.

Je me connais dès lors mieux et je sais ce que je suis prêt à faire et ne pas faire. Je suis prêt à faire des sacrifices pour accomplir mes rêves mais pas tout sacrifier, j'ai besoin de garder des liens sociaux et surtout d'être bien encadré.

Cette année j'ai franchi une trop grande étape, d'un statut de triathlète francophone performant à un PRO international devant être présent sur la scène mondiale. La transition fût trop importante et trop rapide avec un soutien présent mais parfois inadéquat à ma situation.

De plus, cette expérience a été entachée de quelques coups durs, j'avais beaucoup d'attentes et d'excitations à l'idée de vivre cela. J'imaginais que cela serait comme prévu, proche de la perfection. Mais au final quand je tire mon bilan, je me rends compte qu'il y a une trop grande divergence entre l'image que je me faisais de cette aventure et ce qu'elle a aura été réellement (socialement, financièrement et structurellement).

Quand je regarde mon année en termes de chiffres, les résultats sont là, j'ai fait de très beaux résultats et décrochés de belles médailles mais il n'y a pas que le physique qui permet de performer, le mental doit être travaillé également. Or mentalement, les coups durs arrivés en cours d'année ont petit à petit plombé mon moral et la motivation s'en est allée mois après mois jusqu'en octobre, période à laquelle j'ai pris mes 4semaines de coupure après une sorte d'overdose de sport.

Je suis donc content des résultats en duathlon mais j'ai la volonté de me retourner vers mes objectifs en triathlon : la qualification pour les Championnats du Monde ironman 70.3 (demi-ironman) et en préparation, j'irai faire des courses en Belgique ainsi qu'en France pour le circuit de duathlon avec Meaux, mon club français.

  • Faire le bilan…puis agir !

Comme vous le constater, le physique et le mental sont deux choses indissociable pour performer dans le sport de haut niveau et surtout en triathlon, discipline qui demande un investissement conséquent (faut s'entrainer à fond dans les 3 sports). Et si physiquement, tout est ok, mentalement il faut que j'agisse pour opérer un retour à une motivation au top !

Ce que j'ai donc décidé de faire, après les longs jours de réflexion pendant mes 4 semaines de coupure, c'est d'opérer un changement de structure d'entrainement (en matière de coaching, d'encadrement, de structure).

Ces réflexions avaient pour objectif de me construire un avenir serein, sain et pérenne. Cela passera par le retour au statut d'amateur, la reprise d'une activité externe au sport et recentrer ma situation privée. En bref, rééquilibrer la place que prend le sport dans ma vie, accepter d'en faire parfois moins pour offrir à mes amis et à ma famille une place plus importante car ils sont une composante essentielle à un mental stable et une motivation élevée.

Mes objectifs seront donc : retour à une situation de sport plaisir, retour de la motivation à l'entrainement, cela toujours dans le cadre de la recherche de la performance et de l'excellence.
Afin d'y arriver j'ai donc décidé de changer de coach, mon envie était de trouver des personnes proches de moi, localement et humainement. Un coach et un staff qui pourraient m'apporter un suivi rapproché et personnalisé. Afin de ne pas s'entrainer trop seul, également rejoindre un bon groupe d'entrainement, avec une supervision commune et des objectifs d'entrainements communs, facteur nécessaire pour aller chercher loin dans l'effort en natation, en vélo et à pied.

Je quitte donc Loic Hélin et de facto la TeamTBB. Ils m'auront appris énormément de choses, sur moi, sur la vie, sur le monde. Merci pour tout.

Je rejoins Nicolas d'Harveng qui habite à Louvain-la-Neuve et qui me suit de loin depuis mes débuts. Il sera mon coach principal mais délèguera l'entrainement natation à Céline Havard, mon coach de natation au sein de l'équipe universitaire. Je voulais également retrouver une collaboration rapprochée avec un préparateur physique et une personne chargée de la technique de course-à-pied. Je pourrai aussi compter sur Marc Francaux et son savoir scientifique, il est spécialisé dans la physiologie de l'effort et la biomécanique, il sera un atout de marque dans ma démarche " vers l'excellence ". Je m'entoure également de François Dutry, coach mental afin de retrouver une motivation élevée et la garder haute tout au long de l'année ! Ensuite vient le staff médical, mon médecin du sport Sophie Lambrecht et mon kiné Fabian Dandois qui auront la tache de me prévenir de toutes blessures !

Troisième épisode

2015 sera fait de:

La troisième pierre est un transfert de club

Et oui, j'ai quitté le RCBT pour rejoindre le club de triathlon de Tournai, le TriGT

Pourquoi?

Parceque j'ai fait ce simple constat: à Louvain-la-Neuve, quasi la totalité des mes amis triathlètes sont licenciés au TriGT

(Boris, Julien, Stephane, Pierre, Benoit, Maxime, Thomas, Yves, Nicolas, Vincent, Maelle, Céline, Etienne,...)

Dans une optique de facilité pour les déplacements, pour la cohésion de groupe et pour organiser le calendrier des compétitions, j'ai décidé d'aller au TriGT.

L'autre raison est que Nicolas, mon coach est licencié et très impliqué au TriGT et afin d'harmoniser mon environnement, j'ai décidé de le suivre dans ce club très structuré et qui saura nous aider dans nos challenges communs à venir!

J'ai donc contacté Jacques Naveau afin de lui demander si cela était envisageable et s'il le souhaitait.

La réponse fût positive et j'ai directement senti de la part du président du TriGT une réelle envie de m'aider dans mes défis et dans l'accomplissement de mes rêves!
Il sera d'une grande aide et d'une grande sagesse!

J'espère que je pourrai apporter mes qualités à ce club et l'aider à truster de nouveaux podiums et victoires, en équipe et en individuel, en Belgique et à l'International!

Vivement la saison 2015 sous mes nouvelles couleurs!

Aventure Autrichienne

mardi 2 septembre 2014, 20:55

Depuis mon titre de champion de Belgique en duathlon début juillet, j'ai pris dans un premier temps une pause afin de faire le point sur la saison et planifier la suite et fin.
Ensuite, j'ai repris l'entrainement avec en vue les Championnats d'Europe de duathlon (distance 10-40-5) qui se sont déroulés à Weyer en Autriche le 24 aout.
Et tant qu'à y être, autant combiner ce duathlon avec une autre compétition, l'ironman 70.3 de Zell am See (distance 1.9-90-21) qui s'est déroulée le 31 aout.
Cela étant planifié, reste à trouver de quoi se déplacer, où loger et que faire entre les 2 compétitions.

Départ donc le vendredi 22 aout en voiture, direction Regensburg où passer la nuit avant de rejoindre Weyer samedi midi où j'ai logé en " homestay " (chez l'habitant), un joli appartement dans la maison d'un vétérinaire, l'accueil fut super chaleureux et l'endroit idéal pour se mettre en condition, la maison étant située à 100m de la ligne de départ et d'arrivée !

C'est parti pour une reconnaissance du parcours vélo sous une bonne drache, puis le briefing pour les élites et le plat de pate de veille de course.
Dimanche matin c'est footing, préparation des affaires et départ vers le parc à vélo.

15h, départ de la course : au menu 10km en 2boucles. Ca part assez vite et je me mets directement au rythme des meilleurs, rythme un brin trop élevé, car lors d'une accélération au 4ème km, je décroche un peu. Je laisse donc partir le groupe de 8 et attend un groupe de 2 allemands. Passage en 15'15'' aux 5kms puis en 32 aux 10kms.

Ensuite 42km de vélo, en 3 boucles. Chaque boucle est composée d'une belle cote, d'une descente courte mais dangereuse et d'un long faux plat descendant. Mon groupe de 3 est rattrapé par 3autres concurrents, on s'organise bien, ca tourne bien et on rattrape 2 concurrents.

Je dépose le vélo et fais une transition express, je sors du parc en tête de mon groupe, c'est parti pour une boucle de 5km. Malheureusement, je me ferai rattraper par un concurrent et cela me fera donc une belle 8ème place !

Lundi c'est le départ et la traversée longitudinale de l'Autriche pour rejoindre Salzburg afin de visiter la ville et de se rapprocher de Zell am See où je serai du mardi 26 aout au 1er septembre.

A Zell am See, c'est dans un appartement à 900m d'altitude que je logerai. Le superbe lac est situé à 700m d'altitude et la ville se réveille jours après jours, mardi pas grand monde, mercredi quelques triathlètes, jeudi on en voit un peu plus et vendredi tous sont quasi présents !

Personnellement, j'ai fait quelques entrainements natation dans le lac pour tester la combi, des petits tours pour voir si le vélo est ok et repérer le parcours à pied qui longe le lac.
Vendredi briefing pour les PRO, j'ai hérité du numéro 30, nous serons 41 PRO chez les hommes. La tension commence à monter. Mes entrainements depuis mai ont été fortement portés sur le duathlon (beaucoup de càp et de vélo mais pour des distances courtes) et je ne me sens pas super prêt pour affronter un départ natation rapide, un parcours vélo de 90km en 1boucle et enchainer cela avec un semi marathon. D'autant plus que la météo des derniers jours était bien pourrie et que l'on annonce une journée du dimanche pluvieuse, or je crains la pluie en vélo, surtout en descente !

Je décide donc samedi de relativiser et de prendre cela comme une belle expérience et de prendre avant tout du plaisir même s'il commencer à pleuvoir.
Dimanche tout est donc prêt, mon vélo, mes affaires, y'a plus qu'à !

Départ à 10h, check de la pression des pneus, des affaires et de la nutrition à 8h30, échauffement càp à 9h, mise de la combi a 9h30 pour plonger dans le lac et faire quelques mouvements.
10h, départ de la vague des pros. Je pars à mon rythme et voit que 2 groupes se détachent devant, je rattrape quelques pros et nous formons un 3ème groupe. Les 1000 premiers mètres sont cool, j'accélère sur la deuxième moitié et sort en tête de mon groupe, direction le parc à vélo.
Transition rapide, prise du  vélo et c'est parti pour les 90km de vélo.

Les 20premiers kms sont rapides sur une belle route assez plate. La pluie n'est pas encore en vue, pourvu que ça dure !
Ensuite vient un beau col de 13km, nous menant de 650m d'altitude à quasi 1200. Ensuite une descente pentue pour revenir à 700m d'altitude. Puis retour vers la ville sur la route principale.
Après 60kms, je me sens bien, j'estime être dans les 20premiers PRO, je suis alors en compagnie de la 2ème femme qui roule comme un avion, je me mets à son rythme afin de profiter des caméras et photographes qui se relayent pour la filmer et prendre des photos.

Dans les 15derniers kms, malheureusement, la pluie arrive et le froid avec. Je perds beaucoup de temps et d'énergie à prendre les virages prudemment et à allure lente pour ne pas risquer la chute.
Des groupes me passent, je perds du terrain mais comme je n'étais pas là en mode " compétiteur ", je laisse filer et me concentre sur la route pour arriver sauf au parc. Chose que je fais, heureusement, le parc est en vue, je pose le vélo, enfile mes chaussures et file vers le lac pour la dernière partie de la course, les 21kms à pied.

Je sais alors que cette expérience est déjà réussie, j'ai fait une bonne natation compte tenu du manque d'entrainement de ces derniers mois en natation, je trouve avoir fait un bon vélo compte tenu des conditions et de l'entrainement plutôt typé " courte distance ".

C'est donc relâché que je commence à courir. De plus, je sais que c'est mon point fort, je pars donc sur un bon rythme et rattrape assez rapidement mes concurrents les plus proches.
Je ne ferai que dépasser les concurrents, je m'hydrate bien, je mange convenablement, les kilomètres défilent, bientôt la moitié, j'ai déjà repris du monde et surtout les 2premières femmes (ouf, l'honneur est sauf :).
Je continue sur un bon rythme, et malgré une baisse de régime sur les 5derniers kilomètres, je finis avec un super chrono.

Je franchis la ligne d'arrivée en étant satisfait de moi et de ma course, bouclée en 4h24.
Par après, j'apprendrai que je suis 12ème chez les PRO et 14ème au général. Avec le 26ème meilleur temps en natation, le 152ème temps en vélo et le 5ème meilleur temps à pied.
Place à la récup et au retour en Belgique lundi 1er septembre !

Ainsi se finit mon aventure autrichienne. Bilan super positif, un boost de motivation et prêt pour accomplir d'autres objectifs d'ici la fin de l'année !
A très bientôt pour d'autres nouvelles !

CB Duathlon Courtrai

dimanche 6 juillet 2014, 18:01

Petit copier-coller de mon compte rendu des championnats de Belgique de duathlon de l'an passé à Wevelgem:

"C'est le summum, je m'effondre à l'arrivée et je n'en reviens pas jusqu'au moment où le second arrive et me félicite.
Waouw, c'est fait, je vais monter dans quelques instants sur la plus haute marche du podium et ainsi acquérir le titre de:
CHAMPION DE BELGIQUE DE DUATHLON 2013!"

Garder cela en tête avant de lire la suite :)

...

Cette année, cela s'est déroulé à Courtrai le samedi 5juillet, format +-9km de càp (en 3tours), 40.5km de vélo (en 3tours) et finir par 6km de càp (en 2tours)

Le tour à pied consiste en une longue ligne droite vent de face, puis un virage à droite qui mène sur une longue descente, quelques virages puis la rentrée dans un quartier résidentiel et avant de rentrer dans le parc à vélo pour les prochains tours, une dernière belle cote qui fait mal aux pattes.

Le tour vélo de 13,5km consiste en une suite de côtes et descentes, avec quelques lignes droites vent de coté, de face et parfois de dos, de beaux virages serrés et des routes de campagnes assez étroites. De quoi profiter aux gros rouleurs qui peuvent partir dans les cotes, pousser à bloc dans les descentes et prendre des risques dans les virages. Heureusement (pour moi) il n'a pas plu pendant la course et les routes étaient sèches!

Voila le cadre pratique de cette course.
Personnellement, après un début de saison fort long (débuté quasi mi-février par le 70.3 à Panama, enchaîné avec en mars le début des duathlons, en France, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Espagne et en Belgique), ce dernier mois fut un peu délicat, motivation un peu en baisse, plaisir pas facilement trouvé pendant les entraînements, hésitations entre les objectifs, bref, un petit coup de mou!

Mais j'avais à coeur de venir défendre mon titre de champion de Belgique de duathlon 2013, acquis à la surprise de tous (à l'époque, j'avais joué le jeu de l'inconnu qui peut se cacher).

J'ai donc préparé cette course à 100%, il y a deux semaines, j'ai été à Fourmies (en France) pour un Grand Prix de Duathlon avec mon équipe française de Meaux. J'y fais une course (5km-30km-5km) mitigée avec une première càp dure, un vélo dans la douleur de bout en bout et une deuxième càp meilleure! Je finis 12ème, une belle place même si je craque dans le dernier km et laisse filer 4 places. Prochain objectif en Grand Prix: top8!

C'est donc avec une certaine confiance en moi que je me relance à l'entraînement en vue de ces championnats de Belgique!

Quelques jours avant la course, je vais un peu regarder la liste de départ et je vois un grand "1" avant mon nom...BAM...la grosse pression, j'ai reçu le dossard numéro 1 pour la course!
Il faudra donc batailler ferme pour ré-éditer l'exploit!

Samedi je vais donc repérer le parcours avant la course puis j'installe tout dans le parc, c'est bientot parti!

15h37, le départ est donné, parmi les concurrents, Glen Laurens, Tim van Hemel, Seppe Odeyn, Yves d'Harveng, Axel van Liefferinge, Timothy van Houtem, je sens que le vélo va être dur, certains étant très très costaud à vélo.
Je décide donc de suivre le rythme en début de course et pourquoi pas de durcir la course afin de créer des écarts en vue du vélo (afin de ne pas se retrouver avec un groupe de 10-15 sur le parcours vélo).
Lors du second tour, j'accélère dans la descente et on se retrouve avec un petit groupe de 4, parfait pour moi! Sauf que je craque un peu avant le parc à vélo et je dois laisser filer Glen et Tim dès le début du vélo (ils sont parti très très vite à vélo et ayant pris 20m de retard à la sortie du parc, je n'ai pas su revenir dans les roues).

Je fais donc quasi 1tour en solitaire et je décide d'attendre le groupe de derrière (zut la tactique est ratée!). On se retrouve donc à 6 derrière les 2 échappés.
Dès que le groupe me passe, je sens que le rythme est très élevé, les rouleurs costauds ont pris les choses en mains et je subis en 6ème position, je m'accroche, je m'accroche, je m'accroche, rien d'autre à faire, je perds souvent 5-10mètres après les virages serrés que je prends sans risques puis je m'arrache pour reprendre ma dernière place du groupe.
Bref, je bataille pour ne pas me laisser distancer, mais c'est douloureux, j'ai une petite baisse de moral durant le deuxième tour car je suis vraiment à la limite de perdre ce groupe et si je le perds, je suis bon pour rentrer à la maison et matter le foot!
Mais non, je m'arrache encore pendant le dernier tour et je sais que si j'arrive à rester avec eux, je peux faire quelque chose de bien pendant la 2ème course-à-pied!
Pendant ce dernier tour, nous reprenons Tim qui était seul en tête (Glen ayant chuté), on se retrouve donc à 7 à devoir encore rouler 6km. Je crains des attaques car j'aurais été le premier à lacher. Mais le rythme reste le même et j'arrive donc à résister!

On pose donc le vélo ensemble (je rentre dernier du groupe de 7) et je fais une transition très rapide, je sors 2ème du parc et je reprends quasi immédiatement le premier.
Maintenant, y'a plus qu'à, comme on dit! Je fais donc ma course (2tours de 3km à courir), j'accélère dans la descente et crée un petit écart avec mes poursuivants, mon père m'indique un peu les écarts et Glen me donne les nationalités des poursuivants, le gars derrière moi étant hollandais, je commence à me dire que si je cours le dernier tour comme mon premier, le titre est envisageable!

Et de fait, je ne ferai plus qu'augmenter les écarts et je finis cette course en franchissant la ligne fièrement, les bras en l'air! Je l'ai fait, je garde le maillot noir-jaune-rouge pour une année supplémentaire!

World Championship Duathlon

dimanche 1 juin 2014, 15:59

Course à 18h donc la journée fut un long moment d'attente!
Debout a 10h30 cool ?? petit déjeuner, préparation des affaires, dîner a 14h, départ pour déposer le vélo, faire le check etc a 16h30.
Ensuite dans le parc à vélo, il y a un “show”, chaque athlète est appelé un par un, puis court 200m devant la foule pour aller à la ligne de départ. En musique de fond: le générique de Pirate des Caraïbes! La tension monte d'un cran!
Etant numéro 18 sur les 70, je me place bien sur la ligne!

Boom, le départ est donné, on part pour 4tours de 2.5km, il fait très chaud, plein soleil et pas mal de vent!
Je démarre fort mais je plafonne vite, un peu dur pendant les 7 premiers km mais je finis bien…enfin, moins bien qu'attendu mais vu les conditions d'entraînement de mes 3dernières semaines, je manquais cruellement de vitesse.

En vélo, 40km en 8boucles de 5km. Une montée et une descente, 3ronds-points et le tout 8fois!
J'étais dans le 4ème groupe avec quelques autres coureurs, on revient assez vite sur un petit groupe. Devant il y a un groupe de 8 en tête puis un groupe de 6. Nous sommes une dizaine dans le 3eme groupe.

On reprend du terrain sur ceux devant mais derrière un énorme paquet revient petit a petit.

Après 6tours, on est repris par le paquet de 15personnes, et quelques mètres après on reprend le 2eme groupe. Nous sommes donc a 10km de la fin du vélo avec un groupe de 30personnes. C'est la guerre, tout le monde essaie de se placer pour pouvoir gérer les attaques et éviter les cassures dans le groupe. La descente se fait a 65km/h, bref un peu flippant!

Je la joue cool et surtout “safe” avant de rentrer dans le parc vélo.
La aussi un peu le boxon, on rentre tous ensemble dans le parc qui fait 50m de long et 5m de large. Tout le monde essaie de mettre son vélo et partir à pied le plus vite possible. A ce petit jeu je m'en sors plutôt bien vu que je sors dans la bonne moitié.

Reste à courir 5km en 2tours. Ca s'annonce dur dur vu que le vélo a été quand même éprouvant!
Je pars les jambes dures mais petit a petit, l'allure accélère, certains me reprennent et je les suis, a notre tour d'en dépasser. Et au final, je finis très fort, au sprint pour la 15ème place (significative de “Prize Money”). J'apprend par la suite qu'il y a 3 MU23 (men Under 23 years old) qui courent pour un classement a part. Cela me fait donc une 12ème place parmi les Elites (24ans et plus).

Objectif atteint, tant dans la prise d'expérience que dans la joie de participer à un tel événement.
La partie physique et mentale n'étaient par contre pas au top. Mais je reviendrai pour viser mieux dans les années qui arrivent!
En espérant éviter les maladies, crash de voiture et autres blessures.

Demain dimanche, récup, petit déjeuner de fou et rangement du matos, la navette vient nous chercher à 15h, direction Vigo pour le vol a 17h30 puis Vigo-Madrid, Madrid-Bruxelles, arrivée prévue a 22h10.

Lundi je pense que je réaliserai seulement quel effet cela fait de participer à un Championnat du Monde.
Step by Step! En route vers d'autres Championnats!

Merci pour vos encouragements et votre soutien!

Saisons des Duathlons

samedi 19 avril 2014, 20:57

Depuis mon retour en Belgique après Panama mi-février, je suis reparti dans un cycle d'entraînement basé sur le duathlon courte distance.
Entraînements à pied plus intensifs de type 200m-300m-400m-800m-1000m-2000m et moins de longues sorties à pied.
Vélo assez court, maximum 2h30 et avec des intervalles de 5' à 10'.

Les objectifs de ce cycle de duathlon courte distance étaient et sont:

-Grand Prix de Division 1 en France avec Meaux à St-Omer le 16mars
Je fais une 27ème place, pour un premier test sur un Grand Prix, pas toujours facile, le niveau est élevé et dense, faut faire sa place dans le bon paquet; à vélo ça envoie tout le long et surtout y'a encore 5km après le vélo!
Préparation difficile les semaines après Panama, fatigué et mentalement un peu dans le dur, mais heureusement, j'ai été très motivé par l'organisation du souper de soutien du 14mars dernier!
J'y ai donc été un peu sous-entraîné, avec quelques petits bobos au genou et à l'épaule, de vieilles chaussures sans dynamisme et amorti, la première càp n'a donc pas été au top et je me suis retrouvé à devoir pousser pour rentrer dans le bon groupe à vélo, la deuxième càp a donc été encore plus dure que la première. Sorti 10ème du parc-à-vélo, je finis 27ème! Dur dur!

-Grand Prix de Division 1 en France avec Meaux aux Herbiers le 6avril
J'avais à coeur de prouver qu'avec quelques entraînements en qualitatif, une guérison des bobos et de nouvelles chaussures, je pouvais faire un bon résultat.
Je me sentais vraiment prêt, avec une forme à pied quasi meilleure que celle que j'avais en juin l'an passé lors de mon titre de Champion de Belgique de duathlon.
Malheureusement, je n'ai pas été repris par mon équipe française... No comment!

-Championnats d'Europe de Duathlon Sprint le 13avril
Non sélectionné le dimanche passé, j'ai préparé ces Championnats d'Europe en allant faire un jogging le samedi d'avant, 11.8km à Beauvechain, que j'ai remporté. Le dimanche j'ai fait une session multi-enchaînement sur piste avec mon vélo sur un rouleau. But: faire 2km à pied à fond, monter sur mon vélo, faire 5km, descendre et faire 1km à pied à bloc. Le tout 3x.
C'est donc très bien préparé que je vais à Horst aux Pays-Bas pour ces CE de Duathlon Sprint.
Au menu 5km de càp, 20km vélo et 2.5km de càp. Ca s'annonçait rapide! Ce le fut!
J'accroche le premier groupe à pied, nous sommes 6 lors de la première transition, on roule ensemble en relayant correctement et malgré que le 2ème groupe nous reprenne à 2km du parc-à-vélo, j'arrive dans les premiers pour la seconde transition. Je savais qu'il faudrait être dans les premiers pour la seconde càp. Je sors second du parc, j'accroche le portugais Silva et on met le turbo pour distancer au maximum les adversaires, pendant 1,5km on court ensemble, mais petit-à-petit, il prend de l'avance, je commence donc plutôt à me retourner pour assurer une belle seconde place, synonyme de médaille d'argent et de titre de "Vice-Champion d'Europe".
Je franchis donc la ligne d'arrivée heureux et fier, avec ce beau maillot de l'équipe nationale!

-Championnat de Belgique de Duathlon Sprint le 27avril
Championnat de Belgique de Duathlon Sprint, l'an passé j'avais fait 3ème à Torhout en fin de saison, cette année j'y allais quand même en favori et je visais de faire une belle place, si possible la première!
Malheureusement, cette course à Tournai a viré à l'affrontement TriGT - ETZ, et ce fut quand même fort tactique, en électron libre, j'ai dû faire pas mal d'effort à vélo pour boucher des trous et faire revenir des groupes. Je n'ai pas su sortir seul du groupe et nous rentrons à 30 dans le parc à vélo après la partie vélo.
Lors de la seconde càp de 2.5km, je n'ai pas su réitérer ma performance d'Horst où j'avais couru à mon plus haut niveau. Ici à Tournai, j'ai eu un peu de mal à courir à un rythme très élevé. Je finis 4ème d'un course que je trouve personnellement moyenne. Il y aura encore d'autres occasions de briller cette saison donc pas de soucis!

-Powerman de Luxembourg (10-60-10) le 04mai
Le week end du 3 et 4 mai, je suis parti à Diekirch au Luxembourg pour une compétition de préparation dont voici un petit compte rendu:
Une nouvelle découverte, un format spécial 10km càp en 2boucles de 5km le long de la Sûre, puis 60km de vélo en 3boucles de 20km dont les 3premiers une belle côte puis une descente sinueuse et enfin un long plat le long de la même Sûre et enfin à nouveau 10km de càp en 2boucles de 5km.

Résultat: 33'46" - 1h33'28" - 34'51" = 2h42'06" - 2ème place au général

Lors des 10premiers km, le tempo s'est acceléré petit à petit, départ assez "cool", après 3kms nous sommes encore une petite dizaine, puis après le premier tour de 5km nous sommes 5 et nous finissons à fond à 3, avec Yannick Caladen et Pieter Rijnders.
Nous faisons le premier tour à vélo "ensemble" à bonne distance, dans la bosse au deuxième tour, je suis toujours en place mais dans la descente, je laisse filer quelques mètres qui deviendront au fil des 2derniers tours quelques kilomètres.
Je perds 2'30" sur Rijnders et 2' sur Caladen. Je me concentre alors à continuer à pousser pour limiter la casse et surtout ne pas voir revenir des gars de derrière.
Je savais que cela serait dur d'aller chercher une 2eme ou 1ere place mais je pars sur un bon rythme pour les 10derniers km, en espérant tenir bon car je n'ai pas l'habiture d'enchainer une 2eme cap aussi longue.
J'aperçois petit à petit, km après km, Yannick et je sens que je me rapproche, je continue de pousser et focus sur une belle foulée, après la 1ère boucle, je le reprends et continue sur ma lancée pour sceller ma 2ème place, devant on m'annonce que Pieter est trop loin donc je finis dans le dur les 3derniers km. Cependant je continue de creuser l'écart.
Je signe le 2ème chrono sur les 10derniers km, très positif après ces 60km vélo.
Bonne préparation en vue des Championnats du Monde de Duathlon (10-40-5) qui se tiendront à Pontevedra en Espagne fin mai!



Ironman 70.3 Panama City

    
lundi 17 février 2014, 11:39

Ayant fait le bilan de 2013, j'ai assez vite tourné la page d'une saison extra-ordinaire et vraiment au top en Belgique pour me concentrer sur 2014 qui me réserve plein de challenges, défis, premières et découvertes!

  • Cela a commencé par un stage de 21jours à Lanzarote du 20jan au 10fév, parti seul, j'ai retrouvé des amis sur place pour m'entraîner et passer du bon temps ensemble. Résultat, 3 semaines à +-26-28h de sport et surtout se fondre 24/24-7/7 dans le rôle de sportif triathlète PRO.
Ce fut déjà une nouvelle expérience et cela m'a appris beaucoup de chose!

  • Je suis rentré le 10fév, le 11 je suis passé à LLN pour prendre mes affaires de course, changer de roues et faire les réglages pour les patins de freins et le changement de vitesse et le 12fév je reprenais l'avion d'Amsterdam pour un direct vers Panama City.
Les 12-13-14-15 fév, c'était acclimatation et découverte de la ville ainsi que quelques entraînements par-ci par-là mais dans une mégapole en pleine expansion, rouler était très dangereux et il n'y avait pas vraiment de piscine à proximité à part la piscine de l'hôtel en demi lune.
Le 16 c'était le jour J, ma première course sur label Ironman, ma première expérience PRO, ma première expérience de course dans des conditions HOT et surtout ma première grande aventure à l'étranger!

Ci-dessous mon compte-rendu écrit le soir de la course:

Ironman 70.3 Panama - 16février 2014

En ce 16 février, j'ai pris part à l'half-Ironman de Panama City, 1.9km natation, 90km vélo et 21km course-à-pied.

Panama est la capitale et la ville la plus peuplée de la République du Panama, située sur la côte Pacifique, à l'entrée du canal de Panama.
De 100 habitants en 1519, la ville compte désormais 813 097 habitants d'après le recensement de 2005. La population croît plus vite que les attentes ce qui pose des problèmes comme la surpopulation de certains quartiers, l'approvisionnement en eau courante, des embouteillages routiers et une pollution de l'air.

On a nagé 1.9km dans le canal de Panama (l'une des 7merveilles du monde moderne), avec le courant, c'était super rapide et en plus, c'était combinaison autorisée car température de 21.5°.
Ensuite, longue transition de 800m jusqu'au vélo, transition classique, tout le nécessaire était prêt à coté du vélo dans la zone de transition.

La partie vélo était composée de 4tours pour un total de 90km dans le centre ville de Panama. On a emprunté les grands boulevards (la ville était presque entièrement fermée à la circulation). Avec 100m de dénivelé positif, ce fut un vélo pour gros rouleurs. J'ai été plutôt à la traine et j'ai roulé seul l'entièreté du parcours. Et lors des 2 derniers tours tous les concurrents étaient sur le parcours, il a fallu zig-zagger en permanence. J'ai assisté à une chute et plusieurs crevaisons, pas évident !

La partie course-à-pied était chaude, le long de l'océan et du canal de panama, pas beaucoup d'ombres et pas mal de vent. La chaleur s'est nettement fait ressentir (plus qu'en vélo, premièrement car moins de vitesse et deuxièmement car on approchait de midi). L'objectif était de finir donc j'ai levé le pied dès le début pour ne pas mourir à la mi-course, j'ai même su accéléré dans le dernier mile, mais il n'en fallait pas un de plus !

Résultat total : 4h09'27''

Nat : 18'22''
T1 : 3'02''
Vélo : 2h20'
T2 : 1'36''
Càp : 1h26'

Je finis 14ème PRO et 19ème au général (départ par vague 5minutes en 5minutes, s'est donc intercalé devant moi dans le classement général les 3premières femmes et 2hommes de groupes d'âge).

Grandes " Premières " et " Découvertes " :

1.                Première compétition " label Ironman "
C'est en effet ma première compétition que je fais qui est labélisée " Ironman ", une grande première, surement la première d'une longue série, j'en ferai surement d'autres cet été pour me qualifier aux Championnats du Monde à Mont-Tremblant en septembre.
Prévus : Aix-en-Provence, St-Polten, Wiesbaden, Luxembourg et d'autres si besoin.

2.                Première compétition " PRO "
Avec la licence Ironman prise en janvier, j'ai donc également couru ma première compétition " Ironman " dans la catégorie PRO, plongeon direct dans le grand bain du haut niveau et des pros.

3.                Premier Briefing PRO
Qui dit PRO, dit pas mal de différences. On a eu droit à un briefing spécial, avec pleins de photographes et avec des explications très précises sur la course et son déroulement. On a également droit à déposer le vélo le matin même de la course (les autres devant le déposer la veille). On a également un départ spécial pour nous, départ à 30, plutôt cool !

4.                Découverte Organisation Ironman
C'est une organisation de dingue, avec souvent beaucoup de participants, la gestion de ces compétitions est vraiment énorme. Entre le village expo, les shuttles vers la transition, les contrôles, check-in des athlètes, le marquage, les départs par vague, les ravitaillements, etc.
C'est plutôt bien géré, rien à dire, tout s'est bien déroulé. Juste comme on avait 4tours en vélo, on a dû dépasser beaucoup de concurrents et c'est parfois dangereux !

5.                Découverte Règles et Pénalités
Lors du briefing PRO on a été briefé sur les toutes les règles qui doivent être respectées. J'avais donc assez peur de faire de mauvais mouvements qui auraient pu me couter une pénalité voire une disqualification. J'ai donc été très (trop) prudent, on ne peut pas jeter ses gels et déchets hors des zones prévues pour, on ne peut pas drafter (rester dans les roues), on doit dépasser par la droite etc. J'ai quasi tout respecté et j'ai vu beaucoup de monde ne pas respecter ces règles…et de fait, je n'ai vu aucun arbitre donc j'ai compris qu'il faut essayer de jouer " fin " et de tirer bénéfice quand on le peut. Mais pour une première l'objectif était de ne pas prendre de carte et de la jouer " safe ".

6.                Découverte du haut-niveau
En voyant la start-list et en lisant des articles sur la compétition (pour certains, cette compétition a un plateau juste moins élevé qu'aux Championnats du Monde de 70.3 et à celui d'Hawaii. C'était donc découvrir la pression de ne pas être à la ramasse mais tout de même de ne pas vouloir trop donner pour suivre à tout prix les premiers. J'ai joué vraiment la carte de la " première expérience ", j'ai fait la course plus contre moi-même que contre les autres, le classement importait peu. Il fallait gérer intelligemment la course pour ne pas abandonner et pouvoir profiter à fond de cette aventure Panaméenne ! Objectif plus que réussi car j'ai fini sans avoir pensé arrêter une seule fois, j'ai bien géré et j'ai profité de l'abandon de pas mal de monde pour faire une belle place.

7.                Découverte de conditions météo hot hot hot
La ville de Panama étant située sur la côte Pacifique du Panama, elle connaît un climat équatorial avec une saison humide qui s'étend de mai à décembre, et une saison sèche de janvier à avril. Les températures annuelles se situent entre 21 °C et 35 °C.
C'est donc un climat assez différent de ce que l'on connait en Belgique ! C'est pour cela que j'ai été 21jours à Lanzarote m'entrainer dans des conditions plus chaudes (cependant pas encore assez car il faisait +-15-20°). Ici à Panama, il fait étouffant et ca tape vraiment fort, surtout quand la soleil est haut dans le ciel, lors du départ à 6h45 c'était frais, mais au fil des heures la chaleur s'est installée, sur le vélo le ciel était assez nuageux donc assez bon mais lors de la course-à-pied, le soleil tapait fort, j'ai compris l'utilité des glaçons ! J'en prenais à chaque ravito, j'en ai mis plein dans ma casquette, dans ma trifonction et j'essayais d'en garder en main afin de refroidir le corps.

Merci à tout le monde pour votre soutien et vos encouragements, merci à Phil et Axel pour les conseils et pour le bon temps passé avec vous à Panama et un grand merci à mes parents sans qui cette aventure n'aurait jamais pu avoir lieu!
Je suis impatient de rentrer en Belgique (sauf s'il commence à neiger) :-)

Bilan de l'année 2013

mercredi 1 janvier 2014, 02:08

Voici maintenant mon bilan sur toute l'année 2013

Pour faire simple, voici mes moments forts pour 2013:

  • Mes stats:
Nat: 652kms - max 27
Vélo: 10273kms - max 525
Càp: 1681kms - max 68

  • Mon premier entraînement le 1/1/13, un petit footing de 6.8km en 36' fait à LLN
  • Mon dernier entraînement le 31/12/13, une sortie VTT cool de 48km en 2h à LLN

Entre les deux, des moments inoubliables, faits de performances, d'émotions et de découvertes:

  • Un super stage de 2semaines en Espagne/Sud de la France, afin d'être prêt pour la saison estivale!
  • Le titre de Champion Universitaire à Seneffe et passage sub 2h sur DO.
  • Le titre de Champion de Belgique de Duathlon à Wevelgem.
  • Mon demi à Eupen, avec ses leçons à en tirer.
  • Le triptyque de La Gileppe, un jogging-un duathlon-un triathlon en 3jours, 2 médailles d'argent et une en or!
  • Mon second demi à Gerardmer, afin de re-tester! Encore des leçons de prises!
  • Les duathlons Vert d'automne, de la boue, du fun et des 2èmes places.
  • Un city-trip combiné à un 15Km à Istanbul, inoubliable!
  • La victoire au Supercoupe Triathlon (Ligue Francophone)
  • La victoire au Challenge Duathlon (Ligue Francophone)
  • Ma nomination dans la catégorie "Triathlète/Duathlète de l'année" (Ligue Belge)
  • L'intégration du TeamTBB, ce qui fera de moi un "PRO" encore bien amateur mais avec toutes mon énergie et mon temps investi dans ce nouveau challenge!

2014...:

Reste maintenant à écrire 2014, une page de ma vie à écrire, qui sera plus que probablement faite de sport, de découvertes et surement de voyages et de rencontres.
Au menu, à priori une licence PRO WTC pour le circuit Ironman 70.3 avec en ligne de mire la qualif en PRO pour les Championnats de Monde 70.3 à Mont-Tremblant en septembre.
Egalement un bel objectif en duathlon avec mon club français de Meaux, on va viser haut en D1. Avec cela, la possibilité de me qualifier pour les CE ou CM en duathlon.

Je serai donc sur tous les fronts mais avec moins de compétitions qu'en 2013:
  • Duathlon: CB-CE-CM sprint et courte distance + D1 en France
  • Triathlon: 70.3 CE-CM + Tris de préparation en belgique Sprint-DO

Bilan de la saison 2012-2013

jeudi 19 décembre 2013, 16:15

Bilan Saison 2012-2013 (octobre12-octobre13)

Humblet François - www.belgiantri.be

1.                Cumuls depuis octobre 2012 jusqu'octobre 2013 :

  •                 711 séances soit 13.4 par semaine
  •                 909 heures soit 17h09 par semaine
  •                 12.934 kilomètres tous sports confondus soit 244km par semaine

2.                Zoom Swimming :

  •                 174 séances soit 3.3 par semaine
  •                 242 heures soit 4h34 par semaine
  •                 647 kilomètres en natation soit 12.2 km par semaine

3.                Zoom Cycling (Indoor, Training, Competition, TT and MTB bike's):

  •                 235 séances soit 4.4 par semaine
  •                 370 heures soit 7h par semaine
  •                 10.423 kilomètres en cyclisme soit 200 km par semaine

4.                Zoom Running :

  •                 185 séances soit 3.5 par semaine
  •                 137 heures soit 2h35 par semaine
  •                 1473 kilomètres en course-à-pied soit 28 km par semaine

5.                Extra :

  •                 PPG : 51 séances, 74h au total
  •                 Ski fond (stage Carnaval 2013) : 6 entrainements, 10h et 74km
  •                 Kiné : 50 séances, 61h40 au total

6.                Compétitions :

  •                 Le titre de Champion de Belgique Universitaire à Seneffe sur Distance Olympique et avec ce titre le passage sous les 2h pour un DO, une grande première!
  •                 La victoire au Triathlon de l'Eau d'Heure (devenu un duathlon à cause de la température de l'eau inférieure à 13°), avec la manière: 1er temps à pied, 1er temps à vélo et 1er temps à la 2ème càp!
  •                 Le titre de Champion de Belgique de Duathlon sur Standard Distance (10-40-5) à Wevelgem! Un moment inoubliable et un premier titre d'envergure.
  •                 Une 12ème place au triathlon MD d'Eupen (1.9-82-21) qui était Championnat de Belgique, une vraie "première" sur cette distance et donc une découverte avec un plateau assez élevé.
  •                 Une semaine après Eupen, j'ai réalisé une super perf au Trophy de La Gileppe: 2ème au Jogging 9.2km-2ème au Duathlon Sprint-1er au Triathlon DO. Victoire au général sur l'enchaînement des 3 courses.
  •                 Lors de cette fin de saison, après une coupure de quelques jours et avec une motivation moindre, j'ai obtenu la médaille de bronze au Championnat de Belgique de Duathlon Sprint à Torhout.
  •                 Dernière course de la saison : par équipe avec mon club de Meaux, à la Coupe de France de Duathlon début octobre nous réalisons une belle 3ème place.
  •                 A noter : la victoire au Challenge Francophone Supercoupe Triathlon ET Circuit Duathlon.


Istanbul Maratonu 2013

jeudi 12 décembre 2013, 10:25

Quoi de mieux pour se relancer dans l'entraînement que de planifier une belle course?!
C'est pourquoi j'ai été passer quelques jours à Istanbul où j'ai pris part aux festivités du marathon d'Istanbul. La seule course qui nous mène d'un continent à un autre! Le point de départ étant en Asie et l'arrivée étant en Europe!
J'ai pris le départ du 15km, avec 2 semaines d'entraînement seulement et j'ai pu constater que la forme était toujours là, malgré un peu de raideur dans les jambes.
Après la coupure qui a fait beaucoup de bien, cette course m'a remis à 100% dans l'entraînement!

Je réalise les 15kms en 51'14 et je finis 16ème, isolé parmi beaucoup de TUR, ETH et KEN!
Ce city-trip m'a permis de découvrir une superbe ville, une culture différente de la notre et de rencontrer des personnes géniales, comme Thierry, Alain, Marc, Frédéric, des Français qui participaient au Marathon et au 15km ainsi que Dany et Jef, tout deux du Canada, Dany a fait un super temps au marathon et Jef sur le 15kms.
Une expérience extra, que je n'ai pas l'habitude de faire mais qui m'a donné envie de refaire ce genre de trip sportif. Il y a moyen de découvrir le monde en conciliant tourisme et sport!

Photo ci-contre: Thierry-Moi-Dany-Jef (de gauche à droite).

Merci pour tout :)

Saison 2013 après le CB Duathlon!

mercredi 6 novembre 2013, 17:03

Je m'étais arrêté aux CB de Duathlon à Wevelgem (ça remonte au 10juin dernier)!

Voici ce que j'ai fait par après:

Duathlon Sprint Open de Fourmies: Dans le cadre de la 4ème manche de Grand Prix de Duathlon, mon club français participait en D1 mais avec mon problème de Licence française, je n'ai pu courir en D1, j'ai donc (pour le fun) fait l'OPEN, que je remporte en 59'04 sous une pluie battante, course menée de bout en bout qui fut office de gros entraînement et de team building avec l'équipe!

Triathlon DO de Braschaat: Championnat de Belgique sur DO, j'y vais un peu fatigué par cette première partie de saison et avec un peu de pression après mes beaux succès. Malheureusement, je nage terriblement mal et sort dans le 3ème groupe qui ne s'entend pas. On se fait reprendre par le groupe 4 et devant ça roule très fort, on ne fait que perdre du temps. Un peu abattu, je fais la càp avec une motivation dans les chaussettes. Résultat final 1h53 (19'46-58'47-33'28) terminant 24ème et 3ème francophone.

Triathlon Sprint d'Aarschot: En vue du MD d'Eupen (objectif majeur de ma saison), je vais en préparation faire un tri sprint en Flandre. Sous un grand soleil et une forte chaleur, c'est sans combi que l'on nagera. Le vélo fait 28km et est assez vallonné. La càp l'est aussi. Il fait chaud, la nat se passe +- bien, je sors 12ème, je fais un vélo de feu et je pose 5ème. J'ai quelques concurrents en visuel, ça me motive donc à courir vite, très vite! J'en rattrape 1, 2, 3 je suis 3ème, mi-course je dépasse le 2ème et 1km plus loin j'ai le premier en visuel, j'accélère donc, je le double à 700m de l'arrivée et je savoure les derniers mètres, gagner un tri en Flandre, "ça, c'est fait"!

Triathlon MD d'Eupen: Championnat de Belgique Demi-Distance (1.9-90-21), découverte de la distance mais également objectif de la saison, je vais pouvoir expérimenter le long et voir ce que je vaux. Résultat, bonne natation, excellent vélo et course-à-pied délicate! Sorti en 26'30, je fais un très bon vélo en 2h15 pour les 82km, ce qui me permet de poser 6 ou 7ème et donc de partir en ayant du visuel sur les concurrents, je pars avec les consignes du coach, soit rapide (3'30 au km) je tiens un tour de 7km, encore deux tours...Mais la distance commence à peser, les jambes deviennent un peu lourde, le rythme ralenti, on me dépasse, un petit coup dans le moral mais je tiens, objectif finir et limiter la casse! J'étais proche du top 5 avant de m'écrouler un peu, je me retrouve tout juste hors du top-10 en franchissant la ligne d'arrivée: 12ème et 2ème francophone!
Super "première expérience", qui en appellera d'autres!

La Gileppe Trophy: Concept de ce Trophy: un jogging de 9km le vendredi soir, un duathlon sprint le samedi matin et un triathlon DO le dimanche soir comme plat de résistance!
1 semaine après Eupen, c'est une bonne occasion de se remotiver et de voir comment se passe la récup! Le jogging se passe bien, jambes OK, je finis 2ème, jusque là tout va bien!
Vendredi soir, je dors en chambre d'hote pas loin histoire d'être présent au duathlon en ayant passé une bonne nuit! Le duathlon me faisait un peu peur avec l'enchaînement des deux càp.
La première est compliquée, pas de bonnes sensations, je rentre 5 ou 6ème au parc et je commence le vélo a fond, histoire de reprendre le temps perdu! Long parcours vallonné, je reprend un peu de jus avant la 2ème càp et je rentre au parc au coude à coude avec le 2ème. Je sors du coup a bloc du parc et c'est parti pour assurer la 2ème place (encore!) car devant Antoine Duvivier à mis tout le monde d'accord après la première càp et sur la deuxième ça va être chaud de le rattraper. Et puis, moi j'ai un triathlon le lendemain, donc cooling down sur le dernier km!
Samedi aprèm c'est donc récup en attendant le triathlon du dimanche. Au départ, je stress un peu, je relâche la pression en disant que de toute façon je suis un brin cramé donc objectif gagner le triptyque (jog-du-tri) pour le reste top 10 au triathlon m'irait très bien!
Ca nage fort, je sors pas loin et je roule très fort! Après 10km je reviens sur le premier (Julien Hoeksema) on roule "ensemble" à 10m d'écart jusqu'au parc-à-vélo, la sortie fut fort sympathique et on a un brin relâché sur la fin. Maintenant que je sors 1er du parc-à-vélo, ben faut assurer et enfin remporter une étape du triptyque après deux 2ème places! Objectif atteint avec une càp du tonnerre en 32'55
Résultat final: victoire sur le triptyque en 3h50 d'efforts combinés et une grosse perf sur le tri DO du dimanche, apparemment mon corps récupère bien d'efforts assez intenses comme ceux fait le week end et le dimanche passé à Eupen. C'est que Positif!

Triathlon Sprint de Viersel: 2ème triathlon de préparation pour un demi, en Flandre, après Aarschot, c'est à Viersel que je me rend en mode "préparation" Gerardmer. Le sprint se passe bien, mon patin de frein touche un peu mes nouvelles roues et du coup vélo moyen mais càp de feu (encore une fois) et ça me sauve! Je finis 2ème après une belle remontée!

Triathlon de Gerardmer: C'est reparti pour un demi, le 2ème de la saison et je l'aborde moyennement bien, dix jours avant la course j'ai fait une chute à vélo, j'ai glisser sur une traînée d'huile dans un rond-point...à terre avec le bras gauche endolori et le bassin coté gauche ouvert. Plus de natation pendant quelques jours et une gros bleu qui m'a fait mal pendant quelques jours, m'empêchant de rouler et courir.
Et de nouveau, la peur de retomber est revenue et à Gerardmer il a fait humide et pluvieux, donc dans les descentes, j'ai abordé chaque virage avec précaution et à 15km/h.
Natation moyenne je sors 26 de l'eau et je réalise le 101temps vélo en 3h03...j'ai pu dès lors faire une belle course à pied en 1h23 (15ème meilleur temps et que des pros devant).
Résultat final 22ème (15ème en catégorie PRO) avec un temps final de 4h56, ce qui me laisse de la marge pour l'année prochaine!
Au moins j'aurai expérimenté deux demi-distance sur une saison, maintenant je n'ai plus de raison d'avoir peur de cette distance si les entraînements continuent à se faire régulièrement et sérieusement!
Vivement retenter un demi l'an prochain!

Duathlon de Torhout: Qui faisait office de Championnat de Belgique distance Sprint (5-20-2.5). Après Gérardmer, je me suis arrêté au retour en Alsace pour visiter un peu et faire quelques caves à vin!
Ce duathlon était donc Bonus, et je fais 3ème, ce qui est top même si je nourris quelques regrets: si j'avais suivi à vélo, j'aurais pu tenter un doubler Quart-Sprint en duathlon. Mais là aussi, j'en garde pour la saison prochaine (enfin, je touche du bois niveau blessure, la saison a été longue mais j'ai pas eu de soucis au niveau blessure). De plus, j'ai reçu un livre en néerlandais sur Benny Vansteelant, que j'ai appris à connaître en lisant quelques chapitres, je me suis dit que je ne connaissais pas encore grand chose en duathlon...je vais réviser mes leçons et apprendre davantage sur l'histoire de ce sport et de ses grands champions comme Benny l'était.

Triathlon d'Oupeye: Compétition par équipe sur format promo (500-20-5). Equipe du tonnerre avec Guillaume Montoisy, Boris Rollin, Julien Hoeksema et Thibaut Do. On remporte la victoire en ayant dominé quasi toutes les disciplines, la connaissance des équipiers et l'esprit d'équipe ont fait le reste!

Duathlon de l'Aiguillon-sur-Mer: Nouvelle compétition par équipe, en France cette fois-ci, avec mon club français de Meaux (les Tritons Meldois). Dernière compétition pour beaucoup d'athlète, fallait quand même donner son maximum afin de prouver à l'équipe que l'on mérite sa place pour la saison prochaine en Division1. Je me suis bien débrouillé car nous finissons à 3 sur les 5 partants, j'ai bien tenu et j'ai fait mon boulot à vélo et à pied. Reste maintenant à prouver ma valeur durant les grands prix de D1 la saison prochaine! J'espère ne pas décevoir et faire de belles courses!
Pour cette coupe de france, nous finissons 3ème, ce qui est assez bon, l'an prochain il faudra compter avec Meaux!

CB Duathlon Wevelgem

lundi 10 juin 2013, 19:36

Une nouvelle fois: après l'Eau d'Heure, où je pensais avoir réalisé ma plus belle course, ma plus grosse perf, je vais être à nouveau bluffé par mon état de forme!

En effet, suite aux belles perfs, j'ai décidé avec mon Coach Loic, de m'inscrire aux Championnats de Belgique de Duathlon qui ont eu lieu à Wevelgem.

Au menu: 4 tours de 2.5km à pied puis 9 tours à vélo de 4km et enfin 2 tours de 2.5km à pied pour terminer en beauté.

Pour vous donner un peu une idée de mon état d'esprit à l'approche de cette compétition "Bonus", voici le sms de mon coach: "Have patience and wait until last run to show your best cards."
Soit: Sois patient et attend les 5derniers kilomètres pour montrer ce que tu vaux.

Je suis arrivé à Wevelgem après une bonne heure et demi, j'ai été cherché mon dossard (n°47) et puis j'ai été préparé mes affaires.
Ensuite petit repérage du tour à pied avec les gars du TriGT dont Nico d'Harveng qui me briefe sur les concurrents solides du jour, sur les endroits où il faudra faire attention à pied et à vélo, les entrées et sorties du parc-à-vélo et quelques conseils afin de gérer la course au mieux.
Enfin, on se place sur la ligne de départ et on attend le coup de feu qui lancera le début des hostilités.

Pour moi, les hostilités furent:

  • Tenir le rythme des meilleurs (ce que je pense être capable de faire après mes belles course-à-pied à Seneffe et l'Eau d'Heure).

  • Rester cacher dans les pieds, pas besoin de venir mener la course car j'ai la chance de ne pas être connu ni pointer parmi les favoris. Je n'ai donc pas à faire la course.

  • Cela vaut aussi pour la partie vélo lors de laquelle je reste avec le groupe de tête sans prendre trop de relais. J'en prend quelques uns plus pour passer devant avant les turning-points (parcours de 2x180° et 3x90°, des virages donc à prendre bien placé et à bonne vitesse!).

  • Il a fallu faire beaucoup de relances après chaque virages. Et comme il y avait 9tours, ça n'a pas arrêté de relancer! Mais j'ai tenu bon, malgré quelques grosses accélérations en force après avoir perdu 10-15mètres.

  • J'ai ressenti quelques crampes quand ça relançait fort et du coup j'ai géré la fin du vélo.


Là où ma course devait commencer c'est à la T2, je pose le vélo à ma place (placée loin des autres car ils avaient des dossards n°1, 2, 3 etc.). Moi avec mon 47 j'étais seul et donc pas dérangé par les autres. Je fais donc la transition la plus rapide et sors en tête du parc-à-vélo!
Ca me booste a fond et dès les premières foulées, j'oublie mes petites crampes dues au vélo et me lance dans la course à 100%.
C'est maintenant que je dois tout donner et je décide d'accrocher Julien Brazy qui me dépasse mais c'est un Français (on est dans le même club à Meaux en France). Du coup, hors du classement pour le titre de Champion de Belgique.
Il accélère, je reste avec lui, on fait 2km ensemble puis il me lâche. Derrière, je check et je vois que j'ai une petite avance (quelques secondes), il faut donc tenir et ne rien lâcher!
Je suis seul et j'essaie de penser à lever les genoux (merci V. d'Harveng) et allonger les foulées afin de continuer à avoir un rythme soutenu.

Je tiens bon jusqu'à l'arrivée, 100m avant de la franchir, je jette un dernier coup d'oeil derrière et comprends que je vais remporter ce magnifique titre!

Incroyable! Je franchis la ligne en étant loin dans la souffrance mais tellement heureux!
Jamais je n'aurais imaginé réaliser une telle perf, bien au dessus de Seneffe ou l'Eau d'Heure!

C'est le summum, je m'effondre à l'arrivée et je n'en reviens pas jusqu'au moment où le second arrive et me félicite.
Waouw, c'est fait, je vais monter dans quelques instants sur la plus haute marche du podium et ainsi acquérir le titre de:

CHAMPION DE BELGIQUE DE DUATHLON 2013!


Duathlon de l'Eau d'Heure

    
lundi 3 juin 2013, 14:44

Après ce que je pense avoir été une de mes plus belles course à Seneffe, j'ai coupé 4jours quasi complet afin de laisser les jambes, les muscles, les tendons et le cerveau se reposer!

Après cela, j'ai repris l'entraînement correctement avec plusieurs pensées en tête:

  • Il fait dégueu, météo vraiment pourrie, dur dur de rouler et de courir sans être trempé!
  • Il fait froid, les eaux de lacs, barrages, canal refroidissent fort, en Flandre, des Tri deviennent des Du, à Belfort le CM Tri devient un Duathlon, en Suisse le Tri 70.3 devient un Du 70.3 et est même annulé après un éboulement sur une route principale! Du coup, on a aussi appris samedi après midi que l'eau à l'Eau d'Heure était inférieure à 13°.
  • On va donc faire une duathlon!
  • Mes jambes tournent bien, preuve sur les 10k à Seneffe!
  • A l'Eau d'Heure, ça devrait donc bien tourner aussi!
  • Peut-être que si ça roule bien, j'irai aux CB de Du à Wevelgem le 09/06
  • J'ai la peche!
  • Faudra courir vite mais ça va le faire

Bref, je suis content :)

Le jour-j, je vais avec Boris (le même qu'à Charleroi) et sur la route on peaufine la stratégie imaginée la veille avec Guillaume (le même qu'à Charleroi), le but courir vite et voir qui parvient à suivre sur la première càp +-5700m, puis faire un gros vélo et essayer de courir aussi bien sur les 10 derniers km.

Boris et moi partons donc à un bon tempo, Guillaume un peu affaibli après une belle perf aux 20km le dimanche d'avant, n'accroche pas mais reste un peu derrière.

Dans le parc à vélo, on est 3 à entrer quasi en même temps avec Boris et moi. Boris fait le tempo à vélo pendant le premier des trois tours. Je quitte mes 2 compagnons à l'entame du second tour et grappille +- 1'30". Je quitte donc le parc à vélo en tête et maintenant il faut envoyer du lourd pour terminer devant!

Après le premier demi-tour, je vois que Boris tient le cap et ça me fait un peu peur, je ne relâche pas l'allure.

Après les 5kms on m'annonce avoir pris encore quelques secondes sur Boris, ouf, car je suis à la limite. Vivement la fin!

5derniers km avec un peu de relâchement sur la fin et savourer le franchissement de la ligne d'arrivée en tête!

6' après, Boris arrive bien bien explosé, fringale qui apparemment a été générale car nous ne sommes que 8 sous les 40' pour les 10km à pied. Je cours en 34' et le second temps à pied est de 37', Guillaume fait un beau 38' après avoir assuré aux 20km de Bxl!

Podium à nouveau avec Boris et Guillaume! Et les 300points pour le Challenge Supercoupe (total de 900).

Après Seneffe, où je pensais avoir réalisé ma meilleure course, j'ai le même sentiment (en encore plus fort) après cette course.

Triathlon DO Seneffe

lundi 20 mai 2013, 18:25

Toute la semaine avant cette course, on a débattu sur "eau trop froide, ça sera un duathlon", "j'ai entendu qu'elle était limite à 13°", "elle sera peut-être raccourcie" ou encore "apparemment elle est à 14°, ça le fera!".

Personnellement, j'étais pas très enthousiaste à l'idée de nager dans une eau très froide donc j'étais du coté des partisans d'un bon vieux duathlon!

Résultat: eau limite (prise à 14°, ressentie à 10°) et donc 1500m de natation au programme!

Il faudra donc se réchauffer en faisant bien tourner les bras. Et au final les bras ça allait mais la tête, les mains et les pieds ont pris vraiment froid!
J'ai eu du mal à nager à mon niveau mais je ne sors pas si mal.
Le vélo avec mon cadre de contre la montre passe bien, (pas aussi bien que pour Antoine Perche le gagnant du jour) et je reprend quelques places pour poser le vélo en 4ème position.

Souvenez-vous, l'an passé, j'ai fait une grosse chute à Seneffe, du coup cette année il m'a fallu beaucoup de courage pour surpasser ma peur de chuter à nouveau. C'est pourquoi j'ai été très tot à Seneffe pour faire une fois la boucle et revoir l'endroit de ma chute. Je l'ai passé sans soucis et j'ai conjuré le mauvais sort!

C'est donc avec un grand soulagement que je pose le vélo avec dans mon esprit "tout bon, pas de chute, je vais pouvoir bien courir" (l'an passé j'ai fort souffert sur les 10k à cause de la chute).

Et j'ai bien couru: 32'24 pour les 10k et cela m'a permis de passer devant Julien et Max mais pas devant Antoine qui a limité l'écart et qui finit assez facilement devant.


Au final, petit résumé également présent sur ma page Facebook (www.facebook.com/belgiantri):
L'équipe Unif de Tri de l'UCL, y'a pas à dire, y'a du niveau! En nat, on a les 2, 3, 4 meilleurs temps! En vélo on fait 1, 2, 4, 5, 6! Et en càp on fait 1, 4, 6, 7 et bien plus!
Au général, Antoine Perche 1er, je fais 2ème, Guillaume Montoisy 3ème, Julien Hoeksema 6ème, Dimitri Lecocq 9ème, Maxime Swertvaegher 10ème après Hypo, Samuel Duquenne 12ème et Steph et Jon 24 et 25ème!


Résultat: seconde place sur le podium général, seconde place en catégorie ET

le titre de Champion de Belgique Universitaire (Antoine étant trop vieux pour concourir avec les étudiants :D)

ET

les 300 points à nouveau pour le Challenge Supercoupe (Antoine étant Français il ne participe pas au Challenge :D)

Bref, Merci Antoine et belle perf!

Aquathlon RCBT et Tri Sprint à Charleroi

    
lundi 13 mai 2013, 15:20

Semaine chargée:

Jeudi 9mai, Aquathlon de mon club, compétition que j'affectionne particulièrement (victoire en 2007-2009-2011 et aussi en 2013). Avec à chaque participation une amélioration de mon temps natation et de mon temps càp. 500m pour la nat et 5500m pour la càp, parcours pas facile mais sympa!

C'était l'occasion de faire un entraînement "enchaînement nat-càp" histoire de voir si les jambes, malmenées en natation, répondent bien présent sur la càp. Et de fait, j'ai eu de bonnes sensations!

L'objectif de la semaine était quand même le Sprint à Charleroi, pour 2 raisons:

  • avec le numéro 1, j'y vais pour défendre mon titre et ce n'est jamais facile avec cette petite pression!
  • dans la course aux points pour le challenge francophone Supercoupe, il faut que je tente les 300points une nouvelle fois!

Résultat: une natation bonne malgré qu'on oublie de me faire signe que j'ai bien fait les 750m. Je perds 25secondes et je loupe le premier groupe à vélo. Je fais donc les 20km vélo à bloc histoire de revenir sur les premiers avant la càp.

Malheureusement, (enfin "heureusement" pour moi), l'ancien vainqueur en 2011 crève ainsi que Max, mon coéquipier de l'équipe Unif de Tri. Du coup, devant ça roule moins fort et je reviens sur eux dans les derniers kilomètres.

Je pose le vélo très très rapidement, enfile mes chaussures et c'est parti pour 5km très rude, la montée du terril de l'Epine n'est déjà pas facile mais en plus avec la pluie récente, le parcours est très boueux (mes chaussures s'en souviennent encore). Cela ne me gène personnellement pas car étant très léger, je m'enfonce moins dans la boue. Je la "survole" donc avec des foulées plus légères que d'habitude et je signe le meilleur chrono (aussi à vélo au passage).

Première place confirmée et les 300points sont dans la poche, déjà 600. Ca fait plaisir!

Et le petit plus: très bonne ambiance avec tous les potes de Louvain, super course de Boris au passage qui finit derrière moi. On rafle les 3premières places en Senior avec Guillaume qui complète le podium!

CB Triathlon Sprint à Lille (Anvers)

Lundi 6 mai 2013, 18:26

CB Tri Sprint Lille

Vrai premier Test de la saison après le duathlon de Braine pour le fun!
Cela tombe bien, début de saison pour pouvoir jauger de la forme et surtout voir si je peux me battre avec les meilleurs triathlètes du pays.

Résultat une course très rapide avec une natation pénible, un vélo potable et une course-à-pied de feu!

En natation, on démarre sur une petite plage, je me suis mal placé et j'entre dans l'eau dans une cohue avec beaucoup de monde autour de moi, ça se frotte, ça se tire, on m'arrache mon Chip...
Dans ma tête je me dis "c'est déjà mort", sans chip je ne pourrai pas être classé car il n'y aurait aucune preuve que j'ai nagé, roulé et fais les 2 tours en càp...
Je nage très mal, concentré plus sur la perte de mon chip que sur la course. Je me dis qu'en sortant de l'eau, j'irai voir un arbitre pour lui expliquer mon souci et puis on verra si je pars pour la partie vélo. Je sors donc loin des premiers et le moral à plat!

Dans le parc à vélo, je m'arrête quasi près d'un arbitre francophone pour lui dire qu'on a arraché mon chip et je lui demande que faire. Il me dit "donne moi ton numéro", je regarde ma main où était écrit mon numéro et je le lui crie. A la ligne de départ du vélo, 2 arbitres flamands, je leur montre ma main et leur crie mon numéro. Je pars à bloc en reprenant un peu de motivation!
Je reviens sur quelques rouleurs et on forme un petit groupe mais personne ne veut rouler, je roule donc seul pendant quelques km avant que l'on se fasse rattraper par un "vétéran" gros rouleur qui anime le groupe, crie sur les autres qui veulent pas rouler et prend pas mal de relais bien appuyés!
Du coup, on remonte sur quelques personnes et le rythme est bon, cependant, je n'ai pas l'impression d'être à bloc...

Dans le parc à vélo, je cours a bloc avec mon vélo, revoit l'arbitre, je lui re-crie mon numéro, me dit "ok" et je fonce déposer mon vélo. Une fois mes chaussures aux pieds, j'entame une grosse remontée sur les athlètes qui étaient dans le groupe devant nous. 1, 2, 3, 4, 5, ... je rattrape une bonne dizaine si pas plus d'athlètes. Je cours vraiment bien, je me donne à bloc et je termine 12ème en ayant posé le vélo plus ou moins 30ème.

Grosse grosse course-à-pied qui sauve mon premier Championnat de Belgique!
Il faudra nager vite à Braschaat pour le CB Distance Olympique!


Duathlon pour se mettre en jambe!

samedi 4 mai 2013, 15:40

Depuis octobre 2012, je m'entraîne de façon assez "professionnelle" avec coach, team médicale, préparateur physique, entraîneur technique de càp et team de triathlètes plutôt costauds (ils se reconnaîtront).

C'est pour les compétitions qui arrivent que je me suis durement entraîné et cela me fait un peu stresser!

Lors du Duathlon de Braine il y a 2 semaines, j'ai pu voir que la forme était présente à vélo et à pied, cependant en nat ces dernières semaines ont été un peu difficiles!
A Braine, distance Sprint (5-20-2.5) je fais 2ème en 55'26, 20" derrière le premier.
Sur les 5premiers kilomètres, j'ai géré en 16'29, pour les 20km vélo, je les fini en 29'19 avant de finir en beauté et à bloc sur les 2,5km à pied, où je fais le meilleur temps en 7'59", et prenant au passage 25" sur le deuxième meilleur chrono de Christophe De Keyser.

Au final bon petit test avant ce dimanche 5 mai...pour les CB de triathlon Sprint! Où ça va nager très très vite, j'espère pouvoir accrocher un bon pack vélo et tenter une belle remontée sur les 5kilomètres à pied, qui me permettront surement de reprendre quelques places...
Je n'ai aucune idée du niveau, c'est pour cela que je fais la compétition, afin de voir où je me situe parmi les francophones et flamands! En terme de TOP, aucune idée non plus, j'imagine que je pourrais faire un TOP15 mais sans convictions!

Réponse dès que j'aurai franchi la ligne d'arrivée ;)

ADD: petit article de presse après Braine:
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130427_00302833

Vivement le printemps...

lundi 25 mars 2013, 17:33

C'est ce que je me disais il y a quelques semaines après 3 périodes de grand froid que l'on a eu depuis novembre dernier.
A l'heure actuelle, je me dit "Vivement l'été"...

Une nouvelle vague de froid et de neige est arrivée fin de semaine passée et cela a chamboulé pas mal de choses.

A commencer par les 5Miles de Louvain-la-Neuve...départ de la place de l'unif à 15h15 sous la neige et un froid piquant! Quelques kilomètres plus tard, retour à la place du l'unif et passage de la ligne d'arrivée en tête! Une belle première place après 29'24" pour les +-9kms du parcours boueux et un brin modifié! Du coup, les appuis étaient instable et le parcours était vallonné avec de belles descentes faites à bloc (passage à du 28km/h)...J'ai les mollets encore tout dur et courbaturés 5 jours après la course!!

Ensuite ce dimanche 24/03/13 à la base je devais aller aux tests de détection de la LBFTD, cependant, mon club Français m'a demandé de venir faire le 5ème homme au Grand Prix de duathlon en D1 à Avignon. Et par après j'ai appris que leur secrétariat avait un peu "foiré" et que mon inscription n'avait pas été validée à temps. Du coup retour case départ: tests de détection de la ligue...
Mais la neige est passée par là et au lieu de ces tests, ce fut un dimanche de récup!

Comment passer de "tests" à "GP D1 à Avignon" à "re-tests" à "Jour de Repos", merci la météo belge!

Reprise du rythme de croisière pour une dernière semaine en Belgique, vivement quitter le pays pour des endroits plus chaud et meilleurs pour les triathlètes!

Stage à Playa d'Aro la première semaine de paques et Stage à Canet près de Perpignan la deuxième semaine de paques! J'ai hate!

Ps: n'hésitez pas à me suivre sur Twitter @Humbletf

Run's and Bike's

mercredi 13 mars 2013, 17:45

Après les quelques compétitions course-à-pied de ces derniers mois (Gaston Roelants, Tri-Gal, Relais givrés) où la forme commençait à pointer le bout de son nez, j'ai enchainé 2 R&B le 23 février et le 3 mars dernier!

R&B des Rameurs: 12km mi-route mi-bois dans un froid polaire qui sont vite passés malgré un manque d'habitude dans les passages du vélo. Du coup avec mon partenaire du jour (Raphael Amato) ont a eu du mal à accrocher les premiers bien que notre rythme était assez proche du leur. Nous finissons à une 2ème place méritée et ce fût une bonne remise en jambe et un bon test après mon stage à Gerardmer pendant la semaine de Carnaval. Merci à Raphael pour l'invitation et pour la perf!

R&B du RCBT: 10km 80% route - 20% terrain humide dans une ambiance printanière qui eux aussi se sont passés ultra vite puisqu'avec Dimitri "Zéphyr" nous avons parcouru la distance en 30'07 et remportons l'épreuve par la même occasion! Heureusement, nous nous étions entrainé au passage du VTT lors d'une sortie R&B à Louvain, cela à fait la différence! Félicitations et merci à lui pour cette belle perf!

Pour ma part, j'ai vu que les jambes ont répondu "présentes" lors de ces 2 sorties en compétition et également lors des entraînements qui s'intensifient, durent un peu plus longtemps et se multiplient ces dernières semaines.

Malgré le froid qui revient, la motivation reste et une semaine un peu plus "light" me redonnera un peu d'énergie (je l'espère) en natation. Le volume càp montent un peu et j'ai fait mes 2 premières sorties en vélo de route depuis novembre 2012 la semaine passée (un petit 30km lundi 4/03 et un gros 111km le mardi).

Bref, j'ai l'impression que je trouve mon rythme de croisière petit à petit en attendant les 2 semaines de stage à Carnaval!

Attention, CA VA faire mal :-)

Eté 2013: Challenge SuperCoupe + D1 Duathlon

samedi 19 janvier 2013, 21:42

Ca y est, j'ai trouvé une équipe en France, du moins, j'ai re-signé à Meaux, avec qui j'ai participé à la Coupe de France de triathlon en octobre dernier, je suis tombé sous le charme de l'ambiance de ce club et de l'histoire du club!
Je leur ai donc fait part de ma motivation et de mon envie de courir en Duathlon pour eux!
Ma licence sera donc renouvelée et je participerai normalement à quelques Grands Prix en D1 sous les belles couleurs des Tritons Meldois!

Pour la Belgique, je compte y disputer le challenge Supercoupe de la ligue Francophone ainsi que participer aux Championnats de Belgique sur distance Sprint et distance Olympique!
Histoire de voir vraiment mon niveau par rapport aux meilleurs belges et faire le point après ces mois de dur et intense entraînement!

Pour l'instant, voici l'ensemble des compétitions que je serais en mesure de faire, bien sur je ne les ferai pas toutes mais en théorie je les ai pointées dans mon calendrier:

Circuit SuperCoupe LBFTD:

  • 05/05: Lille; Sprint; Championnat Belgique
  • 12/05: Charleroi; Sprint
  • 19/05: Seneffe; DO; Championnat Universitaire
  • 02/06: Eau d'Heure; DO
  • 04/08: Eupen; LD; Championnat Belgique
  • 11/08: La Gileppe; DO
  • 18/08: Weiswampach; DO
  • 25/08: Seraing; Sprint; Championnat Francophone
  • 01/09: Chièvres; DO; Championnat Francophone
  • 08/09: Huy; DO

Circuit Duathlon D1 Française:

  • 24/03: GP D1 Avignon (84)
  • 21/04: GP D1 Still (67)
  • 05/05: GP D1 Grasse (06)
  • 23/06: GP D1 Fourmies (59)
  • 22/09: GP D1 Villeneuve d'Asq (59)
  • 05/10: Coupe de France Aiguillon sur Mer (85)

Compétitions Extra Circuits:

  • 26/01: 400M NL natation à Braine
  • 03/03: Run&Bike RCBT à Bruxelles
  • 10/03: Aquathlon de Vittel
  • 30/06: Championnat Belgique Triathlon DO à Brasschaat
  • 07/09: Championnat Belgique Duathlon Sprint à Hulshout

Hiver 2013: 9 sur 9?

    
samedi 19 janvier 2013, 21:06

Voici quelques semaines que je reprends la mise-à-jour de Belgiantri.be!

En ce Samedi assez givrés, je vous donne un petit CR de mes 3premières compétitions de la saison hiver 2012-2013:

  • 23 décembre 12: 10k Gaston Roelants, j'en ai déjà parlé la news passée, victoire à cette compétition dont le niveau cette année n'était pas très relevé! C'est cependant toujours sympa de remporter une compétition dont le nom est lui toujours autant connu. J'ai pu également partager quelques mots avec Gaston Roelants qui reste un personnage mythique de l'athlé belge.
J'ai donc remporté un beau trophée en verre, un bouquet de fleur que j'ai offert pour Noël à ma grand-mère qui me supporte à 200% ainsi qu'une bouteille de champagne que j'ai sabrée le soir même avec une partie de ma famille.
A noté que c'était une  compétition de reprise après 2mois de blessure (TFL) et première compétition avec mon entraîneur (Loic Hélin) et quelques uns de ses athlètes. J'ai acquis après cette compétition un statut d'"Espoir" du Team Hawi, le Team avec les meilleurs athlètes de Loic Hélin.

  • 12 janvier 13: Tri-Gal Poursuite, une compétition "étalon", un tour de 5km seul à bloc, puis un nouveau tour de 5km avec un coéquipier et enfin un troisième tour avec deux coéquipiers.
Premier tour: 16'18, parcours en foret de Soignes et assez bien vallonné!
Passage aux 10kms en 37'15 et aux 15kms en 1h08; donc les derniers 5kilomètres étaient en mode récup!
Victoire à nouveau en individuel et j'améliore ma performance sur ces 5kms d'années en années!

  • 19 janvier 13: les Relais Givrés, où il y avait un 8km en solo et un 4km en équipe. Etant dernier relayeur, j'ai fait les 12 en une fois!
C'était une nouvelle expérience avec mon entraîneur puisqu'il a composé deux équipes et j'étais dans la première!
Après les 8kms mes 3coéquipiers du Team Hawi et ma coéquipière m'ont rejoint pour la dernière boucle.
Le parcours est assez dur, beaucoup de relances, de la neige sur 80% du parcours, donc assez glissant et provoquant un manque d'adhérence des chaussures. A certains endroits c'était du patinage!
Résultats personnels: passage en +- 13'55 pour les 4premiers kms et passage du relais en 28'30, avec ce  chrono et après en avoir parlé avec les meilleurs, je pense être dans le bon! La forme est donc bien présente et l'entraînement continue!

EDIT: je fais 28'38"et avec cela le 6ème meilleur temps!

Je ne pense pas faire un 9 sur 9 (comprenez gagner ces trois compétitions d'affilée) car aux relais givrés il y avait un niveau très élevé! Mais bon c'était une super course, bonne ambiance, de chouettes rencontres avec des athlètes du Team Hawi, un co-voiturage avec mon super Kiné et des discussions intéressantes avec pas mal d'athlètes et amis!

Mémoire, Fin de saison, Coupure, Blessure, Reprise...

lundi 7 janvier 2013, 17:45

Depuis le 30 mai, date de ma dernière nouvelle, il s'est passé un tas de choses:

  • J'ai fait encore quelques compétitions, mais rien de bien positif, après ma chute à Seneffe j'ai quasi stoppé la natation et le vélo, j'ai des séquelles sur le vélo, peur de retomber, peur de la pluie et des virages!
Que ça ait été l'Eau d'Heure, Chièvres ou Huy, j'ai craqué à chaque fois à vélo mais j'ai su bien courir.

Eau d'Heure: 18ème au général 2h16 (DO)
Chièvres: 13ème au général 2h15 (DO)
Huy: 15ème au général 2h07 (DO)

Seul bonne compétition: le Promo de Chimay en 58'13 et victoire au général.

  • Sans chercher d'excuses, j'ai du quand même passer mes mois de Juillet et Août à bosser sur mon mémoire. Je l'ai réalisé tout l'été et l'ai présenté début septembre. Résultat positif puisque je l'ai réussi et avec lui mon master en Sc. Eco. J'ai ainsi été diplômé après 6ans de dur labeur!

Une bonne chose de faite!

  • Après la réussite de mon année j'ai coupé un peu mais ai vite repris car avec le mémoire j'ai coupé quasi tout l'été! Malheureusement, j'ai repris un peu trop fort et j'ai eu une petite blessure génante pour la course-à-pied: le syndrome de l'essuie-glace ou de la bandelette.
Il s'agit d'une blessure au TFL (genou) qui m'a gêné jusque début décembre en course-à-pied.

  • Cependant j'ai bien repris en natation (test 400: 4'44 et 1500: 19'42) et en vélo (test watt: 390 absolu et 5'91 en w/kg).

  • Depuis décembre j'ai repris la course et la première compétition était déjà positive: victoire aux 10km Gaston Roelants en 32'26 mais il n'y que 9.5km.

  • Bonne année 2013 à tous et à toutes!

  • Merci de passer sur mon site, il y aura des surprises à venir dans les mois qui viennent, restez attentifs!

20 kilomètres de Bruxelles

mercredi 30 mai 2012, 17:09

Compte rendu "des chiffres et des lettres":

110. Ma place à l'arrivée, je suis parti dans le box des 200 à 6000 mais pas tout devant, j'estime avoir franchi la ligne de départ à la 1000ème place, je n'ai fait que dépasser des gens et ça c'est bon!

854 Mon dossard, un dossard positif mais l'année prochaine je pourrai être dans le premier box des 200premiers!

HUMBLET Francois Nom et prénom :) rien de nouveau ici!

24 Comme l'age que j'aurai le 16 Juin prochain, officiellement toujours 23ans lors de la course.

BEL Hé oui, Belge de nationalité et fier de l'être!

RCBT Mon club de Triathlon, qui est en période de transition, beaucoup de jeunes, vivement dans 2, 3 ans que les jeunes pousses deviennent de beaux et grands athlètes! Beaucoup de potentiel chez la plupart de ces triathlètes encore en herbe!

36:58 Mon temps de passage au 10ème kilomètres! Soit 10secondes de moins bien par rapport aux 10km courus à Seneffe la semaine passée (ce qui prouve que j'ai souffert et que j'aurais dû pouvoir faire mieux! A suivre dimanche 3 juin!

1:14:49 Mon temps à l'arrivée! L'objectif principal était faire mieux qu' 1h20 dans les conditions de forme du jour (soit coudes sous pansements, genou et cuisse gauche douloureux suite à la chute à Seneffe). A la base j'espérais pouvoir faire 1h15 voire moins donc au final super content du chrono et surtout l'année prochaine j'aurai un bon dossard et si pas de bobos, je viserai mieux! (1h10 peut-être :))

16.36 Comme ma moyenne en km/h durant ces 20 kilomètres, chiffre impressionnant mais il faudrait pour bien faire plutôt un chiffre dans les 20 :)

13 Ma place en catégorie Espoir Homme.

ESH Catégorie: Espoir Homme, soit jusque 24ans.

109 Place chez les Hommes... et oui, il y a une femme devant moi!

M M pour masculin, là aussi rien de nouveau!

Phrase du jour:

"Pain is weakness leaving the body" traduit par "La douleur n'est que la faiblesse quittant le corps"... autrement dit, souffrir durant l'effort doit être vu senti comme devenant plus fort, c'est un peu vaincre la douleur et se rapprocher d'un état d'invincibilité!

Je suis parti en peu sceptique concernant mes douleurs à la cuisse, au genou et aux coudes, mais au 4ème kilomètre j'ai rattrapé Martin Boland (ci-dessous) qui quand je lui dit que je souffre, me dit cette phrase, je me la suis repassé en tête une bonne dizaine de fois, à chaque moment plus difficile!

Compagnon de course:

Martin Boland (http://haristobald.blogspot.com/ et http://www.haristobald.be/), je l'ai rattrapé vers le 4ème kilomètre et on a quasi passé toute la course ensemble, je l'ai juste quitté pour faire un sprint lors du dernier kilomètre et demi!
C'est lui qui a imprimé un rythme constant assez "calme" jusqu'au kilomètres 12 car jusque là le parcours est assez exigeant, ensuite on a accéléré jusqu'à l'arrivée! Ce fut donc une gestion de course parfaite, quelques coureurs nous ont dépassé lors des 12 premiers km mais avaient un rythme trop élevé, on les a quasi tous repris lors des 8 derniers km!

Je le remercie car je pense que sans lui je serais parti trop vite, j'ai pu ainsi économiser un maximum ma cuisse qui faisait mal pour pouvoir forcer un peu dessus mais dans les derniers km, évitant ainsi toute possibilité d'abandon forcé!

Mot de la fin:

A l'année prochaine pour faire péter la barre des 1h10!

Seneffe...ou comment appliquer le "Never Give Up"

lundi 21 mai 2012, 11:32

Dimanche 20 mai, 6ème compétition de la saison, j'en enchaîne un maximum avant de devoir laisser le sport un peu de coté afin de terminer mon mémoire à rendre en Août...
Du coup, le rythme des semaines est intense, compétition-récup-reprise de l'entraînement et ainsi de suite semaine après semaines.

Peu être trop?!

De fait, je suis dans un état de forme excellent, j'acquiers des sensations vraiment top en natation, en vélo et en course-à-pied. A Seneffe, dimanche passé c'était donc l'occasion de prouver une nouvelle fois que la forme est bel et bien là dans ce début de saison, malheureusement, la pluie et une lourde chute à vélo vient contrecarrer mon objectif!

Pour la course en elle-même, je nage vraiment bien, sors 9ème de l'eau et fais une transition très rapide!
Je reprend assez vite quelques rouleurs et maintient l'écart avec les premiers, étant 6-7ème durant les 2 premiers tours à vélo.

Le hic vient quand je me fais rattraper par un groupe de rouleurs très costauds, ils étaient 5-6 et du coup on était trop proche les uns des autres, en plus il y avait deux motos de Referee qui sifflait dans tous les sens...la pression était forte, je profite d'une petite bosse pour repasser devant mais tout en devant prendre directement mes distances, je relance dans la descente après la bosse et il avait plu à cet endroit là quelques minutes auparavant...et avec des pneus aussi fin, on se mange vite le macadam!

C'est ce que j'ai fait, une belle chute sur le côté gauche, heureusement rien de cassé, ni sur moi ni sur mon vélo!

Après quelques instants de "choc" je reprend mes esprits et répond à un arbitre quand il me demande s'il doit appeler l'ambulance, je lui répond NON et récupère un maximum de force pour relever mon vélo et ramasser mes lunettes (ma gourde quant à elle, est restée sur place).

Je remonte difficilement sur le vélo et me remet en chasse! Je constate que j'ai les coudes explosés, le pouce ouvert, le genou égratigné et surtout la cuisse gauche super douloureuse à cause du choc direct qu'elle a reçue. Je veux de toute façon franchir la ligne d'arrivée, peu importe la place!

Je suis de ceux qui adoptent depuis toujours, et c'est mon qualificatif chez les scouts (ils avaient bien perçu mon caractère) l'attitude: "Never Give Up", ou n'abandonne jamais pour les francophiles, je l'ai aperçu aussi sur la photo de profil de Marc Herremans, qui est pour moi une source de motivation, d'inspiration et voir ce qu'il a accompli me donne l'énergie nécessaire pour toujours me dépasser et ne jamais baisser les bras dans les difficultés. Seneffe en aura été une...que j'ai surmontée avec brio, enfin je le pense bien!

De fait, je cours tant bien que mal avec ma cuisse endolorie, les encouragements des spectateurs me donnent l'envie d'aller au bout et peu importe la place.
Je finis 7ème au général, 4ème en H24, 4ème aux Championnats Universitaires et 4ème francophone...

Ce qui est positif vu les 3bonnes minutes perdues lors de la chute et en ne pouvant pas courir à mon niveau!

Je reviendrai l'an prochain pour tourner la page de cet accident et conquérir une nouvelle belle perf, rendez-vous l'année prochaine donc!

Pour l'heure, j'ai passé une des pires nuits de ma vie, trop de douleur aux coudes et à la cuisse, j'ai dormi 1h30, ce matin dur de marcher, descendre les escaliers encore pire mais bon je suis en vie, c'est le plus important!

Aujourd'hui rendez-vous chez la dermato pour soigner les plaies et demain chez le kiné pour mobiliser la cuisse! On verra comment sera mon état mercredi avant de prendre une décision pour dimanche prochain et les 20km de Bruxelles!

De toute façon je serai présent au DO de l'Eau d'Heure!

Début de saison au TOP!

samedi 19 mai 2012, 17:49

Voici un peu plus d'un mois que je n'ai pas mis le site à jour et j'ai déjà quelques compétitions dans les jambes!
En effet, après mon titre de Vice-Champion Francophone de Duathlon, j'ai enchaîné par un Duathlon Sprint (5km-20km-2km) à Braine où j'ai pris vraiment goût au Duathlon, sport que je n'avais plus fait énormément alors que le vélo et la càp sont mes sports d'origine même si à l'heure actuelle je ne peux pas me plaindre de ma progression en natation!


Résultat à Braine, course rapide et avec drafting, j'ai peu l'habitude du drafting et je suis resté trop longtemps dans le groupe de tête où ça ne roulait pas vraiment et du coup bon nombre de concurrents sont revenus, j'ai décidé trop tard (il restait 5km) de partir en solitaire, je n'ai su que grappiller quelques secondes mais je suis quand même rentré seul et en tête dans le parc à vélo.
Cela m'a permis de partir en tête pour les 2 derniers kilomètres, cependant, un jeune du NSTT, Pierre Balty, qui court sacrément vite a réussi à me reprendre, et sur ce coup là je n'ai pas eu une grinta de fou et je l'ai laissé filer.


Une semaine après Braine, ce sont déroulés les Championnats de Belgique du Triathlon distance Sprint...malheureusement l'eau de la Carrière était trop froide et l'épreuve est devenue un duathlon, encore un de plus (devrais-je me reconvertir au du? non j'aime trop nager!).
Du coup les meilleurs duathlètes sont venus et les meilleurs triathlètes ne sont pas venus, du coup aucun moyen de vraiment se comparer, je fais quand même une belle prestation en signant une belle 16ème place dans une course rapide et dense en terme de niveau! A signaler au passage que je suis 4ème francophone de l'épreuve...c'est dire que le niveau en Flandre est nettement supérieur (quoi que, les deux premiers sont Francophone, Alexis Chotteau et Nicolas d'Harveng).


Un duathlon est tellement plus hard pour les jambes qu'un tri...chaque lundi les mollets sont durs et je passe 1h30 chez le Kiné lundi après-midi pour remettre les jambes en bon état afin de reprendre l'entraînement sans trop de souffrance avant le dimanche d'après.


Et une semaine après Tournai, direction l'OTAN à Bruxelles pour ce qui est devenu pour moi une tradition! L'ironmanneke de l'OTAN fût mon premier triathlon en 2006, j'avais fini 1er de ma catégorie (MU23) cette année là et encore à l'heure d'aujourd'hui, c'est la plus belle coup qui trône dans ma chambre! Chaque année depuis 2006 je l'ai faite et chaque fois c'était afin d'obtenir un meilleur résultat! En 2010 j'ai échoué à la 4ème place, en 2011 alors que la troisième place derrière Benoit Bourguet et Christophe De Keyser se profilait, Martin Boland est venu me doubler à 1km de l'arrivée!

Du coup cette année, je comptais bien tout donner pour aller chercher un top3! Ce que j'ai fait, suite à une bonne natation, sorti 3ème de la piscine, dépassé par le Missile Jon Colon à vélo et revenu sur Christophe avant le début de la càp. En course-à-pied je savais que je pourrai donner le max car je connais bien le parcours et même si l'année passée ça avait été rude, cette année je suis prêt!

De fait, je reviens assez vite sur Jon Colon et j'aperçois au loin Dennis Devrient (8h20 sur Ironman...) mais il me manquera moins de 200m pour aller le chercher! Je finis donc avec le meilleur temps en course-à-pied et à une très belle 2ème place au général!

Pas le temps de se reposer, lundi kiné (ça fait du bien!) puis reprise de l'entraînement en vue de Dimanche, le Sprint de Charleroi!
A Charleroi je savais que ça allait être, peu importe le résultat, une très chouette course, de fait, j'étais en compagnie de 8 potes avec qui je m'entraîne 4 soirs par semaine en natation à Louvain-la-Neuve! Du coup, ce fût plus une course entre pote qu'autre chose!

Et les sensations étaient au rendez-vous une fois encore! Bonne natation dans les pieds de Stéphane Genty, on sort dans un troisième paquet (le premier composé par Michael Rosu et Maxime Swertvaegher, solide coéquipier d'entraînement, le second paquet composé uniquement de potes de Louvain, Thibaut DoYo, Guillaume Montoisy, Emerick Swertvaegher et un peu derrière, le triton Julien Hoeksema) dans mon groupe, ma locomotive du jour, Steph!

On roule bien, également accompagné par de bons rouleurs, du coup on remonte sur le paquet devant et on est donc environ 10 dans un groupe, en chasse derrière Michael et Max!
Objectif: posé le vélo sans trop de retard...et objectif atteint, il restait à courir et comme les semaines passées, ça avançait vraiment bien. A un tel point que je suis revenu assez vite sur les 2 premiers, j'ai profité d'une montée et d'une bonne descente pour les reprendre.

Pour le reste, j'ai "profité" d'une erreur de Max pour aller chercher la victoire, en signant le meilleur temps course-à-pied. Grosse grosse satisfaction personnelle!
J'empoche au passage pour la première fois les 300points Supercoupe dûs au vainqueur d'une manche du Challenge de la LBFTD!



Prochaines compétitions: place aux DO (Distance Olympique) à Seneffe 20/05 et à l'Eau d'Heure 02/05. Et en guise de test course-à-pied, les 20km de Bruxelles!

A très vite pour le compte rendu de Seneffe!

Merci de votre visite!

North-East-South-West by Bike

lundi 14 mai 2012, 10:35

Voici quelques semaines que je voulais parler d'eux: deux frères bruxellois au top! Lucas De Mot et Matthieu De Mot. Je connais Lucas de par quelques sorties vélo et d'amis hockeyeurs!

Et quand j'ai entendu parler de leur projet, j'étais trop chaud de les suivre, de savoir s'ils allaient mettre en place un site web, s'ils allaient donner des nouvelles etc.
Et ils ont lancé leur site, que je voulais partager avec vous car ce qu'ils sont en train de faire est juste ENORME, AWESOME, EXTRAORDINAIRE et tellement BON!


Voici leur projet:
"L'envie d'entreprendre un tour du monde n'est pas née du jour au lendemain. Cette idée qui, à l'origine, ressemblait davantage à un rêve qu'à un projet concret, a mis près de deux ans avant d'arriver à maturité. Aujourd'hui, nous sommes convaincus que nous allons accomplir ce qui n'est plus un rêve d'enfant, mais bel et bien un objectif de taille : celui de réaliser un tour du monde à la force des jambes et du mental ! Nous sommes deux frères Bruxellois ayant toujours partagé les mêmes passions : le sport, les voyages et la nature."


Ils font cette aventure au nom d'idéaux que je trouve très noble et que je soutient à 100%:

"C'est axé sur le thème de l'environnement que nous avons l'ambition de construire ce projet. De ce fait, nous axons notre projet autour de trois objectifs principaux quant à la problématique environnementale:
Premièrement, nous espérons sensibiliser le plus grand nombre de personnes pendant notre voyage et à notre retour.
D'autre part, nous espérons, tout au long de l'année, voyager en respectant la nature et l'environnement, mais également en limitant au maximum notre empreinte écologique.
Nous allons enfin soutenir ‘Goodplanet', une fondation dynamique qui a pour but de mettre l'écologie au coeur des consciences. North-east-south-west by bike est un tour du monde au profit de la fondation Goodplanet et plus précisement GoodPlanet.be, nouveau fond crée en Belgique."


Voici leur site web:              http://neswbybike.be/home.html


Ils ont fait quelques vidéos et il y a pleins de photos! Checker aussi les Chiffres sur leur site, ils ont dépassé les 20.000km et Lucas me disait dernièrement qu'il a quasi plus jamais mal aux jambes le matin avant de repartir pour une longue journée de bonheur en pédalant!

En tout cas, moi ça me fait rêver et ça me donne vraiment envie de réaliser un défi de cette taille dans quelques années!

Suivez les pour les dernières étapes de leur périple!

Voici leur état d'esprit dernièrement:

"20000 KM dépassés ! On passe de l'hiver à l'été et on skip le printemps. On retrouve également l'accueil chaleureux des habitants. Bientôt, nos deux derniers déserts à traverser."

Vice Champion Francophone de Duathlon

dimanche 15 avril 2012, 18:35

Ce 08 avril 2012, c'était le coup d'envoi de la saison estivale 2012!

Et quel coup d'envoi, j'ai pris part au championnat francophone de duathlon courte distance (10-42-5), compétition ayant lieu à Vaulx-lez-Chimay, une organisation du Speed X.

Mon dernier duathlon datait de Juillet 2008, les CB de duathlon à Courtrai, du coup j'étais un peu stressé à l'idée de me tester une deuxième fois sur cette discipline.

Mais ça s'est très bien passé, 10ème après les 10premiers km, j'ai géré à vélo et je suis rentré 9ème au parc à vélo pour partir assez frais pour les 5derniers km, j'ai réussi à dépasser assez vite 3 candidats pour me placer à une confortable 6ème place (je visais un top10) et je savais que j'étais au coude à coude avec le 2ème francophone  à la sortie du parc à vélo, c'était le premier candidat que j'ai dépassé, je termine donc à une très belle place de Vice Champion Francophone!

Objectif atteint avec brio car j'ai bien géré les différentes transitions, tant dans les sensations musculaires que dans les temps (3eme temps pour la première transition et 1er temps pour la deuxième transition).

J'ai donc acquis un premier titre de rang dont je suis très content, maintenant je dois me concentrer sur le triathlon, car après Tournai, j'enchaînerai le promo de l'Otan, le sprint de Charleroi et aux deux DO: Seneffe et Eau d'Heure.

Sur cette belle prestation sur duathlon, je me suis inscrit au duathlon de Braine, le 22avril, mais format sprint pour tester encore ma vitesse!

A très bientôt donc!

Période hivernale = ? --> Footings + Compétitions = Pleine forme!

dimanche 11 décembre 2011, 18:31

Les mois de Novembre, Décembre et Janvier sont pour moi axés principalement sur la natation et la course-à-pied.
Niveau course-à-pied, le calendrier des compétitions se fait petit-à-petit mais j'ai déjà quelques courses de prévu:

La course de l'heure sur piste -> 16km effectués et 5ème au général sur 100
Les foulées AXA, 11km en foret de Soignes -> 38'16 et 6ème au général sur 900
Les 10km Gaston Roelants -> 31'15 et 14ème au général sur 1500
La corrida de Bruxelles -> 22'42 pour les 7km et 5ème au général sur 1000
Le tri-gal poursuite -> 16'40 pour le 5km et 1er en individuel sur 105
Le Run & Bike du RCBT -> 30'11 pour le 10km et victoire au général pour bien terminer la saison hivernale!

Reprise d'octobre!

dimanche 23 octobre 2011, 21:42

Après cet évènement dans lequel j'ai mis beaucoup de temps et d'énergie, je vais pouvoir reprendre le fil de ma vie sportive et vous la raconter!

J'ai repris l'entraînement après 2 semaines de coupure qui m'ont fait beaucoup de bien, tant au niveau physique (repos musculaire) qu'au niveau mental (penser à pleins d'autres choses).

J'ai repris calmement selon le schéma suivant:

  • 4x natation par semaine
  • 2x entraînement càp à 145pulses en moyenne

Plutôt calme comme reprise, du coup j'ai su gérer la rentrée universitaire, le choix des cours et se faire un horaire approprié pour concilier sport/étude!

J'ai également commencé mon stage en entreprise chez Euronext Brussels (dans le bâtiment de la bourse de Bruxelles!), j'ai donc une partie de ma semaine où j'ai du mal à m'entraîner mais pour l'instant, c'est natation en soirée donc on va dire que ce n'est pas trop perturbant!

Avec tout cela, j'ai quand même pris le temps de lancer le projet des pulls, projet qui me tenait vraiment à coeur et que je ne regrette jusqu'à présent absolument pas car il m'a permis de voir que bon nombre d'entre vous sont super chaud pour m'apporter leur soutient en me commandant des pulls, en m'encourageant positivement à continuer comme cela et en me complimentant sur la réussite du pull!

C'est pourquoi d'ailleurs j'ai lancé une nouvelle commande! (cfr page d'accueil)

Egalement, je reprend l'entraînement vélo en novembre!

A suivre dans les prochaines semaines:

  • Remise des prix du challenge SuperCoupe (il y aura quelques photos bien évidemment!) le 18novembre.
  • Souper du club et remise des prix pour le challenge interne au club, je ne connais pas encore ma place, suspens donc! Le 26novembre.
  • Reprises des compétitions (agenda à compléter mais qui commencerait par la course-aux-flambeaux à LLN début novembre).
  • Et encore et toujours continuer à développer le projet du pull Belgiantri.be!

A très bientôt, chers visiteurs!

Merci pour tout!
François -Belgiantri.be- Humblet

PS: j'ai modifié le thème du site, j'ai mis la Belgique et ses couleurs à l'honneur! S'il vous plait, dites moi ce que vous en pensez via les commentaires ci-dessous! MERCI!

Triathlon de Huy!

    
lundi 12 septembre 2011, 20:50

ENFIN, j'écris ce dernier compte rendu d'une compétition comptant pour le Challenge SuperCoupe!

Quand je dis enfin, c'est car depuis début juillet j'avais pointé sur mon calendrier ces 4 triathlons, ces vacances se résumeront donc à de grosses semaines d'entraînement à devoir gérer et 4 jours de souffrance, mêlé de beaucoup de joie, à endurer!

J'en avais fait 4 objectifs qui étaient autant de nouvelles expériences!

1° découvrir les parcours, tous bien différents. De fait, la Gileppe, Weiswampach, Chièvres et Huy sont 4 DO que je n'avais jamais fait auparavant!
2° découvrir les concurrents, tous aussi différents en fonction du calendrier et de la situation géographique du tri.
3° découvrir les joies de bons résultats et aussi les déceptions de mauvais résultats ou du ressenti de mauvaises sensations.
4° découvrir les pressions dues à mon esprit de compétition acéré! De fait, faire un top 10 engendre la motivation et la pression de vouloir faire au moins aussi bien qu'un top 10 lors des prochaines compétitions (en tenant compte évidemment du niveau de celle ci, mais quand même...)!

C'est donc très soulagé et très heureux que je compose ce dernier compte rendu. Soulagé car mine de rien il y avait chaque fois du stress, un peu de pression et d'adrénaline, pour être honnête, j'avais envie de voir la saison se terminer! Heureux car j'ai accompli bien plus que ce que j'aurais aimé accomplir, tant en terme de classement qu'en terme de sensations ou bien aussi qu'en terme de motivation et découverte.

Passons au triathlon en lui-même maintenant:

  • La natation: 1500m dans la meuse...programme à moitié alléchant: d'une part c'est en ligne droite et dans le sens du courant (positif) et d'autre part c'est dans la meuse...qui est assez polluée...et je l'ai vite remarqué. Le but: éviter les amas de feuilles et de bouts de bois, puis slalomer entre les sacs de chips paprika, bouteilles de coca et autres joyeux déchets!
Remarque: quand je vois mon temps, je ne vais retenir que le coté positif, le courant (et ce malgré une petite tasse bue dès le coup de départ)!
Au final, 19'46, je sors 6ème de l'eau!

  • Le vélo: +- 44km (2x22) et plutôt roulant, juste une petite côte de 3km d'entrée de parcours. Du coup tout bon pour les gros rouleurs avec vélo de CLM, roues pleines etc.
En deux mots, je me préserve et je laisse passer ces 5, 6 gros rouleurs car comme à Chièvres j'essaie de me préserver pour le course-à-pied. Et cela va payer!
Je boucle le parcours en 1h13 soit le 16ème meilleur temps.

  • La course-à-pied: 10km (2x5) plutôt rapide et comme à Chièvres, c'est avec encore une bonne partie de mon énergie que je m'élance pour ces 10km en 10ème position.
La tache s'annonçait dure mais assez vite je rattrape 3 concurrents, je reste un moment à la 7ème place, je suis déjà super content d'y être quand je vois que devant ça ralentit. Du coup je maintien un bon rythme (j'essaie de garder les pulses hautes (168-175)) et après le premier tour je rattrape quelques uns de ces bons rouleurs et je me rapproche du podium. Malheureusement pour moi, devant c'est un pote d'entraînement (Guillaume) et je sais de 1° qu'il est super costaud à pied et de 2° qu'il ne va rien lâcher! On me dit que j'ai 30" de retard...et je l'ai constamment en ligne de mire, mais en ligne de mire seulement.
Mais grâce à cela je continue sur mon rythme élevé et distance du coup tous les poursuivants, tous? non...il y avait encore 1 poursuivant qui ne voulait pas me lâcher et qui me rattrape doucement.

Vers 800m de l'arrivée, en grand spectateur des courses cyclistes, je ralentis et l'attend...dès qu'il est dans mon dos, je place une bonne mine (lisez accélération) et lui prend 50m en très peu de temps. Je consolide cette 4ème place, vu que la 3ème je la sais très bien protégée!
Ouf, il ne reste que 150m et il est bien à 10secondes derrière, mission réussie...mais c'était ma dernière cartouche...de la saison!
Je boucle les 10km en 34'25 soit le meilleur temps en càp :)

Résumé chronographique: 2h09 total / 19'46 Nat / 1h13 Vélo / 34'25 Càp -- 4ème au scratch et 1er MU23, objectif plus que réalisé et avec une satisfaction personnelle énorme! Et en plus un nouveau contrôle anti-dopage à la clé, j'attend une nouvelle fois le résultat (la dernière fois, c'était négatif ;))!


Merci à Pierre-François pour les photos, les infos sur les concurrents et l'aide logistique et mentale!

Triathlon de Chièvres!

mardi 6 septembre 2011, 16:48

Après une course mitigée à Weiswampach (21/08) où tout n'aura pas été comme je l'avais imaginé, j'avais à coeur de reprendre l'entraînement pendant une semaine et de bien récupérer les jours avant le tri de ce week-end, un Distance Olympique à Chièvres.

Durant la semaine d'entraînement, la météo a été vraiment bien pourrie, j'en ai profité pour faire une grosse semaine de natation (trop grosse a posteriori... ;)):
Lundi: 2300Z1 récup
Mardi: 5350 avec 400m de max
Mercredi: 5000 avec 6*300Z2
Jeudi: 5000 avec 6*100Z3 et 3*200Z3, mes temps 100 entre 1'12 et 1'16 et a mes 200 (2'33, 2'37 et 2'33)
Vendredi: 6000Z1 récup
Samedi: 6300Z1 séries
Dimanche: 4900 (un peu cuit) avec 6*100Z3 (entre 1'12 et 1'17) et 200Z3 en 3'38

Soit +- 35km, un peu trop car je l'ai payé en ayant les épaules un peu mortes. J'ai enchaîné avec une semaine de récupération avec 4 entraînements de natation, un peu de progressif et de sprint et beaucoup de souple.
J'ai également dû changer de chaussures de course-à-pied, suite au constat clairement visible: les cloches dues aux coutures en nylon...petit passage chez Watermolen pour écouter ses conseils et tester différentes chaussures. J'avais plusieurs paires en tête, surtout après avoir entendu les critères et critiques de triathlètes plus expérimentés avec lesquels je m'entraîne à LLN.
J'ai donc finalement hérité des Asics DS Racer 8. Une paire que j'ai dû porter pour quelques kilomètres de footing pour que mes pieds s'y fassent un petit peu avant l'utilisation en mode compétition à Chièvres. [J'en ferai un petit "Trucs&Astuces", comment choisir ses chaussures de compétition.]
J'ai également été rouler 2 fois +- 35km pour dérouiller les jambes et les mettre un peu en condition.

Jour du Triathlon:
Me voila donc fin prêt dimanche matin pour remettre les pendules à l'heure. 1h de route, 30min de préparation, 30min d'échauffement vélo et me voila déjà dans le parc en train de placer toutes mes affaires et à refaire une dernière fois la course dans ma tête...prêt à en découdre dans l'eau, dès le coup de canon!

La natation se passe bien, ça part très vite et on est nombreux sur la même ligne, du coup quelques coups se perdent involontairement, je préfère prendre quelques mètres d'avance sur mes voisins et donc j'accélère, mais je n'essaie pas de suivre les plus rapide.
Je prend la tête du groupe de chasse qui est +-40m derrière les premiers. Je ralentis un peu histoire de pas me cramer mais le rythme reste bon et je vois une dizaine de nageurs dans mes pieds, j'accélère à 100m de la sortie de l'eau pour ne pas être gêné (sortie par une échelle!).

La transition est rapide et on me dit que je suis 15ème. J'ai assez vite 3 concurrents devant, que je reprend dans les premiers kilomètres. Ensuite pendant 12kilomètres j'essaie de revenir sur un petit pack de 3 triathlètes, c'est chose faite et je reste un tour à leur contact car je ne veux pas donner trop d'énergie à les lâcher.
A l'approche du parc à vélo nous sommes encore quasi groupé et la transition est très très rapide.

La course-à-pied, muni de mes nouvelles chaussures, se passe plutôt bien. Il y a 2 semaines, à Weiswampach, je voulais faire monter mon coeur et essayer de maintenir un rythme élevé mais je n'y étais pas arrivé, loin de là.
Je démarre donc à fond, mon coeur montant vite à 175pulses, sur 2.5km je remonte 3 concurrents puis je reste sur la même allure malgré quelques apparitions de crampes aux cuisses. Je passe aux 5km en 17'30, j'espère que je n'ai pas trop donné, heureusement, une grosse drache de 10minutes s'abat et ça me refroidit les cuisses. Les crampes disparaissent pour laisser place vers le 7ème km à une sensation de faim...

Je sens la fringale arriver, je prend vite un gel, je tiens 1km encore à allure soutenue mais les 1500 derniers mètres sont durs, je sens que je passe en pilote automatique, mes yeux commencent à voir trouble et les jambes sont hors service, la foulée se fait machinalement, plus de sensations de force dans les jambes mais je sais qu'il reste trop peu pour me faire reprendre. Il y a une dizaine de marche à gravir puis 100m et c'est l'arrivée, je les monte en marchant puis je m'y remet difficilement!

Je passe la ligne en mauvaise forme mais je conforte ma 7ème place. Je me rue sur la bouffe et je reprend mes esprits. C'était bizarre tout de même d'être dans cet état "second" car je savais que je ne serais pas repris mais j'aurais pu faire mieux, je termine la càp en 36'56 alors que j'étais sur des bases de 35'. Au moins j'ai réussi à faire monter le rythme cardiaque et à avoir une belle foulée. Il faudra entraîner la résistance cet hiver!

Final: Natation: 20'08 (14ème temps) / Vélo: 1h11 (15ème temps, 43km) / Càp: 36'58 (5ème temps). = 2h10 = 7ème au scratch et 3ème MU23

Triathlon de Weiswampach!

mercredi 24 août 2011, 13:25

Avertissement: ce qui suit n'est pas du tout écrit pour me trouver des excuses à cette course moyenne mais bien à vous montrer comment elle s'est passée, avec ses points positifs et négatifs!

;)

Le premier enseignement à tirer d'une telle course c'est de savoir à quel genre de course on s'est inscrit.

De fait, j'ai appris quelques jours avant la course que c'est une course drafting (rouler en groupe et dans les roues des autres est autorisé), ce qui change tout...en effet, si l'on sort parmi les meilleurs de l'eau, on peut s'accrocher au meilleur groupe et tirer bénéfice du drafting...soit rester bien caché dans les roues si on a pas un niveau extra à vélo. Malheureusement, si l'on ne sort pas avec les meilleurs et que l'on a un assez bon niveau à vélo (mon cas), on chie à essayer de revenir sur les meilleurs (en gros, seul contre 10) et à ce petit jeu là, on ne reprend pas de minutes mais on s'explose les jambes!
J'ai également appris que la natation pourrait se faire sans combinaison si le lac chauffait bien avant la course...et de fait, l'eau était à 21.5° et au dessus de 20°, la combinaison est interdite selon le règlement ITU. Sans combi je savais que cela allait être dur, car de 1° il fait froid dans l'eau et de 2° je n'ai pas la même flottaison avec et sans combi, sans je dois battre nettement plus des jambes. Ce qui les rend déjà bien explosées pour le reste de la course.

Le second enseignement c'est qu'il faut éviter de tomber malade avant une compétition.

J'ai choppé un virus intestinal vendredi, du coup samedi j'avais des grosses crampes au ventre et bien que j'ai essayé de prendre quelques médocs, elles ne sont pas passées. Du coup, nuit agitée et sommeil pas très réparateur. Dimanche matin c'était toujours présent et avec le stress dû aux mauvaises nouvelles concernant la course (pas combi et drafting), le stress n'a donc pas aidé.
Dans l'eau les crampes font mal, c'est tendu et ça gargouille, difficile de me concentrer sur la course, sur mes mouvements et sur ma respiration. Sur le vélo et en càp, dès que j'essaie de pousser, ça me crampe le ventre, les gels ne passent pas très très bien et la chaleur présente amplifie les gargouillements et la petite envie de se poser quelques instants, ce qui n'est pas bon pour le moral, ce à quoi je marche pour finir une course à fond!

Le dernier enseignement c'est que faire 2 grosses courses à la suite dans ces conditions n'est pas idéal.

Je savais qu'à la Gileppe je pouvais faire une belle course, de fait, plus que satisfait! Mais une course à fond fatigue tout le système corporel, sans compter sur les cloches! Du coup, le maigre instant de récup était le bienvenu, j'ai roulé 70km mardi et mercredi, nagé 3 fois sur la semaine et fait 45' de footing. Et avec une faiblesse immunitaire, j'ai choppé ce petit virus! Je préfère avoir une semaine complète de récup et une semaine de bonne préparation avant une prochaine course, pour laisser le temps au corps de se refaire une santé et aux cloches de cicatriser! Mais bon, parfois pas le choix et c'est toujours une bonne expérience, je n'avais jamais fait 2 DO à la suite et j'en tire des conclusions intéressantes pour les prochaines courses et saisons!

Passons maintenant à la course en elle-même:

Au vu des constats faits ci dessus, je vous laisse imaginer un peu que j'ai souffert! Dès le départ natation et jusqu'à l'arrivée.
Il y avait 1500m à nager, 4x10km à rouler et 3x3,33km à courir!

La natation était donc assez difficile et j'ai laissé pas mal d'énergie dans la nécessité de battre des jambes pour bien flotter.
A vélo, je sors du parc à vélo dans une groupe de 4 ou 5 personnes et on roule 1 tour ensemble mais je les quitte à la fin du premier tour, il n'y avait pas d'entente. Par après, je choppe un coureur avec lequel je fais 1 tour, il roulait bien, on tournait bien et je signe un bon temps sur ce tour. Mais je n'arrive pas à le tenir dans une forte côte. J'attend un autre petit groupe car il y avait pas mal de vent de face, dans ce groupe 1 bon rouleur et 2 autres qui en fait avaient 1 tour de retard...du coup le tempo est nettement moins élevé. On lache ce groupe avec le bon rouleur et on fait les 2 derniers tours ensemble. Le problème c'est qu'à deux on prend 50% chacun des relais et on se fatigue beaucoup plus que si j'avais pu rester dans un bon groupe de 4 ou 5. Faudra continuer à progresser en natation pour les prochaines courses drafting!
La course-à-pied se fait sur un parcours vallonné et quelques cloches réapparaissent pour mon plus grand plaisir. Je commence à souffrir à l'entame du second tour. Je résiste et je m'accroche à quelques coureurs qui me dépassent mais souvent je craque et je récupère un rythme moins élevé. Franchir l'arrivée était un bon soulagement, j'enlève directement mes chaussures, les pieds quasi ensanglantés.

Je fais 24' pour la natation, 1h07 pour le vélo et 40' pour la càp. Le tour pour 2h12
23ème au général et 7ème en MU23.

Au final, très bonne expérience car j'ai expérimenté la natation sans combi, le vélo avec drafting ainsi que l'enchaînement de deux DO en 2 semaines. Ca me permet de grandir en terme d'expérience!

Prochain rendez-vous: Chièvres le 04/09 et Huy le 11/09.

Triathlon de la Gileppe!

lundi 15 août 2011, 13:06

Depuis début août, avec cette météo bien pourrie, l'accent était mis sur la natation avec une grosse semaine à +-25km, puis une semaine avec 5 sorties en mer, histoire de se réhabituer à la combi et enfin une semaine cool avant le triathlon de la Gileppe.
Et quand j'apprend jeudi que nombreux triathlètes iront au championnat de Belgique ce lundi à Izegem plutôt qu'à la Gileppe ce dimanche, je me prend à rêver de la possibilité de faire une belle perf.
Résultat: un peu plus de pression que d'habitude! Ce qui n'est pas plus mal...

La  course:

Avec cette pression, ma concentration est maximale à 30' du départ, tout est bien placé dans le parc à vélo, je mémorise les transitions et commence 10' d'échauffement à sec.
Le départ est donné et directement je me sens bien, je pars vite et j'allonge mes mouvements tout en restant dans les pieds. Vite on se retrouve à 4 avec une trentaine de mètres devant les poursuivants. On maintient le rythme et j'imagine déjà la suite de la course, seul devant à devoir "attendre" que d'éventuels poursuivants viennent me dépasser.

De fait, je sors 1er de l'eau et fonce au parc à vélo, la transition est rapide mais j'ai le temps de profiter de l'ambiance car je n'ai jamais vécu une sortie de l'eau en première place et c'est génial, le speaker à le temps de clamer mon nom et tous les spectateurs sont chaud de voir apparaître le premier athlète. Applaudissements et amis qui m'encouragent me chauffent pour entamer ces 47kilomètres à vélo qui s'annoncent dur dur au vu de la pluie, du froid et du brouillard qui pour les asthmatiques encombre les bronches.

Je reste en tête 10 gros kilomètres et je profite car la moto de la police qui ouvre le bal me permet de bien voir les trajectoires et surtout avec un brouillard intense, elle me protège des voitures et me montre le chemin grâce au girofar visible dans la brume. Première anecdote!

Ensuite un poursuivant me dépasse quand la route commence à descendre, fort de son vélo de chrono, de ses roues haut profil et de son casque de CLM, je n'arrive pas à le tenir, ensuite un second avec le même matos et enfin un dernier (Sylvain Denis) avec sa roue pleine, impossible de prendre leur rythme.

J'arrive au parc en 4ème position prêt à foncer à pied mais une fois le vélo déposé, le speaker annonce que j'ai 6' de retard sur le premier et 2'45 sur le 3ème, cela s'annonce chaud!
Mais je boucle les 5 premiers kilomètres en 17'30, mais le retard ne fond pas assez, je n'ai pas de visuel sur le 3ème et du coup je craque un peu avant de m'y remettre, histoire de ne pas trop revoir mon coéquipier Philippe Colson qui me talonne. Je finis les 10k en 36'11 et confirme cette quatrième place.

A l'arrivée, on me demande de bien boire car je vais devoir passer un contrôle anti-dopage (obligatoire pour les 6premiers). Tout se passe bien. Deuxième anecdote!

J'attend avec impatience la remise des prix, en espérant toucher un peu de cash. Au final, je suis premier en MU23 et j'ai touché 25 pauvres €, ce qui rembourse à peine l'essence. Enfin c'est toujours ça de pris!
Retour à Bruxelles, 1h40 de route, lors duquel j'ai pu enfin utilisé mes lunettes de soleil, mais c'était en arrivant près de Leuven...VDM. Troisième anecdote!

Résultat final: 1500m-23'02" / 47km-1h22' / 10km-36'10 = 4ème scratch et 1er MU23

Briefing de mi-saison. Part II

samedi 30 juillet 2011

Suite de l'entraînement:

Juillet est assez pauvre en compétitions, du coup on continue l'entraînement en vue des compétitions d'août et de septembre!
D'abord une petite semaine au Mont Ventoux où j'y suis devenu officiellement un "Cinglé", c'est-à-dire un cycliste qui sur une journée gravit le Mont Ventoux par les 3 versants, soit 4443m de dénivelé sur 136km.
Entraînement donc plutôt typé montagne avec sur la semaine quelques 400km dont 6 ascensions du Ventoux.
La suite c'est la reprise de l'entraînement de natation à Louvain-la-Neuve et de la càp, dont je néglige trop souvent l'entraînement. Deux semaines donc de passées et retour des sensations en natation et une faible mais présente reprise de la càp, encore 2 semaines avant le DO de la Gileppe, le 14 août.
Je vous tiendrai au courant de cette course ainsi que de celle de Weiswampach, le 21 août.

Bon entraînement et merci de votre visite!

Briefing de mi-saison. Part I

vendredi 29 juillet 2011

Cela fait maintenant deux bon mois que je n'ai plus écrit, et j'aurais dû, surtout après l'expérience du LD de Bütgenbach, commençons par cela:

-Premier Longue Distance:

Première expérience sur le long et beaucoup d'enseignements tirés. Mais avant cela un petit compte rendu:

-Conditions: après moins d'un mois de blocus et d'examens, soit quelques heures d'entraînements à tout casser, le défi était de finir cette course pour expérimenter un autre type d'effort.

-Course: 1.9km de natation, cela ne m'a pas posé de gros problèmes, c'était là où j'étais le plus entraîné et où j'ai le plus progressé, je sors bien placé à la 15ème place. Sensations bonnes mais pas top top, un peu mal aux épaules dû au froid et au manque d'échauffement car il faisait crapuleux.
84km de vélo, là aussi je me sentais capable de faire un bon temps, malheureusement, avec les conditions météo plus qu'horrible, je prend vite l'eau et surtout froid, étant pied nu et n'ayant qu'un coupe vent sans manche, je me sens un peu down après les 42 premiers kilomètres (qui se sont bien passés, je pense avoir été un bon moment dans le top10), pourtant je m'alimente correctement et je bois bien. Je pense que j'étais trop crispé et que le froid a consommé beaucoup de mes réserves alimentaires et musculaires. Du coup deuxième tour vélo plus que catastrophique, je me fais dépasser par des dizaines d'athlètes et cela me fait un gros coup au moral, surtout quand je vois que je n'arrive même plus à tenir leur sillage, j'ai beau pousser, plus de jus, du coup je m'arrête pisser deux fois et je mange a mon aise en vue des 21km à pied qui s'annoncent dur dur!
21km à pied, après le vélo j'avais envie d'arrêter car démoralisé, froid, mouillé et je savais que je ne ferais pas comme secrètement espéré (-de 4h45). Mais bon je suis là, je suis mouillé et j'ai froid mais qu'importe, je sais que je peux le faire, maintenant faut savoir se faire mal mentalement et physiquement, du coup je me lance soulagé de n'avoir plus trop de pression et je prend beaucoup de plaisir à chaque ravito, dextro, banane, verre d'eau, du coup après je dois faire quelques pauses pipi, certes sous une pluie battante mais au final c'était plutôt marrant de devoir se battre plus contre les éléments que contre soi-même! Je voyais plutôt un temps de 1h30 mais j'ai fait 1h45, soit 30 minutes de plus que pour un semi-marathon à sec, même si ce n'est pas comparable, cela montre un peu que ma course fut quelque peu décousue.

-Enseignements: du coup franchir cette ligne d'arrivée était intense et plein de fierté de pouvoir se dire "je l'ai fait".
D'ai pu en tirer quelques enseignements:

Premièrement, et comme partout, il faut s'entraîner...beaucoup et correctement. La grosse différence entre un quart et un demi (autre le fait que le demi soit égal à deux quart) c'est que l'entraînement nécessaire n'est pas du tout pareil, la préparation et la gestion musculaire sont totalement différentes, là où pour faire un quart il faut beaucoup de préparation à la vitesse et à la souffrance à court terme, pour le demi il faut une préparation basée sur l'endurance et la gestion sur le plus long terme.

Deuxièmement, je pense qu'il faut être physiquement prêt et mature pour pouvoir endurer un tel effort, il y a la maturité naturelle due à la croissance mais aussi la maturité apprise avec l'entraînement adéquat, le corps humain doit être préparé au mieux à cet effort et pour éviter tout risque de blessure ou de défaillance musculaire, il faut y être plus que préparer et ça je le minimisais je pensais que si l'on sait faire du sport a fond, alors que ce soit 2, 3, 4 ou 5h cela ne changeait pas trop mais j'ai bien compris que pour être performant, il faut être plus que sportif, il faut y être très très bien préparé et surtout spécifiquement préparé.

Troisièmementla gestion extra-musculaire est primordiale, sur 2h-2h30 de course, le corps humain n'a pas besoin de grand chose pour pouvoir tenir mais sur 4h30-5h de course, il lui faut bien plus et sans une bonne alimentation et hydratation, l'on ne sait pas terminer un effort de ce type.

-Conclusion: j'ai refait quelques fois la course dans ma tête et je n'ai pas vu de fautes commises, je pense que je n'étais juste pas préparé assez à ce type d'effort et ce n'est pas ce type d'entraînement que je veux et que je fais pour l'instant et pour les quelques années à venir. Du coup je préfère reste sur le court distance car cela me correspond mieux actuellement, cette expérience m'a beaucoup apporté mais je ne ferais pas un second demi cette année. J'ai donc revu mon calendrier et au lieu du XL de Gérardmer je ferai le DO et Chièvres!

Début de saison, Part II

jeudi 26 mai 2011, 12:47

Ce début de saison comprenait 4 compétitions dont Seneffe qui faisait office "d'objectif" mais surtout de test, de la forme physique et mentale mais aussi du matériel.

Le part I décrivait le championnat par équipe à Tournai ainsi que le promo de l'OTAN.
Le part II comporte un compte rendu de l'aquathlon du RCBT ainsi que du triathlon distance olympique de Seneffe, comptant pour le challenge SuperCoupe de la ligue et faisant office de championnat universitaire de Belgique.

Aquathlon du RCBT: (500m-5500m)


Compte rendu:

Un aquathlon est toujours une compétition intéressante, d'une part car c'est assez court et que donc il faut tout donner et d'autre part car la partie course-à-pied est à faire vraiment a fond, on peut y tester son niveau de forme.
Personnellement, j'ai pu faire la natation à mon aise, pas trop de pression car je voulais plus connaître mon niveau course-à-pied (suite surtout à la "déconvenue" de l'OTAN).
Je sors donc en 6'55, en ayant enchaîné les longueurs de 33m en rythme constant. Je démarre en course-à-pied au tempo course. Tout de suite je sens que les jambes tournent bien, je pense bien à la technique de course et à la respiration. Du coup je continue d'accélérer, le parcours aidant (légère descente puis parcours dans un parc).
Je boucle les 5500m sans problème, sans devoir aller puiser dans les réserves.
Je gagne donc en 26'49 devant Lionel Masson (29'30) je bat mon propre record de l'épreuve et réalise une 3ème victoire à cet aquathlon (2007-2009-2011)!


Triathlon distance olympique de Seneffe: (1500m-40km-10km)


Compte-rendu:

Voici donc l'objectif de ce début de saison, ce pourquoi je me suis entraîné ces derniers mois, étant donné qu'après cela c'est blocus et examens...
C'est donc avec un peu de stress que je prépare mes affaires samedi soir.
Dimanche matin, après 3 heures d'étude, c'est donc le départ pour Seneffe. Une fois sur place, mon dossard (n° 9) en poche, le stress s'évapore. Surtout que je rejoins bon nombre de potes triathlètes avec lesquels je m'entraîne à Louvain-la-Neuve, ainsi que des potes du club. On annonce en plus l'eau a 18°, soit 4° de plus que l'an passé...
Du coup la natation se passe admirablement bien, même s'il n'y avait pas 1500m, en effet, je sors en 17'30, juste beaucoup trop peu par rapport à ce que je devrais faire en piscine (22minutes).
Le vélo se passe plutôt pas mal, même si le vent était très présent! 37km/h de moyenne et 1h07 pour les 40kilomètres.
La course-à-pied également proche de mon top-niveau, j'ai rarement aussi bien couru: 36'28!
Au total: je fais 10ème au scratch en 2h03'29, ce qui me vaut une 6ème place en catégorie (MU23) et une belle 6ème place au championnat universitaire!
Conclusion: les sensations sont là et je fais une course parfaite. Mes objectifs étaient faire un top 10 et je fais 10ème et faire mieux en natation et en course-à-pied, ce que je fais admirablement bien aussi. Compétition parfaite!


Merci à tous ceux qui étaient présent, c'est nettement plus agréable de croiser des têtes connues tout au long de la course, je pense surtout à Emerick, John, Boris, Sam, Steph, Guillaume, Antonin, Meni, Brieuc, Fred, Valéry (merci pour les photos :)), Céline, Julien ainsi qu'à Nico qui m'a bien informé sur les concurrents que je pouvais reprendre ;)
Cliquez pour agrandir l'image

Début de saison, Part I

jeudi 12 mai 2011, 18:24

Voilà le début saison déjà bien entamé: 2 compétitions sur 4 de prévues!

La première, pour se chauffer: les championnats de Belgique par équipe à Tournai: (750m-20km-5km)


Compte Rendu:

Il est toujours difficile d'aligner une équipe homogène a 100%: 7nageurs, rouleurs et coureurs! Sachant cela, il faut essayer de faire au mieux selon les présents!
Cette année on a réussi à avoir un team qui sait pas trop mal nager, qui sait rouler et qui court plutôt bien, au prix de 2 sacrifiés après le vélo.
Du coup l'on savait que cela allait quand même être dur, et pour certains ce le fut!
Personnellement, premier test après le stage en Espagne et ce fut concluant, en effet, de très bonnes sensations en vélo et en càp, la natation un peu dure car il faut se réhabituer à la combi et au fait que l'on nage en extérieur, ici en bassin. Bref: arrivée plutôt calme au vu des 2 rouleurs que l'on avait!

La seconde, pour se chauffer un peu plus: l'ironmanneke de l'OTAN: (500m-18km-6km)


Compte Rendu

Si vous allez voir au "palmarès", vous y verrez que cette année c'était la 6ème édition d'affilée à laquelle je prenais part!
Donc une course connue sur le bout des doigts, malgré que cette année le concept était un brin changé: on nageait les 500m en piscine et l'on s'arrêtais avant le départ à vélo. Du coup c'est parti très très vite: premier 100m en 1'08 ce qui n'est pas un temps que je travaille à l'entraînement, même quand je dois faire du MAX (1'10). Du coup dur de garder le rythme, je craque un peu mais je finis en 6'55, soit plus d'une minute de mieux que l'an passé et quasi 3 de mieux qu'en 2006 :-)

Le reste de la compétition se passe bien: un très bon vélo sur mon nouveau Stevens Aero avec les 404 reçue gentillement à prêter, ça déménage!!
Du coup, avec ce gros vélo et le soleil tapant, j'ai un brin craquer dans les 2 derniers kilomètres de la càp.
Cela au profit d'un pote - Martin Boland -, du coup ça passe mieux!
Résultat: 58m et 4ème au général - comme l'an passé - et 2ème en MU23.
Je sens que la forme vient!

Prochains rendez vous: l'aquathlon du RCBT le dimanche 15 et le quart SC de Seneffe le 22...ensuite le blocus et les exams!


Copyright © 2017. WinD's Webmaster
 
vendredi 10 novembre 2017 Contactez l'auteur à humbletf@gmail.com